Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles

Mis à jour le 14 février 2018 par Elisabeth Clauss
Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles

Bernard Gavilan, DJ-frippier-organisateur-de-défilés est une figure de la fripe et de la musique en Belgique depuis plus de 20 ans. Car la mode, c'est aussi des initiatives personnelles et généreuses. Retour sur l'épopée "Customisez-Moi", concours d'up-cycling branché : c'est d'abord une fête, et c'est un tremplin.

La passion du vintage de Bernard Gavilan lui vient de sa jeunesse dans les Marolles : « Je suis né en Espagne. Quand mes parents sont arrivés en Belgique, ils se sont installés près de la Place du Jeu de Balle, c'est là que je suis allé à la crèche. Ensuite, avec l'école, j'ai appris à nager aux Bains de Bruxelles qui surplombent les puces. J'ai des souvenirs de moi collé au juke-box quand on allait au café, et plus tard dans les bars espagnols, dès que tombait le soir, quand tout le monde commençait à chanter. La musique s'est emparé de moi. Je sortais beaucoup, j'ai eu très tôt le goût de la mis en scène. Ma première chemise de grand-père à col Mao, je l'ai achetée sur la place, on était au début des années 80. Je travaillais dans une boutique de collants fluos et perfectos New Wave le jour, et la nuit j'étais serveur au Mirano. Plus tard, j'ai ouvert différents shops de vêtements et accessoires rétros. Je suis complètement autodidacte : tout ce que je sais sur la mode, je l'ai appris aux puces. Chiner, c'est un rythme de vie, un apprentissage. Dans cette logique, la customisation m'est apparu comme une nécessité pour éviter de jeter des vêtements abîmés. »

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 1
Photos réalisées pour les 10 ans de Customisez-moi par Andrea Klarin, dans un décor aménagé par Glenn Sestig.

Au début des années 2000, écoutant la demande d'une jeunesse hyper créative qui personnalisait son vestiaire et venait lui demander conseil, il lance Customisez-Moi, un concours de récup-Couture « amateurs » mais pas tant que cela, puisque des élèves d'écoles  de stylisme comme des aspirants designers s'y présentent. Avec beaucoup de bonnes volontés convergentes et quelques soutiens institutionnels, plus récemment grâce à la participation de sponsors, sans jamais compter ses heures, Bernard offre à une nouvelle génération débrouillarde et ambitieuse un tremplin pour développer ses talents.

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 3
Il y a là des vêtements recyclés, mais aussi, dans les matières premières, un plaisir tout neuf. Chaque année,  le Marollien monte le niveau de ses tenues de scènes entièrement faites maison (une de fous, mais de fous de mode, les meilleurs, les plus précieux). A la grande joie du public, il se fait bateleur toujours plus excentrique, parfaitement bien centré.

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 5
Aujourd'hui au palmarès de Customisez-Moi, on compte de prestigieux partenaires enthousiastes (dont la Maison Guerlain), et un passage remarqué lors du défilé Étam en mars 2015. Une édition après l'autre, de plus en plus de « professionnels de la profession » chevronnés s'impliquent : Laetitia Crahay, Didier Vervaeren, Anthony Vaccarello, Benoît Bethume, Johnny Coca, Glenn Sestig, et pas mal de journalistes de mode déterminés à ne pas perdre une miette de la vivacité d'une sub-culture qui témoigne de l'évolution d'un secteur emblématique d'une réflexion de société.

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 7
Customisez-Moi a fêté ses 10 ans, mais n'en est qu'à l'enfance de son art singulier : pour les éditions à venir,  Gavilan ambitionne de permettre à ses « héritiers » de présenter des collections à part entières. Bientôt, il collaborera avec des écoles d'art pour les décors, avec un architecte et un peintre, pour mêler les corps de métiers.

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 9
On chérit son concours un peu sauvage, très libre. Destiné aux autodidactes, aux créatifs, aux audacieux. Surtout, à ceux qui aiment s'amuser. Parmi eux, de jeunes talents belges, qui ont rejoint depuis les circuits professionnels du métier : Léa Peckre, qui a collaboré Lejaby et lancé sa marque éponyme depuis, ou Giuseppe Vergone qui œuvre désormais au sein de la Maison Natan.

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 11
Cette année dans le jury, vous pourriez frayer avec Sarah Henken-Glibertuser (modiste chez Balenciaga), Johnny Coca (Mulberry), Tom Van Den Borght (designer de sa propre marque), Pili Collado (l'esthète des accessoires), Andrea Klarin (formidable photographe), et beaucoup d'autres figures inspirantes de la mode en Belgique, et alentours.

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 13

Chaque année, Customisez-Moi se customise-lui-même, avec un nouveau prix surprise (mais si on vous le dévoile trop tôt, ça ne sera plus une surprise), et une grande after party disco dans les sous-sols du Bloom!

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 15

A l'Hôtel Bloom! le 11/11 se tiendra la 11ème édition de ce concours qui bouillonne d'originalité dans son jus, porté à bout de dévotion pour le recyclage et l'up-cyclage par Bernard Gavilan. Un rendez-vous à tenir à l'oeil, qu'on soit créateur ou simple curieux. Parce qu'en réalité, les vrais ornements remontés, cousu, parfois bidouillés, toujours magnifiés de Customisez-Moi, c'est de la générosité, de l'humour et du coeur.

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 17

Pour participer, inscrivez-vous en ligne avant le 30 septembre sur le site www.customisezmoi.com, avec lettre de motivation et petit book de 10 pièces customisées.

Bernard Gavilan : pape du vintage et 20 ans de mode à Bruxelles - 19
L'affiche du concours a été conçue par Andrea Klarin justement, avec une couronne de Chloé Henris, lauréate 2016.

Après une présélection on-line, les créations des autodidactes et des élèves des écoles de stylisme sélectionnés se croiseront sur le catwalk face au jury susmentionné quoique incomplet à ce jour, de professionnels chevronnés mais pas encore blasés (dépêchez-vous, donc, le Capitaine Custo n'attend pas).

 

(Photos : Andrea Klarin)