Brussels Fashion Days : Guillaume Joveneau, l’homme derrière la scéno

Mis à jour le 23 janvier 2018 par Elisabeth Clauss
Brussels Fashion Days : Guillaume Joveneau, l’homme derrière la scéno@Cici Olsson
@Cici Olsson
@Cici Olsson

Les Brussels Fashion Days se sont achevés ce dimanche, avec le défilé de plusieurs écoles de mode belges, qui a mobilisé plus de 80 mannequins. Un joli travail de scénographie, que nous détaille Guillaume Joveneau.

Qui est-il ?

Directeur artistique et producteur de défilés depuis 15 ans, il travaille aussi pour Natan, l'incontournable défilé caritatif des Petits Riens, des événements corporate, et différents projets à l'étranger.

En quoi consistait son job ?

Participation au casting et au choix des vêtements qui allaient défiler, mise en scène des passages de chacune de collections, de la chorégraphie à la musique jusqu'aux éclairages, envoi des mannequins sur le catwalk.

Les Brussels Fashion Days en chiffres :

– 2 mois de préparation, entre la sélection des créateurs et de leurs pièces avec la collaboration de ELLE Belgique, et l'organisation des shows en eux-mêmes;
– plus de 100 mannequins;
– 16 stylistes;
– 25 étudiants issus de formations de mode en Belgique;
– 9000 visiteurs sur tous les événements confondus (défilés, expositions...)

G.J : « Durant les Brussels Fashion Days, les défilés étaient offerts aux créateurs, qui n'ont pas eu un centime à débourser pour avoir l'opportunité de présenter leur collection au grand public. La plupart d'entre eux n'auraient pas les moyens de monter un show en fonds propres. J'avais à cœur de participer à ce projet, parce que même s'il existe déjà des événements mode en Belgique, on peut encore développer la visibilité du secteur."

@Etienne Tordoir/CatwalkPictures
Collection Alice Knackfuss @Etienne Tordoir/CatwalkPictures
Collection Super Piece of Chic @Etienne Tordoir/CatwalkPictures
Collection Super Piece of Chic @Etienne Tordoir/CatwalkPictures