5 BD à emporter absolument sur la plage

Publié le 13 juillet 2018 par Helena Coupette et ELLE Belgique
5 BD à emporter absolument sur la plage

Parce qu'on n'a pas toujours ni la patience nécessaire ni la concentration suffisante pour se lancer dans un nouveau roman, cet été on se permet quelques infidélités. On délaisse notre pile à lire pour des livres illustrés et autres feuilletons exclusivement dispo sur Instagram, capable de rythmer nos après-midi plage. Engagé, pédagogique ou simplement hilarant, voici notre sélection des BD à emporter dans votre valise.

1/

Bonjour tristesse de Frédéric Rébéna, d’après le roman de Françoise Sagan

5 BD à emporter absolument sur la plage - 1
Éditions Rue de Sèvres

Assurément écrivaine de l’été, de La Chamade à La Femme fardée, Sagan décrit la chaleur écrasante d’un mois de juillet passé sur le bord de la mer Méditerranée mieux que personne. Pas étonnant donc que son premier roman, Bonjour Tristesse, récit du passage tourmenté de l’adolescence à l’âge adulte, soit adapté dans une version imagée par Frédéric Rébéna. On y retrouve le personnage de Cécile et son immanquable coupe garçonne dont le trait évoque l’actrice Jean Seberg, autre incarnation de la jeune femme, cinématographique cette fois, dans le film éponyme réalisé par Otto Preminger sorti en 1961. Sans tomber dans la copie conforme, Rébéna s’approprie les relations, tour à tour cruelles ou complices, imaginées par le « charmant petit monstre » comme se plaisait à l’appeler François Mauriac.

2/

La vie est bonne, de Violente Viande et Lucy Macaroni

Comme Maman : nouvelle histoire inédite 🔥💦 #lavieestbonne #lucymacaroni #violenteviande

Une publication partagée par La vie est bonne (@lavieestbonne_bd) le

Parce qu’on adorait déjà ses proverbes détournés en punchlines acides qui ponctuaient notre feed Instagram, l’insolent Violente Viande aka Florian Nardon s’associe avec l’illustratrice Lucy Macaroni pour concevoir La vie est bonne. A travers les situations à la fois absurdes et pourtant potentiellement réalistes, le duo décrypte leur époque, ses habitudes parfois étranges et ses mœurs souvent incohérentes. De la concurrence mère-fille exacerbée au rôle difficile « d’Instagram Husband », le duo n’épargne définitivement rien ni personne. Jubilatoire.

3/

Libres ! Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels, d’Ovidie et Diglee

5 BD à emporter absolument sur la plage - 3
Éditions Delcourt

« La seule certitude qu’il nous reste en matière de sexe : nous sommes les seules décisionnaires de ce que nous faisons de notre corps et rien ni personne ne devrait jamais nous dicter notre conduite ». L’une à la plume, l’autre au crayon, ensemble Ovidie (Porno Manifesto, A quoi rêvent les jeunes filles ?) et Diglee (Forever Bitch) questionnent en 15 chapitres notre rapport au sexe et en profitent pour détricoter des années d’injonctions et de diktats. Bienveillant et pédagogique, ce livre illustré prône une représentation plus juste de nos pratiques et de nos corps, entre analyse de l’industrie du porno et expériences personnelles.

4/

Simone Veil, l’immortelle, de Pascal Bresson et Herve Duphot

5 BD à emporter absolument sur la plage - 5
Éditions Marabulles

Alors qu’elle vient d’être inhumée au Panthéon au côté de son mari, Antoine Veil, Pascal Bresson et Hervé Duphot reviennent sur le parcours de celle qui permis aux françaises de disposer de leur corps. De sa déportation à Auschwitz à son discours le 26 novembre 1974 à l’Assemblée Nationale, dans cette biographie dessinée, Bresson et Duphot (qui avaient déjà croqué le portrait de François Mitterrand), raconte, sans jamais tomber dans le pathos, la destinée d’une icône majeure de la lutte pour les droits des femmes. Un récit nécessaire pour mieux appréhender l’évolution de notre société.

5/

Été, le feuilleton d’Arte à retrouver sur Instagram

Infidélité, polyamour, homosexualité… Si les vacances sont souvent synonymes de rencontres et autres flirts aussi légers qu’enthousiasmants, gérer une relation à distance lorsque l’on est en couple peut s’avérer plus compliquée que prévu. Avec son feuilleton digital disponible sur Instagram (@ete_arte), Arte retrouve pour une deuxième saison, les aventures du couple formé par Olivia et Abel, laissé en « break » l’été dernier.  Chaque post est l’occasion pour les créateurs de questionner les rapports amoureux et d’aborder les aléas qui composent le quotidien de ces couples séparés le temps d'un été.

D'AUTRES ARTICLES

Quouïr: le podcast touchant qui raconte le coming out

Bibliothèque de l'été: 6 livres pour se faire la malle

The Swimming Pool: le livre qui nous plonge dans les vacances