Girlboss: après la série addictive, le site web

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Girlboss: après la série addictive, le site webgirlboss

Sophia Amoruso, la fondatrice de Nasty Gal qui a inspiré la série Girlboss, lance aujourd'hui un nouveau média... On vous dit tout!

C'était la bad news du mois de juin, Netflix ne renouvellera pas Girlboss. La série racontait la success story de Sophia Amoruso, une jeune adulte rebelle qui fait fortune en créant son e-shop de fringues vintage, Nasty Gal. Mais si vous avez adoré suivre les aventures de cette business woman badass, consolez-vous, Girlboss revient sous la forme d'un site web! Dans la vraie vie, Sophia Amoruso a déclaré sa société en faillite l'année passée... Ce qui ne l'a pas empêchée de récolter plus d'un million de dollars pour lancer son propre média, Girlboss.com. «Il s'agit d'une plateforme destinée à redéfinir le succès pour une nouvelle génération de femmes», a-t-elle expliqué à WWD.

via GIPHY

Et on y trouve quoi? Des articles centrés lifestyle et beauté mais aussi des portraits de filles inspirantes, des conseils pour gérer sa carrière ou ses finances. Et c'est justement ça qu'on adore. Ici, on apprend comment demander une augmentation à son/sa boss, combien d'argent on peut vraiment se faire sur Airbnb ou encore à quel point Linkedin peut booster notre job.

«L'ambition et le bien-être ne sont pas mutuellement exclusifs pour les femmes», affirme la girlboss à Forbes. «L'archétype du succès a été en grande partie construit par et pour des hommes blancs. Je ne prétends pas avoir les réponses, je veux juste lancer un nouveau débat». Images léchées format Insta, gifs et rose millenial, tout a été pensé pour attirer la génération Y sur le site. Sophia Amoruso a le sens du business dans le sang, et ça se ressent.