Vis ma vie de stagiaire chez ELLE Belgique

Mis à jour le 14 février 2018 par ELLE Belgique
Vis ma vie de stagiaire chez ELLE Belgique

cover

Après avoir passé le cap des 3 mois dans cette rédac de l’enfer, on vous dit tout ! Plongez dans les coulisses de la vie d’une stagiaire au ELLE.be.

Notre premier jour

Une heure après avoir mis notre garde robe sans dessus-dessous pour trouver la tenue parfaite, nous voilà en route pour découvrir le fabuleux monde de la presse féminine. Durant ce long périple jusqu’à Lasne (oui, Lasne c’est loin, très loin), nous avons le temps de cogiter et de stresser à l’idée de rencontrer les répliques vivantes de Miranda Priestly et de son assistante Emily. L’angoisse.

tumblr_mp05zzX4bz1swrcnyo1_500

Arrivées dans les locaux, plus de peur que de mal. Nos tutrices de stage viennent nous chercher et on nous ouvre enfin les portes de ce merveilleux open space où nous allons passer notre été. On s’installe direct à la table des stagiaires et l’aventure commence.

Et seulement parce qu’on est sympas, voici un petit mémo pour toutes celles qui aimeraient tenter l’expérience. Dans le grand open space, le web a son petit coin. Les filles sont cools, gentilles et accessibles (oui, oui), bien loin de tout ce qu’on aurait pu penser. Pour vous faciliter la vie, on vous les présente, à notre façon ...

Elsa, le tyrex - Coordinatrice du ELLE.be
Elsa c’est la big boss du web, elle nous fait un peu peur. Quand on entend le bruit de ses Air Force dans le couloir, on tremble. Mais bon n’ayez crainte, Elsa c’est aussi la coolitude incarnée. Et juste pour vous prévenir: non elle ne souffre pas du syndrome de la Tourette c'est juste que, quand le wifi déconne, elle a sa façon bien à elle d'en informer toute la rédac.

Marie, la gazelle à la crinière de lionne - Rédactrice mode ELLE.be
Marie, elle est classe. Le genre de fille qui donnerait des complexes aux anges de Victoria’s Secret. Et en plus elle est gentille donc difficile de lui en vouloir. Oui, vous pouvez le dire, la vie est injuste.

MaryNo, le chat à lunettes - Rédactrice beauté et community manager
Marie-No est une fervente défenseuse des animaux. Principalement de la cause féline. Et surtout de celle de son chat/son fils, aka Lewis, en fait. Elle vit dans un monde de licornes et de paillettes aussi. Un véritable monde de Bisounours, en somme.

Steph, le poussin - Directrice artistique du ELLE.be
Steph, c’est la douceur incarnée. Au ELLE.be, elle est DA mais en plus de ça, elle a été élue à l’unanimité Nail Editor.

Sarah, le hamster qui fait des réserves - Digital sales et editorial execution
Sarah, c’est la gourmandise incarnée. Vous savez, la fille trop généreuse qui prend toujours deux parts de gâteau en plus pour « son voisin », très glouton apparemment. Elle fait aussi des blagues, parfois drôles, parfois pas ...

On ne fera pas durer le suspens plus longtemps : les voilà !

11868749_1162512873775673_153925342_n

1/

Notre job de stagiaire

Ahahahah.
Non, sérieusement, on bosse. Et même dur.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’ici, tout va très vite. On est directement plongées dans le bain et il faut savoir être autonome. La contrepartie, c’est qu’on vous fait confiance, et ça, c’est vraiment cool. La journée commence par les suggestions de sujets : on est libres de proposer tout ce qui nous passe par la tête, du moment que cela colle à la ligne éditoriale du site et à l'actu.

Une fois les sujets validés, c’est le moment de se jeter à l’eau ! L’actu chaude est toujours prioritaire. Ce qui nous a plu c'est qu' on peut passer d’un article sur les droits des femmes à une review de la vie des Kardashian dans la même journée. On apprend donc à changer de ton et à passer de l'informatif au billet d'humeur. On ne s’ennuie pas au moins.

