Iris van Herpen et Dries van Noten à l’opéra

Publié le 11 novembre 2015 par Elisabeth Clauss
Iris van Herpen et Dries van Noten à l’opéraHagoromo (Dries van Noten)
Hagoromo (Dries van Noten)
Hagoromo (Dries van Noten)

La néerlandaise créatrice visionnaire le flamand designer emblématique d'une mode belge internationale prêtent la théâtralité de leur style à l'opéra. Logique.

Dès le 9 janvier à la Monnaie de Bruxelles, le metteur en scène Sjaron Minailo présentera To Be Sung, un opéra statique. Un objet artistique traitant de la beauté, une pure poésie visuelle. Iris van Herpen, artiste qui a commencé son exploration des mouvements du corps par la danse qu'elle a intensivement pratiqué, a mêlé les inspirations de ses deux dernières collections pour habiller les personnages de ce "tableau". On ressent, les tissus vibrionnent, pas d'explications superflues. Ici, c'est le sens du vêtement qui induit sa fonction, couche après couche, comme de la peinture. Iris van Herpen nous rend La Monnaie de nos pièces (lyriques).

Iris van Herpen SS16
Iris van Herpen SS16
Iris van Herpen FW15
Iris van Herpen FW15
Iris van Herpen FW15
Iris van Herpen FW15

Dries van Noten de son côté a endossé le rôle de designer costumier pour le spectacle Hagoromo. Réinterprétant le kimono, il  s'est inspiré du théâtre traditionnel japonais. Cet opéra contemporain mis en scène par David Michalek plonge ses racines dans le Nô.

1426269381_B976971046Z_1_20151104112853_000_GAF5HFLKR_1-0

"Je suis très heureux de collaborer à nouveau avec David. Nous avions travaillé ensemble sur mon exposition à Anvers et à Paris. Le travail d'un designer doit faire corps avec les mouvements de tous les jours et la collaboration avec un chorégraphe me pousse à envisager le vêtement d'une façon différente mais non moins pertinente. C'est un moment précieux et rare." Voici pour le ressenti de Dries van Noten, qui a mis en étoffes la dramaturgie d'Hagoromo, conte traditionnel qui narre "une île désolée où se battent un pêcher et un ange déchu".

Dries Van Noten avait déjà collaboré en 2011 avec Anne Teresa De Keersmaeker pour son opéra "Rain" en 2001, dont on a pu voir la représentation à l'opéra de Paris en 2011. Hagoromo était programmé à la Brooklyn Academy of Music de New York, du 3 au 8 novembre derniers.

1703665833_B976971046Z_1_20151104112853_000_GAF5HFLKL_1-0

1350714778_B976971046Z_1_20151104112853_000_GAF5HFLLA_1-0