L’agenda du week-end (où l’on discute mezcal, chorale octopunk et totems en peluche)

Publié le 1 juin 2018 par Grégory Escouflaire

On vous annonce encore un beau week-end de sorties multiculturelles, avec des vieux, des jeunes, des artistes, des chorales, des indiens, des hipsters, des danseurs, des designers, des hôteliers et des millier d'ours en peluche ! On va se mettre bien. 

1/

L'agenda du week-end (où l'on discute mezcal, chorale octopunk et totems en peluche) - 1

POP UP THE JAM (Jam Hotel, Bruxelles)

Qui se souvient d'"Art On Paper" au White Hotel avenue Louise ? Des artistes s'exposant dans les chambres au milieu d'une faune de hipsters défoncés : c'était drôle mais ça n'a pas duré. Hé bien le Jam Hotel a plus ou moins repris le concept : une centaine de créateurs répartis sur les six étages, tous réunis autour du thème du bonheur ("The Happiness Edition"), ce qui bien sûr ne veut pas dire grand chose. Au menu, donc : de l'art, des bijoux, de la déco, de la mode, du dessin, du design, de l'artisanat, de la céramique, de la couture, de la lingerie, du tarot, du tatouage, des accessoires,... Y a même des séances de yoga sur la terrasse du 5e (le matin), du breakdance au sous-sol, et des concerts (ce vendredi) organisés par FiftyFifty (Moussa, Lous and The Yakuza, Sonnjford, Charlotte, Part-Time Friends et Atome). Une autre façon de se la jouer galerie, dans une ambiance pas du tout pouêt pouêt. Bien bien !

Où ? JAM Hotel, Chaussée de Charleroi 132, 1060 Bruxelles

Quand ? Du vendredi 1er au dimanche 3 juin

Plus d'infos ? Facebook

2/

L'agenda du week-end (où l'on discute mezcal, chorale octopunk et totems en peluche) - 3

BELGIAN WHISKY & SPIRITS FESTIVAL (Autoworld, Bruxelles)

Whisky ! Rhum ! Gin ! Cognac ! Armagnac ! Calvados ! Vodka ! Tequila ! Mezcal ! Saké ! Grappa ! Pisco ! Entendons-nous bien : l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Il faut le consommer avec modération (on connaît la chanson). Loin de nous l'idée de promouvoir une quelconque beuverie : bien boire c'est de l'art. Un bon whisky se déguste comme on admire un beau tableau. Il y a un rituel, comme dans l'oenologie. Un vrai savoir. Une expertise. Mais on ne va pas se lancer sur ce terrain, glissant. Parce qu'on n'y connaît rien. Plutôt vous parler brièvement de ce festival qui se tient au Cinquantenaire : 70 exposants, des centaines de marques et d'embouteillages officiels et indépendants, des tables de dégustation, des masterclasses (18 au total), un bar à cocktail,... Et en avant-première belge le fameux baijiu, une eau de vie à base de sorgho que les Chinois boivent cul-sec pendant le repas. Alleï, santé !

Où ? Autoworld, Esplanade du Cinquantenaire, 1000 Bruxelles

Quand ? Du vendredi 1er au dimanche 3 juin

Plus d'infos ? BWSF

3/

L'agenda du week-end (où l'on discute mezcal, chorale octopunk et totems en peluche) - 5

SIOUX FESTIVAL (Outremeuse, Liège)

(Re)découvrir le quartier historique d'Outremeuse à travers un "jeu de piste sonore" ponctué de concerts "cachés" : voilà le concept de ce Sioux Festival organisé dans le cadre de la 4e édition de "Connexions Urbaines". Le temps d'une journée a priori ensoleillée, les rues et ruelles de l'île "dju d'la Mouse" se transformeront en un "intrigant labyrinthe foutraque et ludique" d'où s'échappera de la musique. Au programme de ces bal(l)ades sonores : de l'électro sous l'eau, du math rock qui tricote, de la country rock pour les enfants et leurs parents, de l'urban folk lo-fi au four et au moulin, et bien d'autres surprises. À chaque arrêt vous recevez un jeton - à échanger en fin de parcours contre une entrée gratuite à la soirée de clôture (à L'Aquilone avec Monolithe Noir et ENDZ), et même contre des vinyles (merci Honest House et Luik Records) ! Liège, on t'aime !!!

