L’expo mode à ne pas rater à Bruxelles

Mis à jour le 4 décembre 2018 par Cellule commerciale
L’expo mode à ne pas rater à Bruxelles

Le dos, un sujet inédit et surprenant pour aborder la mode sur un angle nouveau. C’est l’ambitieux statement du Musée Mode et Dentelle de Bruxelles et de son immanquable expo Back Side - Fashion from Behind.

Chargé d’expressions et adages à connotations négatives, le dos est pourtant, pour les créateurs de tous temps, une source d’inspiration essentielles. Le dévoiler, le couvrir, le sublimer. Il peut tout recevoir et porter.

Et ce constat éclairant : avec le diffusion des défilés de mode sur écran, seules les vues de face des vêtements sont offertes au monde entier. Un angle tronqué qui conduit à oublier que le dos est une expression à part entière de la création. Il était temps de réhabiliter cette partie du corps trop souvent ignorée et pourtant centre de l’attention lorsqu’elle se pare de traînes symbole de fortune, de puissance et de majesté, de messages publicitaires et logos, de dossards sportifs, de volumes et faux-culs, de décolletés profonds, de tenues de plage, découpes et drapés, de lacets et rubans.

1/

Des réflexions qui touchent parfois à l’imaginaire collectif tenace, comme la charge d’un sac à dos ou la nécessité, pour la femme, de faire appel à son mari pour parvenir à fermer la fermeture éclair d’une robe.
Plus de 70 vêtements et accessoires, de la haute couture parisienne au prêt-à-porter contemporain, de l’uniforme à la camisole de force.

Au rayon de pièces incontournables à découvrir dans le cadre de cette ambitieuse exposition, des robes, manteaux et ensembles à travers lesquels décrypter l’envie de sublimer le dos. Comme cette robe du soir Chanel, créée vers 1931 et qui révèle l’envie des femmes aisées de dévoiler leur dos, dès les années 20 et 30, sur l’impulsion des nouveaux codes qui régissaient alors Hollywood.

L'expo mode à ne pas rater à Bruxelles - 8
Robe du soir CHANEL

Cette robe treanch-coat et jupe Jean Paul Gaultier, datant de la collection automne-hiver 2012. Un trench-coat sanglé au dos nu drapé se terminant par une traîne.

L'expo mode à ne pas rater à Bruxelles - 10
Robe trench-coat et jupe JEAN PAUL GAULTIER

2/

Ce manteau masculin signé Raf Simons et tiré de sa collection prêt-à-porter printemps-été 2015 et dont le col marin porte l’impression d’une photographie de ses parents, en vacances au début des années 60.

L'expo mode à ne pas rater à Bruxelles - 12
Manteau masculin RAF SIMONS

Le manteau « Taloche », au dos plissé rappelant les plis Watteau, pensé par Pierre Balmain en 1967.

L'expo mode à ne pas rater à Bruxelles - 14
Manteau "Taloche" PIERRE BALMAIN

Mais aussi une robe de cocktail Montana toute en démesure, une robe du soir surréaliste Schiaparelli et ses effets trompe-l’œil. On y découvre également une pièce exceptionnelle prêtée par la garde-robe de la cour de Belgique : le manteau de cour de la reine Astrid, porté la seule année de son règne, entrée 1934 et 1935. On en sort le regard transformé, les yeux grand ouverts, jusque dans le dos.

Back Side - Fashion from Behind, du 8/11/18 au 31/3/19, du mardi au dimanche de 10h à 17h. Ouvert gratuitement les premiers dimanches du mois.

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec le Musée de la Mode et de la Dentelle.
www.museemodeetdentelle.brussels