On veut: les pilules qui rendent heureux

Mis à jour le 23 mars 2018 par Laurence Donis
On veut: les pilules qui rendent heureux

Imaginez des cachets magiques qui vous rendent instantanément créatif, corrigent illico une coupe de cheveux ratée ou permettent à votre chat de chanter comme Céline Dion... Good news: ils existent vraiment (et on vous dit même où les acheter).

Vous devez accepter le fait que vous vieillissez, ou que votre fils est gay, apprendre à aimer la compagnie de votre mère, oublier votre ex ou avoir la certitude que vos enfants seront beaux? C'est comme si c'était fait. En cette journée mondial du bonheur, on vous propose de découvrir Dana Wyse, la boss d'une entreprise pharmaceutique fictive, Jesus Had A Sister Productions, mais surtout une artiste happy et complètement barrée. Depuis une vingtaine d'années, elle crée des pilules/oeuvres d'art et prescrit de la joie sur ordonnance. Une façon de rire de notre quête de la perfection absolue, de notre envie d'accéder rapidement et sans effort au bonheur. Les cachets sont exposés à travers le monde et vendus ensuite sur le web. On aime: leur emballage vintage. Dana Wyse utilise des pubs des sixties ultra clichées pour démontrer leur absurdité... Interview avec l'artiste.

On veut: les pilules qui rendent heureux - 1

Comment avez-vous eu l'idée de créer ces pilules magiques? 

«Un matin en revenant de soirée. Il était 5 heures du matin, j'étais tipsy après avoir bu du champagne et assise sur un banc à Paris. J'attendais que le reste du monde se réveille.»

Que symbolisent-elles?

«On a tous quelque chose dans notre vie qu'on aimerait bien changer. Ou améliorer de façon artificielle, y compris notre niveau de bonheur. Mais qui a le temps d'apprendre le Russe, de devenir un écrivain à succès, de perdre dix kilos ou d'inventer un remède pour la calvitie de son oncle? Avec mes pilules, un changement radical se produit en un clin d'oeil afin que notre temps précieux puisse être utilisé à meilleur escient... pour pouvoir faire une petite session binge-watching sur Netflix par exemple.»

On veut: les pilules qui rendent heureux - 3

Vous avez fêté les 20 ans de Jesus Had A Sister Productions, qu'avez-vous remarqué comme évolution au fil des ans?

"J'ai commencé ce projet avant que les smartphones et Internet deviennent mainstream. Si on regarde en arrière, la vie dans les nineties était très simple. Les gens n'avaient pas encore commencé à étaler leur vie, de façon pathologie, sur le web. Le 11 septembre n'avait pas encore eu lieu. Tout le monde s'en foutait du 'gluten-free'. Aujourd'hui, Google en sait plus sur vos secrets les plus sombres que votre meilleur ami. Manger un donut est devenu un acte politique et le mec assis à côté de vous dans l'avion pourrait être une bombe humaine."

Vos pilules préférées?

"Celle qui vous permet d'avoir l'accent québécois et celle qui fait chanter votre chat comme Céline Dion. Je les utilise toutes les deux quand j'ai un repas de famille, avec une cuillère de sirop d'érable, parce j'adore quand la maison est pleine de vie."

Vos projets futurs? 

«La prochaine collection sortira en octobre 2018. Mes scientifiques sont en train de travailler sur la formule mais je peux déjà vous dire qu'il y aura une pilule goût bacon qui vous aide à comprendre instantanément les mecs.»

On veut: les pilules qui rendent heureux - 5