5 exercices pratiques pour être vraiment plus heureux

Publié le 5 octobre 2018 par Laurence Donis
5 exercices pratiques pour être vraiment plus heureux

Vous n’avez besoin que d’un carnet et d’un stylo, ces cinq exercices imaginés par des pros vont vous ouvrir les yeux. Parce qu’il suffit parfois d’un rien pour retrouver le smile et prendre conscience que la vie est plutôt sympa, en fait. 

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale du sourire ! Et si on pourrait partir dans de grands débats philosophiques sur ce qu’est le bonheur, on a décidé de faire simple. Concis et concret, cinq exercices très pratiques pour initier des petits changements de comportement. Ils ont été créés par deux pros, le prof de psycho Yves-Alexandre Thalmann et le coach Xavier Cornette de Saint Cyr, tous les deux auteurs du « Grand cahier d’exercices des gens heureux ». On se lance ?

1/

1. Dites « merci » de façon inconditionnelle 

heureux

Dans un petit carnet, écrivez aux personnes importantes de votre vie pour leur témoigner de la reconnaissance : vos copines, votre mec, vos parents, vos enfants, etc. Et ici, le mot « inconditionnel » a toute son importance. « On a souvent tendance à remercier les autres pour des actes qui ont été faits, ce qui implique une condition (on ne les remercierait pas s’ils n’avaient rien fait pour nous). Plutôt que de dire : “Merci d’avoir organisé le repas de Noël”, essayez plutôt : “Merci d’être qui tu es”. Ces paroles nourrissent davantage », indique Yves-Alexandre Thalmann. Et une fois que c’est fait, on ne s’arrête pas là. Agrippez maintenant votre smartphone et envoyez l’une de ces formules à un proche.

2/

2. Faites appel à un ami 

heureux

Appelez vos copines et demandez-leur d’expliquer en quelques mots ce qu’elles apprécient chez vous. Insistez pour qu’elles soient spécifiques : certains mots devraient être récurrents. Une petite liste à relire dès que l’envie de ne plus jamais quitter la couette vous prend. L’exercice permet de booster la confiance en soi, de prendre du recul et donc de se voir différemment.

3/

3. Commencez un journal de contentement 

heureux

Le but, c’est de se dire « well done ». On y note ses petites fiertés, ses accomplissements de la vie de tous les jours, du style : « J’ai réussi à porter le sapin toute seule, je suis Wonder Woman. » L’objectif, c’est de forcer notre esprit à faire attention aux éléments positifs. « Des études ont montré que les personnes qui rédigent un journal de gratitude se sentent plus heureuses après quelques semaines, affirme le coach. Notre cerveau est programmé pour être à l’affût du négatif. C’est une question de survie, il vaut mieux remarquer le grognement du prédateur que la jolie couleur des fleurs. Mais à force de se concentrer sur ce qui ne va pas, le moral en prend un coup. »

4/

4. Définissez des objectifs concrets 

heureux

Tracez trois colonnes sur une feuille et complétez les phrases suivantes : « J’ai envie de faire… », « J’ai envie d’être… », « J’ai envie d’avoir… ». Le but ? Déterminer ce qui vous rend heureux et ce qui vous motive. Coucher avec précision ses aspirations sur papier, c’est déjà avancer. « L’important, c’est d’être très clair », conseille Xavier Cornette de Saint Cyr. « Évitez les termes vagues. Établissez des objectifs réalisables à atteindre non pas au premier trimestre 2017 mais, par exemple, “le mercredi 1erfévrier”. »

5/

5. Imaginez votre réussite

heureux

Vous avez atteint votre objectif et un livre vient d’être écrit sur vous. Quel est le titre ? À quoi ressemble la couverture ? « Le but, c’est de se projeter, d’imaginer le succès et de faire naître des émotions positives, explique le spécialiste. Les coachs sportifs utilisent aussi cette technique. L’important, c’est de partir avec la conviction qu’on va réussir. »

D'AUTRES ARTICLES: