007 est une femme noire dans le nouveau “James Bond”

Publié le 15 juillet 2019 par Elisabeth Debourse
007 est une femme noire dans le nouveau “James Bond” La nouvelle 007, c'est elle. Lashana Lynch a déjà joué par le passé dans "Captain Marvel".

L’actrice britannique Lashana Lynch reprend le matricule 007, autrefois dévolu à James Bond — et les haineux ont la haine.

Idris Elba ? Idris Elba pas ? Des mois durant, les rumeurs sur l’acteur qui endossera le rôle du mythique 007 ont visé l’acteur britannique, qu’on a pu voir par le passé dans « Mandela » ou la série « Luther ». Des bruits de couloirs qui ont fortement déplu à certains fans de la saga d’espionnage, manifestement toujours pas prêts à voir James Bond sous les traits d’un grand acteur noir. Sur les réseaux sociaux notamment, deux camps distincts se sont opposés : ceux qui saluaient le talent d’Idris Elba et ceux, aux intentions souvent peu louables, qui soutenaient que Bond ne serait pas Bond sans son teint cachet d’aspirine.

Finalement, c’est l’acteur lui-même qui a fait taire les rumeurs — et en a profité pour mettre les choses à plat. Non, il ne sera pas James Bond, et cette polémique raciste l’a profondément découragé à vouloir incarner un jour l’espion. « Si j’obtiens le rôle, que ça fonctionne ou pas, est-ce que ce sera à cause de ma couleur de peau ? C'est une situation délicate dans laquelle je n'ai pas besoin de me retrouver », a-t-il confié le mois dernier au magazine Vanity Fair.

Alors imaginez la réaction de la toile quand une énigmatique source « interne » a fait savoir au Daily Mail que le prochain 007 sera… une femme noire. L’indiscret raconte ainsi une scène du nouveau film,« Bond 25 », dans laquelle le fameux M invite 007 à entrer dans la pièce. Débarque alors l’actrice Lashana Lynch, qui endosse donc le nouveau matricule de l’espion. James Bond, lui, reste bien incarné par Daniel Craig — probablement pour la dernière fois. « C’est l’un de ces moments à en faire tomber son paquet de popcorn. Bond est toujours Bond, mais a été remplacé en tant que 007 par une femme fascinante », révèle la source. Une agente envoûtante sur qui l’espion veut forcément mettre le grappin. Sans succès, puisque la nouvelle 007 est totalement insensible à ses vieilles techniques de drague.

james bond

Un scénario provocateur, qui n’est certainement pas sans lien avec la nouvelle scénariste de la franchise. La fantastique Phoebe Waller-Bridge, qui est à l’origine de la série « Fleabag », s’est vue confier la mission d’insuffler un peu de fraicheur dans la saga initialement écrite entre 1953 et 1966. Drôle et féministe, la scénariste a posé ses conditions : si, le personnage de James Bond n’a pas à changer, ce n’est pas pour autant que les films doivent rester coincés dans les années 50. « Ça doit évoluer, et il est important que le film traite les femmes correctement », a-t-elle déclaré. Le terme « James Bond girl » a par exemple été totalement supprimé.

Des changements qui, forcément, attirent les foudres des vieux de la vieille, qui ripostent avec le hashtag #NotMyBond. Sauf que le vieux monde, justement, est en train de changer, et qu'il va falloir s'y faire.