Killing Eve: la série la plus jouissive du moment

Publié le 5 juin 2019 par Laurence Donis
Killing Eve: la série la plus jouissive du moment

Surprenante, drôle, intelligente, puissante… Killing Eve, c’est un ovni. La série aux multiples récompenses raconte le chassé-croisé entre une agent des services secrets britanniques et une tueuse en série aussi dingue qu’attachante. Attention, addiction en vue.

Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas été aussi agréablement surpris. Killing Eve, c’est une claque. De celles qu’on n’attendait pas, celle qui surprend, réveille et fait sentir vivant. Alors que la deuxième saison est sortie il y a peu, on se devait de vous partager cette pépite trop bien gardée. Le pitch ? Eve Polastri, une agent du MI5 (le service de renseignement de la sécurité intérieure du Royaume-Uni) s’ennuie dans son job un peu trop plan-plan pour ses fantasmes d’espion. Jusqu’au jour où une série de meurtres sont commis. Eve va être engagée pour un projet secret: traquer dans plusieurs villes européennes une tueuse à gages psychopathe, Villanelle. Un jeu du chat et de la souris va alors se mettre en place, les deux femmes endossant la fonction de prédatrice à tour de rôle. Et petit à petit, elles vont développer une fascination mutuelle…

Pourquoi c’est ultra cool ? Parce que la série a été créée par Phoebe Waller-Bridge, la scénariste du nouveau James Bond, à qui l’on doit aussi Fleabag et Broadchurch. Et ça se sent qu’une femme est aux commandes. Les personnages principaux de Killing Eve sont des filles, ultra badass, et aux antipodes des caricatures auxquelles on a l’habitude. Mention spéciale pour Villanelle d’ailleurs, qui est la tueuse à gages la plus barrée et la plus stylée de l’histoire. Psychopathe, certes, mais drôle aussi, extravagante et brillante. Ici, les femmes ne sont pas nunuches pour un sou mais surprennent par leur puissance. 

La série de la BBC est bien ficelée, on enchaîne les épisodes sans pouvoir s’arrêter et le jeu des actrices est à saluer. C’est Sandra Oh (Cristina dans Grey’s Anatomy) qui a hérité du rôle de Eve, Villanelle quant à elle est interprétée par Jodie Comer. Une révélation. Pas étonnant qu’une pluie de récompenses se soit abattue sur le show lors des Bafta Awards et des Golden Globes. Killing Eve est l’adaptation du roman policier de Luke Jennings baptisé « Codename Villanelle » et elle lui fait honneur. Les amateurs d’humour noir vont se régaler. A mater sans tarder. 

La video ELLE du jour :
10 TENDANCES MODE DES ANNÉES 90 QUE L’ON ADOPTE MAINTENANT