L’agenda du week-end (où l’on discute Cannes, baklavas et taupes qui boivent du lait)

Publié le 18 mai 2018 par Grégory Escouflaire

Tetcheu ! Encore un long week-end ! Et qui dit jours qui s'allongent, dit fêtes en plein air. Et y a de quoi faire ! Voici notre top 5 pour cette semaine. Ce serait trop bête de s'enfermer à mater Koh-Lanta.

1/

L'agenda du week-end (où l'on discute Cannes, baklavas et taupes qui boivent du lait) - 1

JAM'IN JETTE (Parc de la Jeunesse, Jette)

C'est un peu le premier festival musical de la saison - du moins dans la capitale. Et c'est un bon ! Pour son ambiance (familiale), son cadre (verdoyant), sa programmation (plutôt world/reggae) et son engagement citoyen. Un vrai festival du monde en somme, multiculturel et multigénérationnel, où l'on aime à penser que le monde de demain sera plus juste, solidaire, équitable, durable. Quatre scènes se dressent dans le Parc de la Jeunesse : les deux dédiées aux concerts, la Festi'van et le chapiteau Labuenaventura. Sous celui-ci, des performances circassiennes, du cabaret, de la déconne foraine. Sans oublier le Village des enfants (rebaptisé Piccolo pour l'occasion, genre troubadours des années 20) et le Village Solidaire. Mais revenons à la musique, qui se taille la part du (iron) lion (zion) : Ceux Qui Marchent Debout (des pros de la nouba), le dub local de Gamma Sound, le trip hop "so nineties" de Red Snapper, du folk sénégalais ou encore de la sitar jouée par un prof de philo. Ah oui : et c'est gratuit !

Où ? Parc de la Jeunesse, Avenue du Comté de Jette, 1090 Bruxelles

Quand ? Vendredi 18 et samedi 19 mai

Plus d'infos ? Jam'in Jette

2/

L'agenda du week-end (où l'on discute Cannes, baklavas et taupes qui boivent du lait) - 3

BELGIAN PRIDE (Bruxelles)

Comme chaque année à la même période - Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie oblige (le 17 mai) - la Belgian Pride investit le centre de la capitale pour célébrer la diversité. Trois jours de bamboule LGBTI+ afin d'"améliorer la visibilité de la communauté auprès du grand public" et des politiques (les élections approchent), et par là "contribuer à la défense des intérêts et des droits des personnes LGBTI+". Déjà 22 ans que la Pride manifeste sa soif de liberté dans les rues de Bruxelles, et ce n'est pas près de changer. Et comme d'hab' y a de quoi faire (la fête) : outre la parade de samedi (départ vers 14h30 rue Ravenstein), de nombreuses animations sont prévues tout le week-end, de la soirée Los Ninos au Zodiak (samedi 19) au "disco drag afternoon" le dimanche (rue des Pierres). Et n'oubliez pas d'aller jeter un coup d'oeil au Pride Village Mont des Arts, au nouveau temple drag Cabaret Mademoiselle ou à la fresque toute fraîche rue Saint-Christophe - en hommage à Ihsane Jarfi. Come together !

Où ? Bruxelles

Quand ? Du vendredi 18 au dimanche 20 mai

Plus d'infos ? Belgian Pride

3/

L'agenda du week-end (où l'on discute Cannes, baklavas et taupes qui boivent du lait) - 5

FÊTE DES FLEURS (Watermael-Boitsfort)

Pour sa 30e édition, la Fête des Fleurs de Watermael-Boitsfort compte bien vous enchanter comme il se doit, à grands coups de spectacles de rue, de parades, d'ateliers créatifs, de dégustations et de rencontres. Pensée autour du 50e anniversaire de Mai 68, la fête sera plus que jamais citoyenne et participative : de la création de slogans issus de fragments de poèmes (place Gilson) au village "d'irréductibles humanistes" ("La Ruche", place Payfa) où l'on refera le Monde, tout est prévu pour passer un bon moment, de détente mais aussi de réflexion. Et dès l'arrivée de la nuit, le kiosque situé à l'arrière de la Maison communale accueillera "une sorte de bal populaire improvisé", avec la fanfare klezmer des "Taupes qui boivent du lait" et le one-man band wok'n'woll Big Horse - sans oublier la "presque" traditionnelle parade aux flambeaux. Et puis rappelons-le : on adore l'ambiance villageoise du centre de Boitsfort... C'est relax et familial, loin du tohu-bohu de la (grande) ville. À bon entendeur !

Où ? Autour de la maison communale de Watermael-Boitsfort

Quand ? Samedi 19 mai dès 13h

Plus d'infos ? Fête des Fleurs

4/

L'agenda du week-end (où l'on discute Cannes, baklavas et taupes qui boivent du lait) - 7

GREEK DAY (Parc d'Enghien)

Montagnes de petits os !! Fontaines de retsina !! Sirtakis de ouf !! Le Greek Day, c'est le plus grand rassemblement de Grecs et de philhellènes du Benelux. Créée en 1959 par son Eminence le Métropolite Panteleimon (un prêtre grec envoyé en Belgique en 1957 avec pour mission de "servir les travailleurs grecs qui débarquaient par centaine chaque semaine, soucieux de trouver du travail dans les entrailles de la terre, au fond des charbonnages"), cette grosse fiesta - religieuse à la base, donc - vaut vraiment le déplacement (que l'on soit Grec ou non). Il faut dire que la cadre est superbe (le Parc d'Enghien et son Château), et l'ambiance incroyable. Imaginez : des milliers de personnes qui ripaillent sous le soleil et dans la bonne humeur, avant de se lâcher dans l'herbe sur des danses folkloriques. Les enfants eux aussi sont contents, puisqu'un "village" de jeux et de châteaux gonflables leur est entièrement consacré - et encadré par des animateurs... Franchement, c'est une belle fête. De celles qui donnent mal à la tête le lendemain. Seul bémol : le parking (Enghien reste une petite ville). Mieux vaut venir en train !

Où ? Parc d'Enghien, Avenue Elizabeth, 7850 Enghien

Quand ? Lundi 21 mai, de 9h à 22h

Plus d'infos ? Facebook

5/

L'agenda du week-end (où l'on discute Cannes, baklavas et taupes qui boivent du lait) - 9

AVANT-PREMIÈRE D'"EN GUERRE" (UGC De Brouckère, Bruxelles)

On ne l'a pas encore vu mais à lire les critiques dithyrambiques qui précèdent sa sortie en salles (il était présenté à Cannes en compétition officielle), il y a fort à parier que le nouveau film de Stéphane Brizé fera date dans l'histoire du cinéma social. C'est l'histoire d'un syndicaliste (joué par Vincent Lindon) qui lutte avec ses camarades pour empêcher la fermeture de l'usine qui l'emploie. Trois ans après "La Loi du Marché" (qui avait d'ailleurs valu à Lindon le prix d'interprétation à Cannes), Brizé revient donc avec un drame humain puissant à la limite du documentaire - ou en tout cas qui questionne notre rapport à la réalité. Du cinéma vérité qu'on prend comme un poing dans la gueule, qui montre (et démonte) le pire de notre société capitaliste. Une avant-première en présence de Brizé et de Lindon.

Où ? UGC De Brouckère, Place De Brouckère 38, 1000 Bruxelles

Quand ? Mardi 22 mai à 19h15

Plus d'infos ? UGC

 

Crédit Photos Une : "Animal House" de John Landis