Qui est Richard Quinn, le nouveau maître de l’extravagance british ?

Mis à jour le 10 septembre 2019 par Malvine Sevrin
Qui est Richard Quinn, le nouveau maître de l’extravagance british ?©Kristy Sparow/Getty Images

De la reine d’Angleterre à Queen B, le créateur anglais Richard Quinn fait tourner toutes les têtes. Zoom sur celui qui envoie royalement le minimalisme au placard.

God save the Quinn

Le premier défilé de mode de la reine Elizabeth II à 91 ans ? C’était lui. Souvenez-vous : en février dernier, tous les regards s’étaient tournés vers un certain Richard Quinn lorsque Sa Majesté avait été aperçue au premier rang d’un fashion show aux côtés d’Anna Wintour, une autre figure royale du milieu. À cette occasion, le styliste avait eu l’honneur de recevoir des mains de la Reine le tout premier Queen Elizabeth II Award for British Design, une récompense qui distingue les jeunes créateurs et qui sera désormais remise chaque année.

défilé Richard Quinn
Front row royal avec la reine Elizabeth II et Anna Wintour venues applaudir un autre "Quinn". ©Yui Mok - Pool/Getty Images

Des techniques innovantes

Diplômé de la prestigieuse école de mode Central Saint Martins, Richard Quinn a lancé son label éponyme en 2016. Depuis, le designer londonien gravit les échelons de la fashion sphère à une allure fulgurante. Son point fort ? Allier des méthodes de fabrication innovantes au savoir-faire artisanal de la haute couture. Dès la fin de ses études, le lauréat du H&M Design Award 2017 a lancé son propre studio d’impression dans le sud de Londres où il donne naissance aux incroyables motifs qui ponctuent ses collections. Également accessible en libre accès aux étudiants en école de mode et de design, ce lieu propose des services de numérisation et de sérigraphie ainsi que des ateliers d’impression sur textiles. Son approche avant-gardiste et son travail des imprimés lui ont notamment permis de décrocher le prix de talent émergeant dans la catégorie femme lors des British Fashion Awards. Une récompense de plus qui lui permet d’être propulsé dans la cour des grands.

défilé Richard Quinn
Richard Quinn entouré des mannequins Adwoa Aboah et Jean Campbell durant la FW de Londres 2018. ©Tim Whitby/Getty Images

L’exubérance british

Dans la lignée de ses compatriotes John Galliano et Alexander McQueen, le jeune créateur de 29 ans puise l’inspiration dans la couture britannique et le mouvement punk pour imaginer des pièces à l’esprit résolument maximaliste. Manches ultra-bouffantes, imprimés XXL en all over, références victoriennes, motifs tapisseries, overdose de couleurs… Le nouveau prodige de la mode anglaise joue à fond la carte de l’exubérance, jusqu’à frôler le kitsch. Souvent, ses mannequins défilent cagoulés ou coiffés de casques de motard entièrement recouverts du même imprimé que leurs vêtements, comme pour amplifier encore l’effet « too much ». Sa signature ? Les motifs floraux abstraits inspirés des gravures du célèbre grand magasin britannique Liberty. C’est d’ailleurs dans l’enceinte de cette adresse emblématique que le créateur a organisé son tout premier défilé. Ajoutez à cela une touche d’humour british, et vous obtenez la recette du succès du talent londonien. Aujourd’hui, ses créations extravagantes et « over the top » séduisent les divas du monde entier, de Lady Gaga à Céline Dion en passant par Beyoncé jusqu’au tapis rouge du Met Gala ! Aucun doute, Richard Quinn n’a pas fini de faire parler de lui.

 

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS
Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Richard Quinn (@richardquinn) le


D'AUTRES ARTICLES

Comment faire carrière dans la mode ?

7 micro tendances à retenir de la fashion week de Copenhague

Les 5 pièces luxe du moment qui vous rapporteront le plus d'argent