Roméo Elvis sort sa love song qui dévisse

Mis à jour le 19 février 2018 par Juliette Debruxelles
Roméo Elvis sort sa love song qui dévisse

"Lenita", le dernier titre de Roméo Elvis, le rappeur belge qui démonte tout, nous file un drôle de coup (au coeur).

Ok, on n'aurait même pas dû tenter des rimes comme ça. Parce que pour arriver au niveau de prose de celui qui bouleverse la musique ces temps-ci, il faut oser... Avec ce projet Morale 2, Roméo Elvis X Le Motel scorent à chaque sortie de morceau.

"J’arrive à peine à placer deux mots quand tu souris, ça me transperce
Mais j’ai bien vu que t’allais laisser le temps faire
Et forcément, j’ai trop de fierté pour m’en faire
Mais dans le fond, je vais regretter"

Une déclaration à une fille qui n'a pas su l'écouter. Un clip tourné à New York, réalisé par Lenny Grosman, du son qui claque, une crédibilité qui ne cesse de se renforcer. Le Linkebeekois (la référence à "1630", c'est ça : le code postal de sa commune de naissance) a juste tout compris. Il réinvente le genre sans le dégrader et réconcilie, sans même y penser mainstream et pointu. Et nous, on l'aime depuis le début.

A LIRE AUSSI :
- Musique : pourquoi faut-il écouter Benjamin Biolay ?
- Playlist : les chansons inavouables des filles du ELLE

Photo d'illustration : clip "Lenita" de Roméo Elvis