Comment trier ses vêtements ?

Mis à jour le 23 janvier 2018 par Marie Guérin
Comment trier ses vêtements ?

Le changement de saison, c'est le moment pour se débarrasser du superflu. Comment s'y prend-t-on ?

La première chose à faire, c’est identifier les vêtements dont je n’ai plus vraiment besoin. Le pantalon en sequins bleus que je ne porterai jamais, les santiags blanches ou la cagoule qui gratte, on s’en passe. Hé oui, ça va faire mal…

D’abord, bien trier 

Je me réserve une après-midi en tête-à-tête avec mon dressing. Musique relaxante et lumière à profusion (pour ne pas confondre orange et corail) sont les ingrédients pour commencer. Il est important d’être dans un bon état d’esprit pour faire de bons choix, rien ne doit être décidé sur un coup de tête. C’est le moment du grand déballage : j’étale tous mes vêtements sur le plancher, le lit, les surfaces planes à portée de regard. Je trie en séparant les vêtements en quatre tas :

  • Un tas pour ce que je garde avec les fameux basiques, les pièces de qualité, les pièces de créateurs, ce qui me va et qui durera.
  • Un tas pour ce que je donne avec les vêtements bon marché qui n’ont plus aucune valeur, mais qui sont toujours portables.
  • Un tas pour ce que je vends avec les belles pièces, mais trop grandes, trop compliquées, trop petites, in-mettables, plus mon style.
  • Un tas avec ce que je jette pour les vêtements troués (cigarettes, mites, etc.), trop usés, déformés ou tâchés irrémédiablement.

Je faits pareil pour les accessoires, chaussures et tout ce qui encombre ma garde-robe. Cette étape doit être rapide, presque spontanée, voire mécanique. Une fois les vêtements correctement séparés j’analyse chaque pile et je me pose les bonnes questions : Quand l’ai-je mis la dernière fois ? Quelle marque ? Quelle matière ? Est-il en bon état ? (C’est aussi une question piège : un Levi’s 501 déchiré et vieilli, je garde !) Avec quoi le porter ? Vais-je encore le mettre ? Et l’argument « je peux dormir avec » ne compte pas ! Comment l’améliorer ? Est-ce qu’il me va ? Est-il confortable ? Est-ce moi ? Et j’organise mes piles de vêtements.

1/

(c) Sex and The City
(c) Sex and The City

Ensuite, bien ranger

Il est temps de remettre la pile « je garde » à sa place. Je ne me mets pas des objectifs trop élevés : si je commence à ranger ma lingerie sur cintre, je sais qu’elle finira en boule sur une chaise. Inutile de ranger par couleur, au bout de deux essayages, ça ressemblera plus à un patchwork qu’à un arc-en-ciel. Faisons simple, je plie ce qui se froisse peu, je range les vêtements par catégorie, les pantalons ensemble, les jupes, etc. Je vais sans doute voir réapparaitre des pièces oubliées et faire des combinaisons que je n’avais jamais soupçonnées…

2/

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS
(c) Sex and the City
(c) Sex and the City

Enfin, se débarrasser

Je donne : si aucune amie, petite sœur ou cousine n’est intéressée, c’est l’occasion de faire une bonne action. Des containers colorés sont plantés aux quatre coins des villes, je peux y déposer mon surplus, il sera vendu pour la bonne cause !

www.petitsriens.be

www.oxfam.be

www.terre.be

Je vends : rien de plus simple ! Si je désire vendre en personne, je me rends dans une troc ou une swishing party (échange de vêtements), dans des vide-dressings, ou sur des brocantes ou des événements spécialisés comme le Brussels Vintage Market, ou directement sur des plateformes généralistes de vente entre particuliers comme Ebay.be ou 2ememain.be.

www.swishing.be ou www.brusselsvintagemarket.be

Je peux faire appel à des sites spécialisés pour les vêtements, des vide-dressings en ligne. En Belgique : www.ohmydress.be, www.lipsti.comwww.entre-copines.be. Pour les vêtements de luxe : www.labellov.com. Outre la Belgique, il existe également d’autres sites très connus comme www.vestiairecollective.com ou www.videdressing.com. Si je ne veux pas me déplacer, le site « Oh my Dress » propose carrément de venir chez moi et de faire une sélection. Génial, non ?

Vous désirez plus d'idées pour votre dressing ? 

Cover-trop-fauchée_HD-1

Le livre est disponible ici, pour 15€.