Kiehl’s ou l’histoire du rêve américain

Mis à jour le 20 février 2018 par ELLE Belgique
Kiehl’s ou l’histoire du rêve américain

cover

La marque, née dans une pharmacie de l’East Village à New York, fait aujourd’hui partie du patrimoine culturel des Etats-Unis.

Quand on est une beautysta, impossible de visiter New York sans pousser la porte de la pharmacie où Kiehl’s a vu le jour ! Elle figure d’ailleurs en bonne position dans tous les guides… Sa déco un peu vintage, où règne en maître le squelette mascotte Mister Bones, ses objets faussement hétéroclites et ses conseillers de vente en tablier blanc en ont fait une des adresses incontournables des guides touristiques. On y vient de loin, un peu comme en pèlerinage. À seulement quelques pâtés de maisons de la célèbre Warhol Factory, la boutique comptait d’ailleurs parmi ses plus fidèles clients Andy Warhol lui-même. Une raison de plus de faire le détour… Elle est située au Peter Stuyvesant Pear Tree Corner, à l’angle de la 3e avenue et de la 13e rue. Peter Stuyvesant, alors gouverneur de New Amsterdam (qui deviendra New York), y avait planté un poirier originaire de sa Hollande natale en 1647. S’il a rendu l’âme après deux siècles suite à un accident de roulage, Kiehl’s a voulu faire revivre la légende en faisant repousser, au même endroit, un nouveau poirier en 2003.

Parti de rien, son fondateur, John Kiehl, est un apothicaire new-yorkais qui travaille pour le compte d’un patron d’origine… hollandaise.Tiens donc. Son travail consiste à préparer des onguents, des thés, des huiles curatives et des formules à base de plantes, dans la pure tradition du
XIXe siècle. En 1894, il reprend à son compte la Brunswick Apotheke et la rebaptise à son nom. Visionnaire et passionné de botanique, il reçoit ses clients comme s’il les accueillait chez lui, en amis. C’est d’ailleurs ce sens de l’accueil et de l’hospitalité qui font toujours la réputation de Kiehl’s. Avec son associé, un herboriste du nom d’Irving Morse, très vite surnommé Doc Morse, John met au point des préparations à base de plantes exotiques, qui sont aujourd’hui encore la marque de fabrique de la maison.

3

La video ELLE du jour :
10 SPORTS QUI FONT DES FESSES CANONS

Les deux hommes ont le sens des affaires et de la formule. Ils composent des huiles parfumées aux noms évocateurs : Money Drawing Oil, Attraction Oil, Purity Oil ou Original Musk Oil, qui existe encore et fait partie des produits phares de la marque. Marketeurs de génies, John et Irving persuadent même leurs clients que ces essences sont personnalisées, leur porteront chance et augmenteront leur charisme ou leur potentiel de séduction. Et ça marche ! Leurs créations se vendent comme des petits pains.

Quand John et Irving prennent leur retraite, c’est Aaron Morse, le fils d’Irving, qui assure la relève. On est en 1961 et s’il décide de ne pas toucher au nom de la pharmacie, déjà réputée au sein de la communauté new-yorkaise, il lui fait prendre un nouveau tournant et une envergure internationale.

Le secret de son succès ? Imaginer des produits dans l’air du temps, qui collent aux préoccupations du moment et s’inspirent de la vie et des passions des membres de la famille. Les années ont passé, mais Kiehl’s est et reste une entreprise familiale. Aujourd’hui, c’est la fille unique d’Aaron, Jami, qui dirige la compagnie et c’est toujours la famille qui inspire les nouveautés de la marque. C’est au mari de Jami, Klauss Heidegger, un ancien champion de ski autrichien, qu’on doit la ligne All Sports dédiée aux sportifs. Quant à Nicoletta, leur fille, cavalière réputée qui a remporté de nombreux prix équestres, sa passion pour les chevaux a donné naissance à une ligne spécifique qui leur est dédiée. Pour le moment, on ne la trouve, en exclusivité, qu’à la maison-mère. Une bonne raison d’aller y faire un tour lors de votre prochain voyage dans la Grosse Pomme…

2
Pour les fêtes, c’est une tradition, la marque fait appel à un artiste pour des produits collectors en édition limitée. Cette année, c’est l’artiste pop Peter Max qui customise une série de produits cultes auxquels il apporte une touche de fantaisie sixties.

Dermatologist Solutions, les soins sur mesure

Fruit d’un partenariat avec un panel de dermatologues et d’experts scientifiques de Harvard, de Columbia, de Yale, de l’Université de Pennsylvanie et du centre médical de Cedars-Sinai, la ligne Dermatologist Solutions fête ses dix ans cette année. Sa particularité ? S’adresser aux peaux réactives, aux problèmes d’acné, de taches pigmentaires ou de rides… Son pari réussi : concevoir des produits à la fois performants, doux et non invasifs, aux formules sans cesse repensées pour suivre l’évolution des progrès scientifiques. C’est le cas par exemple de Precision Lifting & Pore-Tightening Concentrate et de Clearly Corrective Dark Circle Perfector SPF 30, qui viennent d’être tout récemment reformulés.

1/

 

1

Original Oil Musk, le parfum culte

De toutes les essences griffées Kiehl’s, Original Musk Oil reste la fragrance emblématique. Son histoire ressemble à une course au trésor. Au milieu du XIXe siècle, les apothicaires élaborent des parfums sur mesure pour célébrer les événements marquants de la vie de leurs clients. On en a recensé plus de 120. Au début des années 20, un proche des propriétaires de la boutique, un prince russe échappé de la révolution, compose ce parfum hautement sensuel. Trop hot pour l’époque, on le laisse mariner au fond de la cave, dans une cuve estampillée Love Oil. En 1958, il est enfin mis en vente, sous le nom de Oil Musk (mais il ne contient pas de musc animal). Lancé en 1963, il compte parmi les fragrances qui ont écrit l’histoire de la parfumerie. Plus de 10 000 imitations, un nom qui en a inspiré plus d’un… La rançon de la gloire, sans doute ! Modernisée, sa version eau de toilette date de 2004.

Eau de toilette Original Musk, 45 €, www.kiehls.be

4

Accro à la Blue Astringent Herbal Lotion, Andy Warhol en achetait des bidons entiers. Dédiée aux peaux grasses et à imperfections (Andy avait donc une peau à problèmes…), cette lotion rafraîchissante à base de plantes et au parfum de menthol a été créée en 1964. Elle s’utilise aussi en after-shave pour prévenir le feu du rasoir.

Blue Astringent Herbal Lotion, 19 €, www.kiehls.be

Belen Ucros