La bonne idée : des cosmétiques à base de légumes moches

Publié le 7 mai 2019 par Marie-Noëlle Vekemans
La bonne idée : des cosmétiques à base de légumes moches

Utiliser des légumes moches dans des cosmétiques pour limiter le gaspillage alimentaire. La bonne idée que l'on soutient à 100%.

Parce qu’ils sont généralement boudés par les consommateurs, les légumes moches finissent leur vie à la poubelle. En plus d’être triste – non mais franchement, dans quel monde superficiel vit-on ? – un tel gaspillage est vraiment dommage.

Dans une logique de beauté durable, The Body Shop s’est associé à une ferme britannique pour récupérer des carottes biologiques au look trop atypique que pour être vendues en grande surface afin d’en faire des soins du visage aux pouvoirs antioxydants.

On les retrouve dans un nettoyant visage (10€) et un soin hydratant (16€) composés respectivement à de 93 % et 97 % d’ingrédients d’origine naturelle. Le contenant s’inscrit lui aussi dans une démarche écoresponsable puisqu’il est réalisé à 55 % de plastique recyclé et est 100 % recyclable.

La bonne idée : des cosmétiques à base de légumes moches - 1

SHOPPER CE PRODUIT

La bonne idée : des cosmétiques à base de légumes moches - 3

SHOPPER CE PRODUIT

Cette gamme est aussi enrichie en aloe vera biologique issu du Commerce Équitable fourni durablement par des fermiers de Campeche, au Mexique. Cultivées sur des terres certifiées biologiques, les feuilles d’aloe vera sont récoltées et filetées à la main en 6 heures afin de préserver leur fraîcheur et d’en assurer la qualité.

Depuis 2015, le programme de Commerce Équitable de The Body Shop permet de soutenir les agricultrices autochtones vivant en bordure des forêts tropicales, qui pourraient être victimes de discrimination et avoir des possibilités d’emploi limitées. Gagner un revenu stable grâce à la culture de l’aloe vera protège également les forêts en réduisant la nécessité
d’abattre les arbres et de compromettre les ressources locales.