Où ? Quartier d'Outremeuse, Liège

Quand ? Samedi 2 juin

Plus d'infos ? Sioux Festival

4/

L'agenda du week-end (où l'on discute mezcal, chorale octopunk et totems en peluche) - 7
Crédit : Yves André - Recyclart

T-DANSANT DE L'AMOUR (Les Brigittines, Bruxelles)

Un bon vieux thé dansant, comme en quarante ! L'idée a germé il y a deux ou trois ans aux Brigittines, et c'en est une bien bonne : offrir à nos seniors une vraie soirée dansante, mais dans l'après-midi... Avec ce qu'il faut de cette folie que leur maison de retraite (ou leur quotidien) ne leur donne que rarement. Oui, c'est pas parce qu'on est (très) vieux qu'on peut pas se marrer ! Ni sortir de son home, à la rencontre de personnes extérieures, d'autres générations, pour échanger des choses qui font du bien. À la base de ce projet il y a l'asbl "À travers les Arts !", dont l'objectif est de sortir nos aînés de l'isolement en leur donnant accès à du divertissement, du vrai, et à de la culture... Mais pas seulement en tant que simples spectateurs. Pour cette 5e édition, les pensionnaires de la résidence Paloke de Molenbeek ont ainsi mis sur pied une chorale, le Paloke Band, dont ce sera la première scénique (avant une vraie tournée prévue, notamment au BRASS le 23 juin, dans le cadre de la Fête de la Musique). Des vieux punks de 80 ans super chauds, c'est pas tous les jours qu'on voit ça ma bonne dame ! Et parce que l'event se veut multigénérationnel, les jeunes du quartier (de la cité de logement social des Visitandines, située juste derrière les Brigittines) seront aussi de la partie avec leur "Orchestre Sauvage de Belgique" : le fruit d'ateliers du quartier où là aussi tout se mélange (les âges, les cultures, les origines, les musiques). Enfin, un "grand choréoké" avec Votre Chazam clôturera la journée en beauté. Venez y voir la vie en rose !

Où ? Les Brigittines, Petite rue des Brigittines, 1000 Bruxelles

Quand ? Mercredi 6 juin de 14h à 17h

Plus d'infos ? Les Brigittines

5/

L'agenda du week-end (où l'on discute mezcal, chorale octopunk et totems en peluche) - 9

CHARLEMAGNE PALESTINE : AA SSCHMMETTRROOSSPPECCTIVVE (BOZAR, Bruxelles)

Pour sa première grande expo solo en Belgique, le compositeur et plasticien américain Charlemagne Palestine a chambardé les antichambres de BOZAR, qu'on pourrait rebaptiser BAZAR (ou BBAAAZZZZARRR) pour l'occasion. C'est que le bonhomme est un vrai punk iconoclaste. Son oeuvre ? Un mélange d'avant-garde expérimentale, de musique répétitive et chamanique et de sculptures totémiques et animistes. Ça pourrait faire (un peu) peur, mais c'est juste follement "nirvanique" (dixit himself), joyeusement chamarré, complètement dingue en fait. Le septuagénaire est fan d'ours en peluche. Et il y en a partout. Des milliers de nounours sur les murs, le sol, le plafond... Et sur ses deux pianos persos (dont l'un comporte 9 notes de plus que tous les autres). Un vrai bric-à-brac chaotique qui laisse assez pantois (vos gosses vont adorer), comme si c'était les reliques d'une civilisation zarbi, un underground magique où tout le monde s'appelle Charles et babille du yiddish version Télétubbies. Mais de quoi parle-t-il ? Qui est ce vieux maboul ? Nous n'avons pas de réponse à ces questions, mais pas besoin d'un diplôme en musique sérielle ou en histoire de l'art pour apprécier l'univers du bonhomme... Juste ouvrir grand les yeux et les oreilles (à 360°) : grooossssses hallllluuuus assurées.

Où ? BOZAR, Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles

Quand ? Jusqu'au 26 août

Plus d'infos ? BOZAR

 

Crédit Photo(s) Une : "40 ans : mode d'emploie" de Judd Apatow