On a testé pour vous: une visite insolite de Paris

Mis à jour le 20 février 2018 par Marie Guérin
On a testé pour vous: une visite insolite de Paris

1

 

Une journée sur les traces de Kiki de Montparnasse, une manière sympa de découvrir la Ville Lumière. 

C’est quoi ?

Celebrity Tour propose quatre circuits à travers Paris autour des quartiers préférés d’icônes d’aujourd’hui et d’hier. Serge Gainsbourg, Brigitte Bardot et Françoise Sagan pour Saint-Germain-des-Prés ; Yves Montand, Picasso, Edith Piaf pour Montmartre ; François Truffaut, Jean Cocteau et Jeanne Moreau pour Pigalle ; Miou-Miou, Coluche... et Kiki de Montparnasse, muse des plus grands peintres de l’entre-deux guerres (le fameux « Violon d’Ingres » de Man Ray, c’est elle), chanteuse, danseuse, gérante de cabaret, peintre et actrice, pour  Montparnasse.

La video ELLE du jour :
10 TENDANCES MODE DES ANNÉES 90 QUE L’ON ADOPTE MAINTENANT

Comment ça se passe ?

Rendez-vous à la Closerie des Lilas où Élodie, la guide, accueille les participants et les entraîne dans la visite qu’elle mènera  perchée sur des talons hauts. Pas de doute, on est à Paris ! La visite commence par un arrêt devant l’hôtel Istria, le premier nid d’amour d’Aragon. On aperçoit l’ex-Jingo Bar, où Ernest Hemingway passait ses après-midis et où il a écrit la préface de l’autobiographie du serveur. Puis on aperçoit Rosalie, la cantine italienne préférée de Modigliani, qui y laissa d’ailleurs quelques toiles… Un détour devant le Rosebud, refuge de Sartre, et la librairie La Rose de Java, où a été tourné « À Bout de Souffle », puis on s’arrête au Carrefour de la Gaîté où se trouve toujours la maison Adam, boutique de fournitures de peinture où Yves Klein a composé son fameux bleu. Sur le même trottoir, le Richefeu, une adresse culte du Paris des années vingt, où les menus coûtaient de moins en moins cher à mesure que l’on grimpait les étages. Parmi les lieux culte, mais que peu de touristes connaissent finalement, on passe aussi par le Dôme, où les artistes pouvaient manger une saucisse-purée pour l’équivalent d’un euro, et sa rivale, la Coupole, où Kiki ne pouvait pas entrer… parce qu’elle refusait de porter un chapeau. À l’époque, c’était totalement inconvenant.

Pourquoi ça vaut le détour ?

Parce que, comme l’explique Fabienne : « Derrière la grande Histoire, il y a les petites histoires croustillantes. » Celles qu’aucun guide touristique ne raconte. On découvre qu’un jour, le peintre Fernand Léger, assis à la terrasse de la Closerie des Lilas, voit passer une mariée en vélo. C’est le coup de foudre. Il s’enfuit avec elle et ils deviennent amants… On apprend aussi que les centaines d’ateliers d’artistes qui parsèment Montparnasse ont été construits avec des matériaux récupérés de l’Exposition universelle de 1900. Grâce à Fabienne, qui possède des accès privilégiés à des lieux privés, cours d’ateliers d’artistes et coins inconnus de la ville, on visite des endroits que le touriste lambda ne verra jamais. L’immeuble dans lequel résidait le peintre Foujita, par exemple. Un personnage très extravagant, toujours paré de tenues colorées, qui adorait les grains de beauté de Kiki ! Ou le numéro 4 de la rue Huyghens, où avaient lieu en 1916 des réunions artistiques appelées « Lyre et Palette » qui réunissaient Picasso, Matisse, Stravinsky… Les ateliers sont aujourd’hui des habitations, mais les artistes n’ont pas déserté l’endroit et au fil de la visite on fait la rencontre de Michel Burger, alias « Papa Victor », un curieux octogénaire qui, exceptionnellement, ouvre son lieu de vie aux regard des curieux : un étrange amas de bric-à-brac électronique et de figurines en plastique. Une rencontre d’un autre temps…

En pratique

Le tour coûte 25 € par personne et dure 2 heures. Il s’effectue par petits groupes (trois ou quatre personnes).

Infos : www.paris-celebrity-tours.fr et contact@paris-celebrity-tours.fr