Soleil: TOUT ce qu’il faut savoir pour se sauver la peau

Mis à jour le 15 avril 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Soleil: TOUT ce qu’il faut savoir pour se sauver la peau

Vous prenez bientôt la direction du soleil ? Sauvez-vous la peau et suivez les conseils de pros avant de lézarder des heures au soleil.

>>> On oublie les séances d’UV avant le départ au soleil - Elles n’ont jamais «préparé » la peau au soleil et ne font que se « sur ajouter » à l’exposition solaire.

>>> L’alibi de fabrication de la vitamine D - Elle est indispensable pour avoir des os solides. Certes, 70% de la vitamine D est synthétisée grâce à l’exposition aux UVB. Mais trois promenades de 30 minutes par semaine, habillé normalement, pendant la période ensoleillée, suffisent à fabriquer un taux correct de vitamine D.

>>> Exposition solaire: pas qu'à la plage ! - On estime que dans les trois-quarts des situations de la vie quotidienne, nous n’avons pas conscience d’être exposés au soleil. Donc personne n’applique de produits solaires. Or, jardiner, marcher, déjeuner en terrasse de café sont des expositions solaires.

>>> Utilisez vos smartphones et téléchargez une application qui vous donnera des conseils solaires en temps réel et en fonction de votre type de peau (phototype),de l’UV index, de l’heure et de sa localisation.

La video beauté du jour :
5 RECETTES DE MASQUES CHEVEUX À BASE D’ALOE VERA

>>> Doper votre assiette - L’exposition solaire est un stress pour la peau qui va utiliser plus d’antioxydants pour y résister. Il parait raisonnable d’ingérer davantage d’aliments riches en antioxydants c’est à dire beaucoup de fruits et légumes colorés (rouge/orangé en priorité) mais aussi des poissons gras pour doper son assiette. Quand on sait que la majorité des expositions solaires sont non vécues comme telles, cela peut être un moyen de limiter les dégâts du soleil.

>>> Maquillage en ville - On a rarement sa crème solaire dans son sac à main. En revanche, un poudrier, un fond de teint, oui. Les pigments de ces produits confèrent naturellement une protection solaire ; alors n’hésitez pas à en réappliquez avant de sortir déjeuner.

>>> Emporter des produits solaires neufs - Les crèmes solaires ne doivent pas être utilisées d’une année sur l’autre car elles perdent de leur efficacité…. De toute façon, il ne devrait pas vous en rester de l’année passée.

>>> L’application de produits solaires, c’est jusqu'à la fin des vacances ! - Beaucoup de personnes ont tendance à diminuer voire arrêter l’application de produits solaires quand elles sont bronzées. Bien que le risque de coup de soleil lié aux UVB soit diminué, le vieillissement induit par les UVA persiste. L’application jusqu’à la fin des vacances des produits solaires limite ce risque.

>>> Méfiez-vous des nuages et du vent - Une étude australienne récente a montré qu’un quart des personnes interrogées confond chaleur et UV élevés. Le moment de l’année où le soleil « brûle » le plus est l’été car le niveau d’UVB est le plus haut, même si la température n’est pas très élevée.

A savoir et à faire savoir !

Infos via le Dr. Nadine Pomarède du DermoMedicalCenter.

Avenue Louise 401 à 1050 Bruxelles. Tél : 0032 2 290 18 88.