L’épopée triomphante du roller derby belge en Californie

Publié le 16 septembre 2019 par Elisabeth Debourse
L’épopée triomphante du roller derby belge en Californie Participer à des compétitions américaines n'est pas chose simple pour les petites équipes belges de roller derby.

Bonne nouvelle badass : une équipe de « roller derby » belge vient de remporter un tournoi… en Californie !

Le rêve américain a de nouvelles adeptes. Ce week-end s’est déroulé le tournoi californien Deep Blue, qui opposait cinq équipes de roller derby, ce sport féminin en patins à roulettes, tout en bousculades et sororité. Chose rare, la compétition comprenait cette fois une équipe belge. Après s’être entrainées, avoir été sélectionnées et travaillé dur pour le mériter, les battantes de la Brussels Roller Derby League se sont envolées pour les États-Unis, direction la Californie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brussels Roller Derby (@brussels_rollerderby) le

La video actu du jour :
10 SPORTS QUI FONT DES FESSES CANONS

Et il faut dire que l’évènement était plutôt inédit et réjouissant. Si ce sport féministe fait partie de la culture populaire américaine — rappelez-vous du génial « Bliss », avec Drew Barrymore et Ellen Page —, il est encore relativement peu pratiqué en Belgique, et certainement pas à un niveau professionnel. L’obstacle principal ? Le manque de moyens et d’infrastructures pour supporter l’ambition de quelques équipes pourtant très actives dans la promotion du roller derby. Parmi elles, la petite « ligue » bruxelloise, qui comprend l’équipe des Pixies et celle des Kittens. Difficile aussi de monter au classement mondial quand les adversaires locales sont peu nombreuses. C’est notamment pour cette raison que la Brussels Roller Derby League souhaitait intégrer une compétition américaine, où le défi a le potentiel de les faire grandir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Brussels Roller Derby (@brussels_rollerderby) le

Après une campagne de crowdfunding et plusieurs événements de soutien financier tout au long de l'été, les « petites Belges » ont finalement pu participer au Deep Blue et, cerise sur le gâteau, ramener ce dimanche la coupe à la maison. Soit un véritable exploit face à des équipes qui bénéficient de bien plus de ressources que la team belge. Go girls, go !

À LIRE AUSSI

On a testé le Roller Derby : un sport féministe loin des clichés

Rampzalig : le club de rollers 100% meufs