Blond platine : je me lance ou pas ?

Mis à jour le 12 février 2018 par ELLE Belgique
Blond platine : je me lance ou pas ?

platine
Ce changement radical nécessite de se poser les bonnes questions avant de sauter le pas. Entretien avec Alain Denis de la Maison Roger.

Le platine convient-il à tout le monde ?

Le platine est avant tout indissociable de la coupe de cheveux. Il conviendra parfaitement à une femme aux cheveux courts mais sur cheveux longs, c’est plus délicat car les longueurs seront très sèches.

Pour la couleur en elle-même, tout dépend de votre colorimétrie. Ce principe permet de définir, selon le teint et la couleur des yeux de chaque personne, la saison qui lui correspond. Le platine par exemple est absolument magnifique lorsqu’il est porté par des femmes « hiver », même si elles ont les cheveux très foncés ou noirs naturellement. À l’inverse, il sera nettement moins réussi sur des femmes aux yeux couleur noisette ou à la peau dorée.

Je peux le faire chez moi ?

Il est possible pour les femmes aux cheveux très courts de faire une décoloration chez elles. Le platine est une couleur qui, paradoxalement, se porte bien avec des racines foncées. Les repousses donnent ce qu’on appelle un effet « café au lait » qui, bien porté, peut être assez joli.

Pour celles qui ont les cheveux plus longs, je recommande vivement d’aller chez un coloriste qui vous guidera et vous donnera les bons conseils.

Comment entretenir sa décoloration ?

Il faut savoir que le blond platine a deux ennemis : le jaunissement et le chlore.

Pour éviter le jaunissement, je conseille des shampooings et soins à faire de manière ponctuelle. Le chlore a quant à lui la particularité de faire virer les cheveux. Si cela arrive, il faut immédiatement vous rendre chez un coiffeur. L’autre solution est de faire une coloration par-dessus pour éliminer le vert mais évidemment, on perd la couleur platine.

Pour la petite anecdote, certaines américaines disent que mettre quelques gouttes de ketchup dans l’eau chlorée couperait l’effet verdâtre. Personnellement, je n’ose pas conseiller cette astuce à mes clientes mais c’est toujours bon à prendre.

Est-il possible de devenir platine juste avant de partir en vacances ?

Il faut savoir que la décoloration dessèche énormément les cheveux. Si on ajoute le combo eau de mer et soleil, c’est la catastrophe. Vous pouvez bien évidemment mettre de l’huile sur les cheveux avant de vous exposer et de vous baigner pour les protéger. L’option du chapeau est aussi envisageable. Mais je ne vois pas vraiment d’intérêt à se décolorer platine si c’est pour porter un chapeau ou se recouvrir les cheveux d’huile tous les jours...

Si je n’aime pas, je fais quoi ?

Il est assez difficile de revenir en arrière c’est pour ça qu’il ne faut pas sauter le pas sur un coup de tête. Une fois que les cheveux sont décolorés à blanc, il faut pratiquement une demi-douzaine de colorations pour les repigmenter. Et plus vous souhaitez récupérer une teinte foncée, plus le travail sera long et fastidieux. Donc réfléchissez avant d’oser !

Merci à Alain Denis de la Maison Roger d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Marine Sanclemente