15 conseils pour se mettre à la danse classique à la rentrée

Mis à jour le 10 janvier 2018 par Marie Guérin
15 conseils pour se mettre à la danse classique à la rentrée

C'est décidé: à la rentrée je m’y mets. La danse classique, c’est aborder le sport avec style, grâce et féminité. Oui mais si je n’en ai jamais fait, qu'est ce que je fais?

Par quoi commencer?

Colette Coenraets, directrice de l’école de danse Choréart à Bruxelles, nous donne 10 conseils pour se mettre dans le bain.

Partir confiante. On s’imagine que la danse classique est inaccessible, qu’elle ne s’adresse qu’aux danseuses qui ont débuté à cinq ans. C’est faux. On peut commencer la danse à 70 ans. Tout est une question de dosage et de préparation.

Définir des objectifs. Avant de commencer, il faut se demander ce que l’on espère du cours. Est-ce qu’on désire en faire une simple activité physique ? Est-ce qu’on cherche à acquérir un bon niveau ? Est-ce pour soulager des problèmes de dos ? En fonction de ses réponses, on choisit la fréquence de cours qui commence avec 1h par semaine.

Ne pas se soucier de l’âge. Que l’on ait 20 ans ou 50 ans, tout le monde commence dans un cours débutant et avance à son rythme. À 20 ans, on aborde plutôt les cours en dilettante, pour se maintenir en forme. À 30 ans, les jeunes mamans désirent remuscler leur corps. À 40 ans, on soulage ses problèmes de dos. À 50 ans et plus, on apprécie les bienfaits articulaires. Finalement, pour chacune, c’est un moment à soi, l’occasion de se retrouver entre nanas et de se faire un bien fou.

Commencer doucement. Il est important de suivre les exercices adaptés à son niveau. Pour le premier cours, on commence par des exercices à la barre, des exercices d’échauffement et d’étirement. Ensuite, on apprend une chronologie de pas (c’est là qu’on dit « première position, seconde, troisième position») afin d’acquérir une technique.

La video lifestyle du jour :
10 SPORTS QUI FONT UN CORPS DE BOMBE

Être patiente. D’une semaine à l’autre, on pratique également l’échauffement au sol et le travail au centre (c’est-à-dire dans la salle) avec des pas de danse qui vont jusqu’au saut. Le premier cours peut être impressionnant. Mais il ne faut pas décourager, on ressent tout de suite les bienfaits sur le corps. Après deux, trois leçons, on sera rassurée. Pas de chats, glissades, sissonne, temps lié, changement de pieds, on peut tout apprendre !

Viser la régularité. Comme pour tout sport, plus on est régulier et plus on progresse. À nous les fesses fermes, les chevilles musclées et les cuisses en béton. Adieu cellulite, tu ne nous manqueras pas.

Brûler des calories. Sur les accords apaisants du piano, on travaille les abdos, les fessiers, les cuisses, les adducteurs, on corrige les problèmes de coordination, d’équilibre et même...le périnée. Un sport complet qui donne des résultats après 1h de travail (intensif).

Bien choisir ses chaussons. Il est indispensable d’avoir des chaussons de danse, appelés demi-pointes. Pas de panique, on ne risque pas de faire de pointes avec (ni jamais d’ailleurs), ce n’est pas l’objectif. Il s’agit de ballerines basiques que l’on trouve dans un magasin de danse. Il est préférable d’être bien conseillée par un vendeur spécialisé car il est très important que le chausson soit adapté au pied. Pour le reste, la tenue est libre. Il faut que ce soit confortable. En version classique, il y a le maillot de danse et le collant. En version décontract’, celles qui commencent viennent généralement en legging et débardeur.
Plus d"infos sur l'école Choreart? Cours, tarifs, horaires: www.choreart.be

Quels sont les conseils de la kiné?

Film - Black Swan
Film - Black Swan

Stéphanie Lupcin, kinésithérapeute en orthopédie traumatologie

S’étirer. Dans le meilleur des mondes, il faudrait s’étirer avant et après le cours afin que les muscles soient plus aptes à l’effort d’abord et puissent se détendre, ensuite. Une débutante ne pourra pas s’échauffer seule, il est préférable de demander quelques exercices au professeur de danse ou de suivre, en parallèle, un cours de stretching. Les qui précèdent le premier cours, il est important de faire quelques exercices chez soi, notamment pour éviter les déchirures du tendon d’Achille (ce qui est le plus fréquent). Pour cela, deux petits exercices : d’abord, on joint les pieds, on tend les genoux et on se penche pour toucher le sol. Ensuite, on se place au bord d’une marche, genoux tendus, pieds joints et on laisse tomber les talons dans le vide. Chaque mouvement dure 30 secondes. Il est conseillé de faire deux fois cinq minutes d’étirements par jour de tous les muscles, matin et soir.

Éviter dans certains cas. La danse classique n’est pas toujours conseillée car elle demande beaucoup d’efforts, comme tout sport. Après une opération ou certains problèmes de dos comme l’hernie discale, il est recommandé d’avoir l’avisde son médecin.

La danse néo-classique, qu’est-ce que c’est ?

Film - Black Swan
Film - Black Swan

En gros, c’est faire des entrechats sur du Beyoncé.

On travaille son corps avec les mouvements de la danse classique sur de la musique contemporaine. On se défoule et on se discipline.

Le concept est génial !

Où ? Le cours est mis en place pour la première année dans le club Gfit Dance, à Louvain-La-Neuve par l’équipe de la sympathique Gene.

Les tarifs et les horaires: www.gfitdance.be

Nous, on est bien décidées à s’y mettre, et vous ?