Chez les filles de Rue Blanche

Mis à jour le 12 février 2018 par Céline Pécheux
Chez les filles de Rue Blanche

A tout juste 27 et 28 ans, Astrid et Aude Regout insufflent un vent nouveau à la célèbre marque belge créée il y a 30 ans par leur maman. Incursion chez elles, à Bruxelles.

portrait-5

LA RELÈVE DE RÊVE... Marie-Chantal Regout n’aurait pas pu trouver meilleures ambassadrices que ses filles pour reprendre les rênes de Rue Blanche, la marque de prêt-à-porter qu’elle a créée en 1987. L’une, avec une formation d’ingénieur commercial et un master en marketing, l’autre avec son bagage en communication et un master en stratégie d’entreprise à Londres. Astrid et Aude sont les ambassadrices d’une mode ultraféminine, actuelle, « sans passéisme, mais sans prétention d’avant-garde ». Tout ça avec chic et nonchalance.

atmosphere

UNE HISTOIRE DE FAMILLE... Complémentaires, les deux sœurs boostent l’identité de Rue Blanche chacune dans sa spécialité. L’une s’occupe du site de vente en ligne, l’autre apporte son expertise marketing. L’essentiel pour elles étant de faire évoluer la marque avec son temps.

cover-rue-blanche

La video mode du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER

VOTRE PHILOSOPHIE DU STYLE? « Notre objectif n’est pas de rajeunir Rue Blanche car la marque a toujours été moderne, mais de mettre en valeur son ADN. On veut créer des vêtements dans lesquels toutes les femmes se sentent bien. Des pièces qu’on garde des années sans qu’elle se démodent. Plus c’est simple, plus c’est élégant ! L’attitude est bien plus importante que le look. »

 

look-aude

LA FEMME RUE BLANCHE, C’EST QUI? « Une femme active, de 35 ans, qui aime voyager, chiner, être au courant de tout et ne surtout pas se prendre la tête. Dans sa valise, trois tenues suffisent pour passer toute une semaine à l’étranger. Elle est chic et cool à la fois. Le genre de nana qui aime les belles matières, les basiques, l’épure et le confort. »

 

biblio

VOS LUBBIES DÉCO? "De la récup’, du vintage, du mobilier chiné, des livres d’art, des plantes upside down, des magazines de mode, des objets ramenés de voyage... Un mix and match inspirant."

 

shoes

ACCROS AUX CHAUSSURES... Fans de chaussures, Aude et Astrid les collectionnent. Des baskets, des baskets, des baskets, et sinon des chaussures plates de chez & Other Stories et des sandales K. Jacques.

 

book

LEUR BIBLE MODE? MAN REPELLER! « Créative, drôle, intelligente, Leandra Medine, c’est la blogueuse mode à suivre avec ses looks anti- sexy que les filles adorent et que les hommes détestent. Elle prouve au fil de son livre que la mode ne doit pas être prise au sérieux en essayant toutes les tenues possibles et imaginables. On est fans ! »

 

portrait-astrid

ASTRID AIME... Les combis pantalons, manger des tomates farcies maison, les road trips avec son mari, Londres et Stockholm, parler le suédois, le running, manger un morceau de chocolat noir suivi d’un verre d’eau gazeuse («Essayez, c’est dingue ! »), camper sur la plage, les créations de Phoebe Philo pour Céline. Clown et général en même temps, elle est super exigeante, hyperactive, positive, ambitieuse... et déteste l’hypocrisie, les gens qui n’aiment pas manger et qui suivent les tendances parce que c’est tendance.

look-astrid

 

portrait-aude

AUDE AIME... Les plantes vertes, les magazines de mode, faire du shopping, chiner la pièce rare dans une friperie, la ville de San Francisco où elle a vécu un an, cuisiner des spaghet’ bolo, les jupes plissées, les All Star, prendre un bain pendant des heures, surfer avec les copines au Cap Ferret, la musique électro, porter un pull en cachemire à même la peau, les robes romantiques Valentino. Elle est drôle, observatrice, simple, élégante. Elle déteste les gens qui conduisent mal (leur père était pilote) et les marques bling.

detail-look

 

detail3

LES MUSES QUI LES INSPIRENT... Lena Dunham, star de la série « Girls », « parce qu’elle est drôle et tellement décomplexée ». Alexa Chung, « pour son style hyper minimaliste : no make-up, coiffure naturelle, avec quelque chose de très trendy». Sofia Coppola, « pour son style simple, direct, toujours la bonne jupe, la bonne chemise, les bonnes chaussures ».

food2

DANS LA CUISINE... « On aime la popote régressive, celle qui réconforte en hiver et qui donne de l’énergie en été. À part le petit déjeuner qu’on prend à la maison, on sort beaucoup. Nos cantines préférées à Bruxelles : Knees to Chin et ses rouleaux de printemps twistés, Makisu et ses makis tout frais et pas chers, Manhattan pour les burgers, le Bar Béton pour la faune arty qu’on y rencontre. En général, on essaie d’éviter les endroits trop à la mode. »

 

dressing2

SI RUE BLANCHE N’EXISTAIT PAS... « On s’habillerait essentiellement avec des pièces vintage. Dans le quartier Dansaert, on est fan de Think Twice, une boutique de seconde main où, à la fin du mois, ils liquident leur stock à un, deux ou trois euros la pièce. Sinon, & Other Stories, c’est cool et assez accessible. Mais on aime surtout dénicher des pièces originales dans des endroits improbables, comme un chouette kimono dans un shop de déco asiatique. »

thinktwice-secondhand.be

 

dressing

LES PIECES FETICHES DE LEUR DRESSING? "La chemise blanche oversize, les jupes mi-longues plissées, les combis-pantalons hyper confortables, les trenchs... Des pièces simples, intemporellles et élégantes. « On accorde une importance primodiale aux coupes et aux matières."