#TournéeMinérale: les conseils d’une pro pour diminuer l’alcool

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
#TournéeMinérale: les conseils d’une pro pour diminuer l’alcool

Un mois sans boire, c'est jouable? On vous donne tous les trucs et astuces pour y arriver sans sourciller. 

Alors oui, c'est possible de stopper l'alcool (ou pas, et alors il est temps de s'interroger sur sa consommation) mais avouons-le, entre le gin tonic du vendredi soir, les soirées open bar du boulot, les cheese and wine et le mimosa du brunch, difficile de ne pas craquer. Vous avez décidé de participer à Tournée Minérale et vous avez déjà l'impression que le challenge s'annonce compliqué? Carol Dequick est psychologue depuis plus de 15 ans dans une unité hospitalière traitant les problèmes de dépendance et a écrit le livre «Petit cahier pour se libérer de l'alcool». Elle nous donne une série de conseils pratiques pour tenir le coup >>

1/

satc1

1. Demandez-vous quel rôle joue l'alcool: Quand vous avez envie de boire, posez-vous la question «Pourquoi?» Pour apaiser une douleur (physique ou mentale), pour gérer votre anxiété ou votre timidité, pour combler un manque? C'est sur ça qu'il faut travailler. «On prend le problème à la source et on essaie de trouver une solution concrète, autre que l'alcool. Si vous êtes stressé, prenez des cours de méditation ou allez à la salle de sport par exemple, si vous n'osez pas aller vers les autres, essayez le théâtre, etc.», explique Carol Dequick.

2. Evitez de vous ennuyer: Multipliez les distractions et faites en sorte de ne jamais avoir faim ni soif. Ayez toujours de quoi grignoter et une bouteille d'eau à proximité. Si vous êtes sur le point de craquer, attendez dix minutes. «Une envie, ça vient et ça part, toujours. Le fait d'attendre peut fonctionner. Changez d'air, d'activité, essayez la relaxation», conseille la pro.

3. Changez vos habitudes: C'est tout bête mais si vous vous asseyez toujours dans le même fauteuil pour boire votre verre de vin en rentrant, changez de canapé, de pièce, d'emploi du temps...

4. Créez de nouveaux rituels: Ce n'est pas parce que vous ne buvez pas que vous êtes puni. Ne vous privez pas de faire la fête! «Préparez des smoothies, des cocktails sans alcool et servez-les dans de beaux verres. Il faut continuer à se faire plaisir, c'est le moment de tester de nouvelles associations», indique la spécialiste. Vous avez une soirée raclette de prévue? Essayez de remplacer le vin par du thé. Vous serez surpris de voir à quel point cette boisson s'accorde bien avec le fromage.

5. Evitez les situations à risque: On le sait, certains événements ou lieux nous poussent à boire. Le but c'est de les éviter, dans un premier temps en tout cas. «Après l'entraînement de sport, on ne s'arrête plus au bar par exemple. Et si en rentrant du boulot, vous passez devant le café où vous avez l'habitude de boire un verre avec vos copines, changez d'itinéraire», conseille la pro. Et forcément, les bouteilles d'alcool à la maison, c'est fini! On évite les tentations.

6. Diversifiez vos activités: Ne pas boire d'alcool ne signifie pas forcément qu'il faut mettre sa vie sociale en mode off. «Changez simplement vos habitudes avec votre groupe d'amis. Plutôt que de vous retrouver autour d'un cocktail, faites du sport, testez un parcours aventure, un escape game... C'est le moment de sortir des sentiers battus», explique Carol Dequick.

7. Faites des maths: Calculez combien d'argent vous allez gagner en vous passant d'alcool, comment allez-vous le dépenser? La somme peut vite être astronomique... (Un petit calculateur a d'ailleurs été créé sur le site de Tournée Minérale).

8. Demandez du soutien: Essayez de participer à Tournée Minérale à plusieurs, recrutez vos copines! «L'effet de groupe fonctionne vraiment. C'est motivant, on peut s'encourager et parler de ses difficultés. Et surtout on est engagé, difficile de faire marche arrière!» affirme la psy. 

2/

Blake-Lively_width1024

Et si je veux prolonger l'expérience?

Fini le champagne dans le jus d'orange?

«Si vous avez envie de réduire votre consommation d'alcool à long terme, ou d'arrêter de boire, faites un bilan. Il n'y a pas deux consommateurs identiques, c'est important d'avoir des conseils personnalisés. Faites appel à quelqu'un d'extérieur, expérimenté dans ce secteur. Tous les médecins ne sont pas forcément à l'aise avec ce genre de problématique», explique Carol Dequick.

«Je pense que Tournée Minérale est une bonne initiative. Le but n'est évidemment pas de faire ceinture pendant un mois et puis de se saouler pour fêter ça mais c'est l'occasion de sensibiliser les gens. Il y a encore un gros tabou à ce sujet. Je reçois beaucoup de familles qui sont complètement dans le déni et qui ne sont pas au courant des différentes aides qui existent. Tout ce qui permet de parler des problèmes d'alcool, et d'augmenter l'information sur la prise en charge, est bénéfique.»