Bien dormir : quelle position choisir ?

Publié le 15 mars 2019 par ELLE Belgique
Bien dormir : quelle position choisir ?Shutterstock

En position fœtale, à plat ventre, sur le dos, façon étoile de mer, tout le monde a une position favorite pour se sentir bien dans son lit et s’endormir. Pourtant, au réveil, même après un nombre suffisant d’heures de repos, la posture nocturne adoptée ne semble parfois pas avoir permis de bénéficier d’un sommeil profond et réparateur.

Dans certains cas, un problème d’insomnie vient même perturber les cycles de sommeil obligeant le dormeur à prendre des somnifères avant d’aller dormir. Pas étonnant lorsqu’on sait que la position de sommeil d’une personne peut affecter bon nombre de mécanismes internes tels que la circulation sanguine, la stabilité de la colonne vertébrale, la performance respiratoire, la pression artérielle, la digestion, etc.

Alors quelle position adopter au moment d’aller se coucher que ce soit pour la nuit, pour une simple sieste ou même pour se relaxer ? Toutes les positions sont-elles bénéfiques pour garantir une nuit de repos réparatrice ? Certaines postures sont-elles à éviter ? Comment parvenir à trouver la position adéquate pour favoriser un sommeil de qualité ?

Découvrez comment bien dormir et quels sont les avantages et les inconvénients de vos positions préférées au moment de l’endormissement.

Dormir sur le ventre

Jeune femme qui dort installée confortablement sur son ventre.

Avantages

Trouver le sommeil n’est pas toujours chose facile ! Pourtant, beaucoup de personnes disent se sentir plus à l’aise et apaisées en dormant à plat ventre. Cette position semble favoriser une bonne qualité du sommeil. Cependant, pour que cette sensation perdure jusqu’au bout de la nuit, il convient d'optimiser cette posture bénéfique :

  • En levant un genou : cela permet d’ouvrir les hanches et d’alléger partiellement la pression sur la colonne vertébrale. On évite donc de maintenir les deux jambes tendues.
  • En délaissant l’oreiller positionné sous la tête : dans cette position, l’usage d’un oreiller est déconseillé car, en mettant le cou en hyperextension durant toute la nuit, il favorise les problèmes cervicaux.
  • En positionnant l’oreiller autrement : par exemple, en plaçant sous votre ventre un oreiller petit et ferme, vous allégez la pression sur vos cervicales et vos lombaires.

Libre à vous de dormir sur le ventre si vous suivez ces conseils pour bien dormir.

Inconvénients

Si la position ventrale demande tant d’ajustements, c’est qu’elle peut souvent engendrer différents désagréments sur le corps :

  • Difficultés respiratoires causées par une mise sous tension des muscles de la trachée et un appui trop important sur la cage thoracique.
  • Douleurs cervicales dues aux contraintes subies par la colonne vertébrale lorsque la tête est tournée sur le côté, au dos qui se creuse et au mauvais alignement des vertèbres.

Dormir sur le dos

Jeune femme assoupie sur le dos dans un lit.

Avantages

Nombre de spécialistes affirment que dormir sur le dos se révèle bénéfique pour de nombreuses raisons :

  • Colonne vertébrale positionnée de façon optimale à condition d’opter pour un oreiller peu épais et un matelas au soutien adapté, tous deux aptes à respecter la courbure naturelle de la colonne vertébrale.
  • Diminution des troubles digestifs tel que le reflux gastro-œsophagien, plus communément appelé brûlures d’estomac.
  • Réduction de l’apparition de boutons ou de rides prématurées, cette position permettant à la peau du visage de respirer.

Inconvénients

Si elle est plébiscitée par de nombreux experts du sommeil, la position dorsale n’en présente pas moins quelques désavantages dont le risque de ronflement nocturne et d’apnée du sommeil.

Cela peut être dû au positionnement de la base de la langue durant le repos. La gravité entraînant la langue vers le bas, le passage de l’air risque d'être partiellement entravé et la respiration perturbée. On peut observer le même phénomène en cas de relâchement global des muscles de la gorge ou d’accumulation de tissus graisseux à cet endroit.

Outre le fait de ronfler ou le problème d’apnée, dormir sur le dos nécessite de choisir un bon matelas. En effet, un matelas trop dur est susceptible d’entraîner des douleurs, les muscles étant alors comprimés. Quant au matelas trop mou, il peut mener à l'apparition de douleurs dorsales.

Dormir sur le côté

Jeune femme qui dort sur le côté dans un lit.

Avantages

La position fœtale reste la posture préférée de la plupart des personnes pour dormir confortablement. Rien d’étonnant à cela lorsqu’on se rappelle que les périodes de développement et de sommeil les plus intenses d’un être humain se déroulent dans le ventre maternel, replié en position fœtale.

Le dormeur est donc totalement dans son élément dans cette position qu’il semble avoir adopté depuis toujours ! De plus, cette position latérale repliée comme un fœtus semble résoudre divers problèmes nocturnes tels que les ronflements ou des difficultés à digérer correctement.

Inconvénients

Vous adorez dormir en chien de fusil mais vous avez constaté que cette position entraîne un désagrément majeur : l’engourdissement important du bras et des doigts sur lesquels vous dormez. En effet, en dormant trop longtemps du même côté, le poids du corps finit par couper l'afflux sanguin et comprimer les nerfs. Néanmoins, pour dormir correctement en position latérale, quelques astuces simples existent :

  • Eviter de prendre votre épaule pour appui : avancez légèrement l’épaule afin que tout le poids du corps ne porte pas sur elle et ne la comprime inutilement.
  • Ne pas trop surélever la tête : optez pour un oreiller ergonomique qui soutient le cou sans maintenir la tête trop haute afin de respecter au mieux l’alignement de la colonne vertébrale.
  • Glisser un oreiller souple entre les genoux : c’est parfait pour stabiliser la colonne vertébrale et soulager la pression sur le bas du dos et les hanches.

Petite précision non négligeable pour les femmes enceintes : durant les mois de grossesse, il convient d’éviter de dormir sur le côté droit, le bébé comprimant le retour veineux dans cette position.

Conclusion : Y a-t-il une meilleure position pour dormir ?

Jeune femme qui dort le visage complètement recouvert par des couvertures.

Prêt(e) à dormir comme un bébé ? On l’a bien compris, s’allonger n’est pas suffisant pour tomber dans les bras de Morphée et bénéficier d’une bonne nuit de sommeil.

Cependant, si chaque position de sommeil présente des avantages et des inconvénients, ces derniers ne sont pas une fatalité. Maux de dos, nuque raide, mauvaise respiration, apnée, problème gastrique, manque de sommeil voire nuit blanche, toutes ces conséquences néfastes d’un mauvais positionnement peuvent être atténuées voire évitées.

En adoptant une bonne position pour dormir, vous pouvez favoriser la bonne santé de votre corps et bénéficier d’un meilleur sommeil. En revanche, tenter de contraindre son corps à rester dans la même position tout au long de la nuit sous prétexte que cette dernière présente de nombreux avantages serait une grave erreur.

Si vous conservez une position identique durant vos huit heures de sommeil recommandées, vos muscles et tendons seront certainement plus raides au moment de vous réveiller et vous ressentirez de désagréables courbatures. Et même après quelques étirements pour parvenir à sortir du lit, vous risquez fort de vous lever du mauvais pied !