Comment bien choisir son après-shampoing ?

Mis à jour le 21 février 2018 par ELLE Belgique
Comment bien choisir son après-shampoing ?

 

Après-shampoing lissant, démêlant, cassant ou encore protecteur de couleur. Tant de différences que l’on s’en arracherait presque les cheveux. Lequel est fait pour vous ? Nos conseils.

masque-gif5

L’après-shampoing aide à lutter contre les agressions que vos cheveux subissent au quotidien (sèche-cheveux, fer à lisser, laque, pollution...). Bien choisir son après-shampoing permet de lutter contre petits désagréments comme les pellicules, le cuir chevelu irrité ou encore les cheveux électriques.

De quels soins avez-vous besoin ? 

1/

La video beauté du jour :
5 TRUCS POUR FAIRE POUSSER NOS CHEVEUX PLUS VITE

marycheveuxSi vous avez les cheveux gras, choisissez un après-shampoing comprenant des ingrédients comme la camomille, le tilleul, le romarin, la sauge, le citron ou encore l’argile verte. Ils aideront à réguler le sébum présent en excès sur votre cuir chevelu.

Si vous avez les cheveux ternes, préférez un soin contenant de la fraise, du pamplemousse, du citron ou de la camomille. Pensez à ajouter une eau de rinçage au vinaigre ou au citron.

Pour les cheveux secs et cassants, misez sur des après-shampoings nourrissants à l’huile de noix de coco, à l’huile de jojoba, au miel, au beurre de karité, à l’huile d’argan, à l’huile d’olive ou encore à l’avocat. Ces ingrédients vont hydrater la fibre capillaire et la rendre plus douce.

Comme pour les cheveux secs et cassants, les cheveux frisés et bouclés ont besoin d’un après-shampoing nourrissant qui va sculpter les boucles. Attention le soin doit être nourrissant, mais sans alourdir les cheveux. Privilégiez un après-shampoing à base d’huile d’amande douce, de beurre de karité, d’avocat ou de protéine de soie. Si nécessaire, ajoutez un sérum ou un spray pour dompter les mèches rebelles et les frisottis.

Pour les cheveux colorés, préférez un produit nourrissant et protecteur. Il doit sublimer et raviver la couleur. Jetez votre dévolu sur des après-shampoings à base de henné (pour les cheveux foncés), de camomille (pour les cheveux blonds), d'Hibiscus et de grenade (pour les cheveux roux).

Enfin, si vous avez les cheveux fins et plats, optez pour un produit plutôt texturisant et boostant le volume. Ne choisissez pas un après-shampoing trop riche qui risquerait d'alourdir la chevelure. On mise aussi sur un voluminateur naturel: le riz. Il existe des après-shampoings aux protéines de riz, en crème ou en huile.

Voici 6 soins choisis par la rédac pour vous.

Comment les appliquer correctement >>>

2/

30th June 1952: A woman applies shampoo to her hair. (Photo by Chaloner Woods/Getty Images)

L’application

Lorsque vous appliquez votre après-shampoing, vos cheveux doivent être humides mais pas dégoulinants d’eau. Pour plus d’efficacité, essorez-les légèrement et en douceur. Si vous avez les cheveux à tendance grasse, appliquez le soin uniquement sur les pointes et évitez surtout d’appliquer le masque sur les racines. Si vous avez les cheveux secs, appliquez l' après-shampoing jusqu’à la mi-longueur. Bichonnez vos cheveux en effectuant un  massage du crâne avec la pulpe des doigts mais surtout pas avec les ongles au risque de vous blesser. Laissez agir le temps d'un bain, d'un gommage corps ou d'un masque visage et puis rincez abondamment à l'eau claire. Pour un boost de vitalité, effectuez le dernier rinçage à l’eau tiède ou froide, si vous en avez le courage.

À éviter 

Si vous avez la peau fragile ou le cuir chevelu irrité, évitez les produits chimiques et toxiques. Faites attention à choisir un shampoing et un après-shampoing sans sulfate et sans silicone. Le sulfate est nocif pour le cuir chevelu et le silicone étouffe la fibre capillaire et alourdit le cheveu. Si vous avez tendance à faire des réactions allergiques, bannissez de vos salles de bains, le méthylisothiazolinone. Quésaco ? Il s'agit du substitut du paraben, deux fois plus allergénique !

Si vous prenez peur en jetant un coup d’œil sur les étiquettes des après-shampoings, vous pouvez aussi faire vous-même votre soin. Voici 4 conseils pour un masque home made et naturel.

Laura Di Vita