Rage Space: une salle où « tout casser » ouvre à Bruxelles

Mis à jour le 6 mai 2019 par Laurence Donis
Rage Space: une salle où « tout casser » ouvre à Bruxelles

Le principe ? Armé d’une batte et d’un casque, on dispose d’une demi-heure pour ravager une pièce… Un nouveau concept en Belgique pour se défouler et déstresser. Explications. 

Même la plus pacifiste des filles en a déjà rêvé, le fantasme nous a tous traversé l’esprit : entrer dans une pièce et tout casser. Mais comme dans la réalité, la démarche n’est pas vraiment pratique (ni donnée), on s’est gentiment abstenu. Enfin, ça, c’était avant. Aujourd’hui, The Rage Space a été créé. Inspiré du Japon, le lieu a pris ses quartiers à Uccle et dispose de trois « rage rooms ». Trois salles mises à notre disposition pour tout saccager donc, aux noms évocateurs très cool : Vas-y Frankie, Just a break et Duo de choc. 

Et en pratique, ça se passe comment ? Avant de se défouler, il va d’abord falloir s’équiper. Rien n’est laissé au hasard niveau sécurité, The Rage Space fournit un équipement de protection, des lunettes et un casque à tous les participants. On pénètre ensuite dans une pièce, à trois maximum, et on dispose de 15 à 30 minutes pour tout défoncer. La pièce a été équipée en amont pour plus de fun : ici, on brise des verres, des assiettes, des bouteilles et des écrans d’ordinateurs avec une batte ou un club de golf. On peut même apporter ses propres objets (genre les cadeaux de son ex) et choisir la musique pour se mettre dans l’ambiance. 

salle casque protection

L’économie circulaire est de mise, particuliers et sociétés peuvent d’ailleurs contacter l’équipe pour qu’une récolte s’organise et donner ainsi une deuxième (et dernière) vie aux frigos défectueux, téléphones cassés, etc. Le petit plus ? Chaque rage room est insonorisée et sans caméra pour qu’on puisse vraiment se laisser aller. Mais l’expérience ne se limite pas à ça. Pour insuffler un vrai sentiment de relaxation, The Rage Space dispose aussi d’une salle zen avec ambiance feutrée et d’un espace créatif où les participants peuvent créer des œuvres d’art avec les débris de leur session. A tester au moins une fois, en pensant très fort à toutes nos déceptions et frustrations… Prêts ?

Infos pratiques : The Rage Space, chaussée de Saint-Job 719 – 1180 Uccle. Ouvert du lundi au samedi de 10 à 21h. A partir de 20 euros par session.

La video actu du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER