Qui est Alicia Herbeth, l’égérie solaire du parfum iconique de DKNY ?

Publié le 1 juillet 2019 par Malvine Sevrin
Qui est Alicia Herbeth, l’égérie solaire du parfum iconique de DKNY ? Presse

Avec ses taches de rousseur et ses boucles naturelles, Alicia Herbeth injecte une bonne dose de fraîcheur et de spontanéité dans la nouvelle campagne de l'iconique fragrance Be Delicious de DKNY. Rencontre avec une mannequin à suivre de (très) près.

Expatriée à New York pour vivre à fond sa carrière de mannequin, la jeune femme originaire de Guadeloupe a été choisie par DNKY pour incarner son célèbre parfum en forme de pomme. Caractérisé par ses notes de pomme, de magnolia et de bois de santal, ce jus inspiré par l'énergie électrisante de New York est entré au rang des indémodables à tel point qu'à l'heure actuelle deux bouteilles se vendent chaque minute dans le monde !

parfum pomme
Be Delicious, un parfum aux notes de pomme inspiré... par la Big Apple.

Je le veux !

Rencontre avec Alicia Herbeth

Comment s’est déroulé le shooting de la nouvelle campagne Be Delicious de DKNY ? Et quel est ton secret pour te sentir en confiance et sexy devant l’objectif ?

Je me suis vraiment éclatée sur le shooting ! Honnêtement, j’avais plus l’impression de passer du temps avec des amis plutôt que d’être en train de travailler. J’étais vraiment libre de proposer plein de choses, de sauter, crier, me lâcher… C’était très fun ! Et justement, pouvoir m’identifier à la marque et être libre d’être moi-même me permet de me sentir totalement en confiance et bien dans ma peau.

La video beauté du jour :
5 RECETTES DE MASQUES CHEVEUX À BASE D’ALOE VERA

Qu’évoque pour toi le parfum Be Delicious ? Te rappelle-t-il des souvenirs de jeunesse ?

Ça me rappelle tellement de souvenirs, surtout la campagne avec Chanel Iman. C’est un rêve pour moi d’incarner à mon tour ce parfum. Il incarne l’acceptation de l’individualité, et la célébration des différences. Forcément, ce sont des thèmes qui font écho en moi et auxquels j’attache énormément d’importance, notamment par le fait que mes taches de rousseur me rendent différente.  

Justement sur ta bio Instagram, tu revendiques tes taches de rousseur (“Freckles are the new trend”). Est-ce que ça a toujours été le cas ou est-ce que le fait qu’elles soient aujourd’hui considérées comme une “tendance beauté” t’a aidée à les aimer ?

Plus jeune, je détestais mes taches de rousseur ! Je rêvais qu’elles disparaissent et j’implorais ma mère de trouver une solution pour les cacher. J’aurais tellement aimé que ce soit une tendance beauté à l’époque, ça m’aurait permis de les aimer plus tôt et de les accepter. Cela m’a pris beaucoup de temps et c’est grâce à mon métier de mannequin que j’y suis parvenue. Aujourd’hui, je les aime enfin parce que je sais qu’elles me rendent unique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alicia Herbeth (@alicia_hbh) le


Tes selfies sans maquillage ont de quoi nous rendre jalouses ! C’est quoi ton secret pour une peau parfaite ?

Les taches de rousseur (rires) ! Sincèrement grâce à elles les petites imperfections sont dissimulées et on y prête moins attention. Sinon, j’hydrate ma peau chaque matin et chaque soir avec le lait-crème Embryolisse. Je fais également un masque d’huile de coco une fois par semaine.

Comment prends-tu soin de tes cheveux pour afficher de si belles boucles naturelles ?

Je fais très attention à mes cheveux. J’applique un masque à l’huile de coco une à deux fois par semaine sur mes cheveux et j’utilise le soin capillaire No.3 Hair Perfector d’Olaplex.

Tu multiplies les défilés et campagnes publicitaires pour de grands noms de la mode depuis ton déménagement à New York. Penses-tu qu’il y a plus d’opportunités qu’ailleurs ?

J’ai essayé différents marchés et celui de New York est sans aucun doute celui qui offre le plus d’opportunités. Il y a plus de diversité, les gens sont très ouverts et c’est le milieu dans lequel je préfère travailler.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alicia Herbeth (@alicia_hbh) le


Tu as grandi en Guadeloupe et tu vis maintenant aux USA. Les mentalités et le mode de vie sont sûrement très différents... Comment as-tu fait pour t’adapter à la vie américaine ?

Tout est très différent ici. J’habitais avec mes parents sur une île et maintenant je vis seule dans une grande ville. C’est un énorme changement pour moi et ce n’est pas toujours facile, mais j’apprends tous les jours et je m’entoure des bonnes personnes.

Dans une ancienne interview, tu disais vouloir poser pour Vogue et défiler pour Victoria’s Secret. Est-ce que c’est toujours au programme ou as-tu aujourd’hui de nouveaux objectifs professionnels ?

Ces deux noms ont toujours été des buts ultimes depuis que j’ai débuté dans le métier. Évidemment, ils sont toujours dans ma tête, mais en travaillant j’ai eu l’opportunité de vivre de nouvelles expériences et je me fixe maintenant de nouveaux objectifs comme des défilés de mode, poser en couverture d’autres grands magazines, et évidemment incarner un parfum comme c’est le cas avec DKNY !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alicia Herbeth (@alicia_hbh) le


À 19 ans tu gagnais un concours de beauté dans ta ville natale et aujourd’hui tu fais partie des mannequins à suivre. Est-ce que tu réalises tout ce qui t’arrive ?

Oui et non. Tout est arrivé si vite. J’ai commencé à dix-sept ans alors que je n’étais encore qu’une petite fille sur une île et maintenant j’habite à New York et je vis mon plus grand rêve. Je ressens l’intime conviction d’avoir choisi le bon chemin. C’est lorsque je réponds à des interviews ou que je fais la couverture de magazines, que je me rends compte que tout cela est réel et que je réalise ma chance. Je suis infiniment reconnaissante pour tout ce qui m’arrive !

Et pour terminer, que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Une longue et belle carrière ! J’aimerai aussi pouvoir servir d’exemples aux autres mannequins des Caraïbes qui comme moi ont parfois des difficultés à débuter dans le métier, car il n’y a pas beaucoup d’opportunités là-bas. J’aimerais pouvoir leur servir d’inspiration et  j’espère de tout coeur que mon expérience pourra ouvrir la voie à d’autres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alicia Herbeth (@alicia_hbh) le