Viens ensuite l’étape tant redoutée du choix des photos. Au ELLE.be, on apprend à tout faire de l'interview à la mise en ligne en passant par le choix et la retouche d'images. La formation est complète. Trouver un bon visuel c'est primordial et on l'a appris à nos dépens, ça peut prendre du temps, beaucoup de temps ... C’est LE truc relou, avec toutefois un petit avantage pour celles qui manient Photoshop comme des reines. Une fois l’article relu et publié sur le ELLE.be, on passe au community management.

Le but, comme vous vous en doutez, est de relayer les articles sur les réseaux sociaux de manière stratégique. Par « stratégique » on entend qu’on ne va pas poster un article sur les terrasses préférées de la rédac’ un jour de pluie. Logique, mais il faut quand même y penser. Une petite phrase d’accroche plus tard et le tour est joué (ou presque) !

Rassurez-vous, on ne passe pas notre temps le nez derrière un écran. Tout l’été, on a arpenté la Belgique pour le Summer Tour (on s’est perdues aussi). Pour vous trouver des bonnes adresses dans chaque ville, on a du donner de notre corps (la balance est du même avis).

https://instagram.com/p/5z3jBOFRvf/?taken-by=marinesclt

Parfois, on se retrouve dans un champ, sous la pluie, pour filmer des scènes étranges ... et après 3 mois avec la ELLE Team on finit par trouver tout ça normal.

Et puis il y a ces moments dingues, ceux que l’on n’oubliera pas…

Des restaurants à tomber à la renverse :

https://instagram.com/p/5Hs30DPtZS/?taken-by=kimaskr

Un voyage de presse à Londres :

Que des clichés ❤️

A post shared by Marine Sanclemente (@marinesanclemente) on

Des cours de cuisine avec des grands chefs :

https://instagram.com/p/3_IYs0FRmF/?taken-by=marinesclt

Et plein d'autres choses incroyables comme des rencontres et des tests qu'on imaginait pas pouvoir faire un jour.

2/

La vie à la rédac'

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut qu’on vous dise quelque chose d’important. Non, dans la presse féminine, on ne s’affame pas. Et ce sont deux mangeuses invétérées qui vous le disent. Entre les livraisons de sushis, les distributions de pop corn et de glaces, on ne meurt pas de faim.

https://instagram.com/p/4yvGMalRhL/

Sans compter que quand une stagiaire s’en va, on passe à table. On trouve du réconfort dans le sucre, du coup, on est moins tristes.

https://instagram.com/p/6kRyFKPtb7/

Pour le chapitre bouffe, on a fini. Faisons place à la journée en tant que telle. Tous les matins à 10h, on attend avec impatience nos tutrices, celles que l’on appelle plus communément entre stagiaires « nos mamans ». Mais chut, c’est un secret.

Côté potins, on est un peu déçues. Mais heureusement que des battles de grande ampleur ont lieu pour recentrer l'attention de tout le monde après la pause déjeuner. Il y a les débats mode: Sneakers vs talons ou sweat vs crop top entre Elsa et Marie. Mary-No est KO d’office, son truc c'est les animaux et la beauté et venir bosser en pyjama ne lui pose aucun problème. D’ailleurs, si vous croiserez souvent des chiens dans les couloirs des Editions Ventures, MaryNo affiche ses préférences sur sa fenêtre ...

https://instagram.com/p/5M3IIYkjQp/

Les journées sont aussi ponctuées de ses questions existentielles : « Pourquoi quand on met l’eau avant la grenadine, la grenadine ne se mélange pas bien ? ». Pendant ce temps, Sarah s’auto-challenge dans son coin pour « devenir toujours meilleure » comme elle l’explique si bien.

https://instagram.com/p/6m5GpMPtQq/

Mais à part ces interludes, ça bosse.

3/

Le bilan ?

11265348_10207243769831889_791652503_o

On n’a qu’une seule chose à dire : MERCI !!! Grâce à vous…

On aura passé 3 mois de rêve ! (ça fait nian-nian, mais pour une fois on a le droit)

Capture d’écran (280)

Kim Assaker et Marine Sanclemente