Bruxelles debout !

Mis à jour le 15 février 2018 par Juliette Debruxelles
Bruxelles debout !

Après les attentats, la capitale a vu les initiatives positives, citoyennes et artistiques fleurir... Un an après, récap de celles qui nous ont redonné le sourire et qu’on a envie de soutenir.

Le Droit de mémoire : Cuistax

Attentat Bruxelles initiative My Atlegrim
My Atlegrim était illustratrice. Une merveilleuse personne qui « cultivait le beau ». Elle avait 30 ans lorsqu’elle a perdu la vie dans les attentats du métro. Pour rendre hommage à cette artiste généreuse et offrir au monde ses créations, ses amis du collectif Cuistax (qui produit un fanzine d’illustration pour enfants) ont édité un numéro spécial, recueil de textes et d’images, pour lui dire au revoir. Un petit bijou de tendresse et de générosité.
cuistax-cuistax.blogspot.be

Le mouvement citoyen : #sprouttobebrussels

Attentat Bruxelles initiative sprouttobebrussels

« Proud », ça veut dire fier. « Brussels sprout », ça veut dire « chou de Bruxelles ». En un jeu de mot et une illustration, #sprouttobebrussels va à l’encontre de la mauvaise réputation qui a entaché la ville après le lockdown et les attentats. Un mouvement fédérateur, populaire, qui engage tout ceux qui le veulent. Citoyens, commerçants, institutions, artistes sont invités à afficher leur amour de la capitale à travers des affiches, badges et créations spontanées intégrant le légume iconique. Avec plus de 40 000 likes sur Facebook et une communauté positive et décalée, c’est l’une des initiatives les plus suivies.
sprouttobebrussels.be

L’initiative qui fédère : Wunderground
Du groove dans le métro. Pour fêter les 40 ans du réseau de transport souterain bruxellois, mais aussi et surtout pour détendre l’atmosphère, la STIB a lancé il y a quelques mois Wunderground, en collaboration avec 22Tracks (plate-forme musicale en ligne où une vingtaine d’artistes, DJ et journalistes musicaux partagent leurs morceaux préférés, ndlr). Au programme : des playlists, une web app qui permet d’écouter et d’identifier en direct la musique diffusée, un concours bimensuel pour balancer sa propre playlist dans les haut-parleurs et des events avec des artistes reconnus. Résultat : tout le monde a le smile en bougeant la tête en cadence.
wunderground.stib.be

L’idée toute simple : dites-moi bonjour

Attentat Bruxelles initiative Logo_BONJOUR-03 - copie

Dites bonjour à un inconnu par jour, dans la rue, au boulot, sur la route, n’importe où. Une initiative visant à relancer la conversation dans l’espace urbain. À recréer du lien pour stopper l’escalade de la peur. « Ensemble, nous pouvons arrêter la peur et créer un nouveau climat de confiance. » Facile ? Oui, justement !
ditesmoibonjour.be

La campagne qui stimule : Make Brussels
Il n’aura fallu que quelques jours après le choc pour voir les initiatives citoyennes fleurir. Make Brussels, la campagne ayant pour but de stimuler la communauté créative et culturelle de la ville, est née : 371 projets publiés après l’appel et 10 lauréats sélectionnés. Les initiatives les plus soutenues : Kring, un café-atelier-magasin autour du vélo à Dansaert. Saint-Cath-sur-Mer, ou la mise à disposition de bateaux modèles réduits sur les bassins du quai aux Briques. L’Arbre à Palabres, une installation urbaine sous laquelle se rassembler, discuter, débattre et échanger. Objectif : relancer la vie sociale et économique.
make.brussels

Le tube  : « Chou de Bruxelles »
C’est la chanson fanta de Faon Faon et Témé Tan en hommage au légume emblématique de la capitale. Délicieusement naïf et réconfortant.