La manif’ féministe de Chanel

Mis à jour le 10 janvier 2018 par Elisabeth Clauss
La manif’ féministe de Chanel

_DSC0250

"Boys should get pregnant too", "Divorce pour tous", "Make Fashion not war". Ça défilait sec sur le Boulevard Chanel ce mardi.

Après le supermarché Chanel, le boulevard, avec ses filles battant le pavé. Les shows Chanel sont prisés pour leur caractère événementiel bien sûr, mais aussi pour leur humour. Quand on a atteint une maxi-phénoménale notoriété mondiale, autant rigoler un peu.

_DSC0024

Décor d'avenue haussemannienne cette saison, pour une balade en ville entre copines top models, arborant sur une avenue de carton la prochaine collection des C entrelacés tandis qu'à l'extérieur du Grand Palais, une foule dense se pressait pour participer un peu à la fête.

_DSC0012

Pas de musique au début du défilé, seulement le son de radios portées à la main en guide de clutchs par les fille - et Baptiste Giabiconi - avant que les hauts parleurs ne relayent le son jusqu'aux tréfonds du plafond de verre.

_DSC0062

Le final, une manif à panneaux revendicateurs menée par Cara Delevingne en tête de cortège, suivie de près par une Gisèle Bündchen très convaincante en passionaria de la cause féminine, a suscité un enthousiasme bruyant dans l'assistance.

_DSC0245

Une manif portant slogans d'avant-garde, "Be different", "Free Freedom", "Ladies First" (repris sur une minaudière), et le très réjouissant "Divorce pour tous", dans un pays qui a failli flamber à cause d'une histoire de mariage gay, mais on préfère désormais oublier combien les mentalités, plus que le tweed, peuvent être étriquées.

_DSC0240

Karl Lagerfeld, après la mini (vraiment mini) controverse qui a suivi son précédent défilé dans le Chanel Market ("mais enfin le luxe n'est pas une marchandise de grande distribution / les femmes ne passent pas leur temps à faire les courses") récupère magnifiquement les suffrages en se faisant le porte-parole de la nouvelle génération d'amazones prête à en découdre (ha ha) avec les clichés, et désireuse de passer un cap supplémentaire dans l'égalité des sexes (et je ne parle pas de centimètres).

_DSC0252

La collection était emballante et variée dans ses coupes et ses motifs, et l'esprit rebelle de Gabrielle retentissait à chaque pas des filles hilares. Car enfin comme on le sait, la vérité est tailleur.

_DSC0225_DSC0178 _DSC0221_DSC0163_DSC0156_DSC0136_DSC0128_DSC0115_DSC0100_DSC0081_DSC0066

Images : © Nicolas Danhier