5 vrai/faux sur le stérilet sans hormones

Publié le 2 juillet 2018 par Laurence Donis
5 vrai/faux sur le stérilet sans hormones

Le stérilet en cuivre, ou « dispositif intra-utérin » (DIU) en langage pro, est encore trop peu connu chez nous. C’est pour qui ? C’est risqué ? Douloureux ? On fait le point.

On le sait, la pilule a de plus en plus de mal à passer pour beaucoup de filles. Et si elles décident de plaquer leur plaquette, c’est souvent à cause du refus de prendre des hormones. La solution alternative en matière de contraception ? Le stérilet en cuivre. Posé pour plusieurs années, il rend les spermatozoïdes moins mobiles et moins viables. Mais avant de passer le cap, on s’informe…

1. C’est pour les femmes qui ont déjà eu des enfants : Faux.

Les jeunes filles, qui n’ont jamais accouché, peuvent très bien opter pour le stérilet. Le cliché a pourtant la vie dure, et ça s’explique par le fait qu’il n’existait pas de tailles différentes adaptées à l’utérus des femmes à l’époque. Aujourd’hui, on fait des DIU très petits de forme sphérique, c’est le cas de l’IUB par exemple. 

2. Le stérilet est moins efficace que la pilule : Faux.

L’efficacité est comparable à celle de la pilule et le stérilet n’augmente pas les risques de devenir stérile. Auparavant, le DIU le plus courant contenait 200 mm² de cuivre, ce qui le rendait efficace à « seulement » 90%. Ce n’est plus le cas aujourd’hui ! Ceux qu’on place actuellement contiennent 375 à 380 mm² de cuivre et sont efficaces à 99,5 %. L’avantage aussi du stérilet, c’est qu’on ne risque pas de l’oublier.

3. La pose est douloureuse : Vrai et Faux.

Ça dépend des femmes. Certaines ne vont pratiquement rien sentir, d’autres vont trouver que la pose est douloureuse. La taille joue, le geste aussi. Il faut savoir que lorsqu’un stérilet est placé, l’utérus le perçoit d’abord comme un corps étranger et se contracte. Résultat : des crampes, plus ou moins grosses. Mais le DIU doit finir par se faire oublier et la sensation de gêne ne doit pas durer plus de 48h. Si c’est le cas, il faut alors consulter un médecin. 

4. Mon mec peut le sentir au lit : Vrai.

En réalité, ce n’est pas vraiment le stérilet que l’homme sent, mais les fils. Si ça gêne, il suffit de demander à son médecin de les couper plus courts. On le rappelle, le DIU ne protège pas des MST, on n’oublie pas le préservatif, les fils ne vont pas l’endommager.

5. Mes règles seront plus abondantes : Vrai et Faux.

Encore une fois, cela dépend des femmes mais le stérilet en cuivre, sans hormones donc, peut induire des règles plus importantes, plus longues et plus douloureuses. Le DIU hormonal en revanche provoque souvent l’effet inverse.

> Et pour plus d'infos sur tous les moyens de contraception, on se rend sur le site belge www.mes contraceptifs.be