Rencontre avec Mademoiselle Nineteen : la chanteuse belge à découvrir sans plus attendre (VIDEO)

Publié le 30 avril 2018 par ELLE Belgique Photos: Julia Verhelle
Rencontre avec Mademoiselle Nineteen : la chanteuse belge à découvrir sans plus attendre (VIDEO)

Mademoiselle Nineteen a bien grandi ! Cinq ans après la sortie de son premier album, la chanteuse liégeoise revient sur le devant de la scène pour nous faire découvrir un style de musique plus rock, aux couleurs de Liverpool.

Avec sa frange, son rouge à lèvres pop et son style un peu rock'n'roll, Mademoiselle Nineteen alias Juliette Wathieu est une jeune femme à la fois rêveuse et déterminée. Rencontre avec une jeune artiste au grand coeur qui allie sa passion de chanteuse et celle de s'occuper d'enfants placés en institution.

Les sixties comme inspiration

Juliette Wathieu a fait ses débuts dans la musique en 2012. Dans un style plus girly, ses chansons faisaient référence à ses premières histoires d'amour avec des refrains romantiques. Sous ses faux airs de France Gall, la jeune belge s'inspire la plupart du temps de l'univers pop/rock français.

Cinq années plus tard, après avoir sillonné la Belgique, les festivals et même la Chine, Juliette a percé sa coquille et s'est lancée dans l'aventure d'écrire un deuxième album. Le patron de son label a eu l'idée de le réaliser à Liverpool. La jeune chanteuse a alors accepté le défi pour découvrir une ville sur laquelle elle a littéralement "flashé".

Elle raconte : "On a d'abord réfléchi en équipe à la teinte qu'on voulait donner à ce second album. On voulait aller vers quelque chose de plus rock'n'roll et english, pop anglaise. Donc on s'est tourné vers Liverpool d'où viennent les Beatles. Je ne connaissais pas cette ville personnellement. J'y ai vécu quelques jours et ça a été un coup de coeur immédiat."

Et une révélation rock

Mademoiselle Nineteen s'est alors découvert une âme de rockeuse. Elle a laissé tomber ses sucettes à l'anis pour élargir ses influences. Dans ce deuxième opus intitulé  "Liverpool", elle se lâche en abordant des sujets qui vont de la gueule de bois, aux filles qui pleurent. Et of course, ça cartonne !

Un changement musical mais aussi vestimentaire : "J'ai fait appel à une styliste costumière qui s'appelle Julie Antipine. Elle a fait un travail extraordinaire. On s'est dit que le fil rouge serait le noir et blanc, des couleurs intemporelles qui peuvent parfaitement se mixer avec un style sixties ou plus moderne."

Mais pourquoi un retour sur scène après cinq années ?  "J'ai voulu revenir sur le devant de la scène car cela me manquait. Il y a eu une pause car on a fait des recherches pour le deuxième album. La création demande du temps. Je dépends aussi d'autres personnes qui ont d'autres en parallèle. Ce n'est pas facile de concilier tous les agendas. Le chant, la musique, cela fait partie de moi. Dans 10 ou 20 ans, j'aurai toujours envie de chanter."

"Mes chansons traitent de sujets comme l'amour dans tous ses états : du plus romantique, au plus piquant. Avec des petites touches féministes et délirantes."

Une double vie

En plus de sa vie d'artiste, Juliette exerce aussi un autre métier qui lui tient à coeur :  "Je travaille avec de jeunes enfants qui sont placés par le juge. C'est mon côté plus social. Il y a aussi cette partie là de moi qui se reflète dans ma musique."

Mais cela ne l'empêche pas de se produire devant un public. Prochainement, elle chantera le 1er juin au Rythm & Bar Session à Saint-Quentin. Et bonne nouvelle, l'artiste attend un heureux événement : son premier enfant. Un bonheur supplémentaire qui se reflètera à coup sûr dans ses prochaines créations.

Julia Verhelle

D'autres articles :

Avec qui les belges partageraient leur spaghetti ? La réponse est unanime ! 

Amatera : La nouvelle marque de soins 100% naturelle, vegan et bio 

La vie secrète des arbres : le roman fascinant qui nous fait voir la vie autrement