Comment distinguer la vraie fourrure de la fausse ?

Publié le 20 février 2018 par Marie Guérin
Comment distinguer la vraie fourrure de la fausse ?

Vous êtes dans une boutique vintage et lorgnez avidement sur une magnifique veste duveteuse... est-ce une vraie fourrure ? Ou une imitation ? La question est cruciale. Elle déterminera votre achat. Comment s'en sortir dans ces cas-là ?

Dans les boutiques de prêt-à-porter, c'est plus difficile de se tromper. Déjà, il y a le prix. Une vraie fourrure neuve, c'est impayable. On ne trouvera pas ça chez Zara. Cependant, les petits accessoires peuvent tout de même faire de la résistance. Pour s'en assurer, il existe une liste de marques qui se sont engagées à ne pas utiliser de fourrure animale.

En boutique vintage, ça se complique. Le prix n'est plus un indicateur et la pièce étant unique, il est difficile de la comparer.

Comment reconnaître une vraie fourrure ?

Laissez-vous guider par vos sens !

1. Au toucher, la vraie fourrure est très douce, vous vous en doutez. Les poils sont très souples. Lorsque vous bougez la veste, ils accompagnent le mouvement avec fluidité. Soufflez sur les poils, ils se divisent ! Les faux poils sont beaucoup plus rigides, plus rêches. Ils font souvent des paquets.

2. À la vue. La vraie fourrure est composée de poils de tailles différentes avec, à la base un duvet court et soyeux parsemé de poils plus longs et irréguliers. La fausse fourrure a des poils plus homogènes.

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS

Quand vous divisez les poils de la vraie fourrure, à leur base, c'est de la peau. Du cuir.

3. L'odorat. Si vous en avez la possibilité, subtilisez un poil et brûlez-le. La vraie fourrure brûle comme un cheveu, l'odeur est la même, alors que la fausse fond et sent le plastique brûlé.