Gommage des lèvres : 5 techniques pour avoir des lèvres douces et lisses

Mis à jour le 22 février 2018 par ELLE Belgique
Gommage des lèvres : 5 techniques pour avoir des lèvres douces et lisses

gommage-des-lèvres

Le gommage pour les lèvres à quoi ça sert ? C'est l'idéal pour se débarrasser des peaux mortes et pour attraper des lèvres pulpeuses et douces. On vous donne 5 techniques pratiques pour gommer vos lèvres.

Le bon truc: le gommage des lèvres permet une meilleure application de notre rouge à lèvres (meilleure tenue et meilleur rendu).

1) La méthode express clarinslèvres

Exfoliant et soin des lèvres de Clarins, 25  €

Il existe des produits dans le commerce qui permettent un gommage rapide et efficace. On en prélève une noisette, on l'applique sur les lèvres comme on le ferait avec notre baume, on frotte ensuite avec des mouvements circulaires. On y va en douceur pour ne pas endommager nos petites lèvres. (quelques passages suffisent)

1/

2) La méthode "all night long" kari

beurre de karité, l'Occitane en Provence, 7 €homéosplasminehoméoplasmine, 3,50 €

On pose un produit très gras ( homéoplasmine, beurre de karité) sur les lèvres que l'on laisse toute la nuit. Au réveil, on frotte nos lèvres et les peaux mortes s'en vont comme par la magie.

2/

3) La méthode de la brosse à dents brosseadent

On brosse ses lèvres avec sa brosse à dents à l'aide de mouvements verticaux. On peut, si on le souhaite, poser un soin sur la brosse pendant le gommage. On répète le geste 3 ou 4 fois et on hydrate ensuite.

3/

4) La méthode home-made

sucrebruncool

On mélange du sucre brun et du miel. On masse les lèvres avec cette mixture. L'avantage de cette méthode, c'est que même si notre langue dérape on ne risque pas d'avaler des substances toxiques.

miel

4/

 

5) La méthode sans grains

Gommer sans gommage ? Oui c'est possible. On trempe un coton dans de l'eau chaude, on le pose ensuite sur les lèvres quelques minutes. L'effet émollient du coton va adoucir les lèvres. Un frottement très léger permettra aux peaux mortes de se détacher.

coton

 

 

Rita Serrokh (st.)