Fini les désagréments intimes !

Mis à jour le 15 février 2018 par ELLE Belgique
Fini les désagréments intimes !

Sensation de brûlure, picotements, chatouillements, rougeurs et odeurs désagréables sont courants lors des modifications hormonales telles que grossesse, règles ou ménopause. Qu’en est-il ?

La flore vaginale

Composée d’un ensemble de micro-organismes protecteurs, la flore vaginale permet de lutter contre les agents néfastes extérieurs en maintenant un niveau d’acidité élevé. L’équilibre s’installe et s’autorégule. S’il se rompt, l’infection peut se déclarer.

Quelles sont les causes d’un déséquilibre de la flore vaginale ?

- Une manque ou, au contraire, un excès d’hygiène troublent le fragile équilibre et favorisent la prolifération d’autres micro-organismes.
- La ménopause, la grossesse et les règles occasionnent un déficit en oestrogènes qui contribue à une perte d’acidité et à une augmentation considérable des infections vaginales.
- Le changement de pilule.
- Le rasage ou l’épilation des zones intimes.
- Les baignades à la piscine ou aux thermes.
- Les rapports sexuels.
- La prise d’antibiotiques déstabilise également considérablement la flore vaginale.

1/

Prendre soin de sa flore intime

Utilisez des savons doux respectueux conçus pour la flore vaginale. Lavez-vous régulièrement mais sans excès. Veillez à toujours vous essuyer de l’avant vers l’arrière afin d’éviter le transit des bactéries issues du système digestif vers le vagin ou le système urinaire. Limitez le port de vêtements trop serrés et l’utilisation d’adoucissants pouvant être irritants pour les muqueuses.

Fini les désagréments intimes ! - 1

Une solution naturelle et efficace

Naturel et efficace, Infectim® est un dispositif médical qui contient 1,5 milliard de bactéries protectrices par gélule vaginale. Cette colonie de bactéries spécifiques à notre flore vaginale et urinaire va ensemencer les régions infectées et créer un nouvel environnement ne laissant plus aucune place aux germes pathogènes. Il vous suffit de placer une gélule localement dans le vagin une fois par jour, le soir, avant d’aller dormir pendant 10 jours.

Plus d’informations ? Cliquez ici.