Prendre un « bain de forêt » ou l’art du Shinrin-Yoku

Mis à jour le 10 janvier 2018 par Marie Guérin
Prendre un « bain de forêt » ou l’art du Shinrin-Yoku

Le "Shinrin-Yoku" est une pratique ancestrale japonaise qui consiste à s'immerger dans la nature. Littéralement, elle se traduit par "bain de forêt" mais puisque nous n'avons pas tous une forêt près de chez nous, on le prend au premier degré.

Le Shinrin-Yoku, c'est quoi ?

Reconnu comme une thérapie par le gouvernement japonais depuis 1982, le Shinrin-Yoku est une forme de méditation qui consiste à s'immerger dans un forêt pour se reconnecter à la nature. On se déconnecte et on contemple. En Europe, on parle de "sylvothérapie". À travers le développement de quatre sens, on apprend à ressentir ce qui se passe autour de nous: l'ouïe en écoutant le bruit des feuillages, la vue en regardant passer un oiseau, l'odorat en sentant l'odeur de la mousse et le toucher en laissant glisser nos doigts sur une écorces. Au-delà de cet aspect relaxant, cette thérapie a également des vertus préventives et bénéfiques pour la santé, il a d'ailleurs été prouvé que la sylvothérapie agissait sur la tension, la dépression, l’anxiété, la fatigue mais également sur le système immunitaire.

L'automne se prête donc à merveille à la pratique du Shinrin-Yoku, mais seulement voilà, que faire si on n'a pas de forêt près de chez soi ?

Prendre un bain relaxant

Dans le même ordre d'idées, puisque "Shinrin-Yoku" signifie "bain de forêt", on peut opter pour recréer ces conditions de relaxation contemplative à la maison et favoriser le lâcher-prise en prenant un bon bain.

Voici les ingrédients idéaux pour un bain aux produits inspirés de la forêt :

Avec Isabelle Leempoels

La video actu du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER