Un mariage de princesse, sinon rien !

Mis à jour le 13 février 2018 par ELLE Belgique
Un mariage de princesse, sinon rien !

Mariage-2

Se crêper le chignon entre copines sur la question du mariage, on l’a toutes fait. Mais pourquoi c’est si important ?

L’une de nos amies se marie et c’est l’événement de l’année. Notre sex-appeal est débordant, notre homme nous semble le plus sexy de l’assemblée, les couples transpirent l’amour et nos amis ne nous ont jamais paru aussi cools. Il faut dire que le champagne coule à flots ! Et puis, LA question, celle que tous les non mariés et les célibataires redoutent : « Et toi, c’est pour quand ? ». Le débat est lancé entre les pro et les anti-mariage

A genoux, la demande !

Certaines l’attendent tellement. « Je finissais par l’épier 24 heures sur 24. Un jour, j’ai cru que c’était la bonne. Il s’est mis à genoux devant moi mais pour refaire son lacet ! », confie Chloé, mariée depuis 7 ans. Gloups, pas de chance !

La video lifestyle du jour :
JEÛNE INTERMITTENT LE RÉGIME DE 8 HEURES COMMENT ÇA MARCHE

Mais au final, ça change quoi ? Chloé : « C’est juste l’élément déclencheur du futur plus beau moment de ta vie. Enfin, on y est ! Et puis, c’est terriblement romantique ! » En matière de romantisme, on repassera. La position à genoux rappellerait en fait celle de la prière. À un tel moment, on a envie de tout faire sauf prier. Bref, il paraît aussi que c’est un signe de respect envers sa future épouse. Et là, on adhère !

« Pourquoi je voulais qu’il se mette à genoux ? Sans doute à cause de toutes ces séries américaines que j’ai bouffées pendant mon adolescence ! », explique Aurélie, mariée depuis 2 ans. Gnangnan ? Pas vraiment ! Même les plus féministes se sont surprises à avoir le petit cœur mou devant les demandes en mariage des frères Scott dans One Tree Hill, d’un Dylan Mackey dans Beverly Hills ou d'un Drazic dans Hartley Cœurs à vif.  Désolée pour les références ! Il y a des gâteuses à la rédac !

Du contexte, STP !

La demande en mariage, oui … mais pas n’importe comment ! Mise en scène, voyage au bout du monde, de l’originalité et surtout une check-list ! « Je lui avais fait savoir que je ne voulais pas une bête demande au resto ou à la radio et encore moins avec la bague de sa grand-mère. », explique Anne-Sophie, mariée depuis 11 ans. Exigeantes ? Ca se comprend vu ce qui les attend ! ***Humour***

« Personnellement, ce n’était pas tellement la mise en scène mais plutôt la surprise qui m’emballait. J’avais aussi envie d’un peu de romantisme parce que mon mari ne l’est pas du tout. Je lui avais dit : pour une fois,  fais-moi un truc fou ! », explique Lou, mariée depuis deux mois.

Je suis une princesse et je t’******

Certaines l’avouent : elles veulent un mariage digne d’une princesse de Walt Disney. Et alors ? « Chacune entend le mot comme elle le souhaite. Il suffit de regarder le nombre de princesses différentes qu’il existe dans les dessins animés. Je l’ai eu mon mariage de Cendrillon mais je pense avoir surtout été influencée par mes grands-parents qui m’ont donné une certaine image de l’amour et du mariage. », explique Romane, mariée depuis un an. Lou : « Lorsque la décision de me marier s’est posée, ça a entraîné beaucoup de réflexions. Notamment, je me suis rendue compte que les mariages de princesse sont souvent ceux qui sont organisés dans la quasi-totalité par la mariée. Et je ne voulais pas que ce soit Mon mariage mais Notre mariage. Du coup, on a décidé de chaque chose ensemble jusqu’à la couleur des chaises que l’on allait louer. Ce qui a fortement modifié certains de mes rêves mais pour mener à un mariage authentique, à notre image. »

C’est vraiment si important ?

On peut parfois se demander pourquoi nos copines accordent tant d’importance à cette vieille institution. Et bien souvent, on passe à côté des vraies explications. « Mes parents ont divorcé, se sont déchirés. Pendant des années, j’ai cru qu’aimer, c’était juste se hurler dessus. Me marier et faire les choses bien, c’était prouver que je pouvais construire quelque chose de stable, fort et m’engager avec quelqu’un pour la vie. Oui, je l’avoue … J’ai eu besoin de ces films de princesse pour me donner un minimum d’illusions sur l’amour car ce que je voyais à la maison, c’était plutôt colère et ressentiments. Et puis, avec ma mère, on a vécu quasi à la rue. Le mariage, c’est aussi une sécurité .», confie Aline, mariée depuis trois ans.

Croire aux engagements à long terme et à l’amour qui perdure au fil du temps, ça n’empêche pas d’être lucide. Lou : « Je suis réaliste même fataliste. Je pense qu’une rupture ne tient parfois qu’à un fil. Qu’une relation au long terme demande des efforts et des sacrifices que ce soit dans le cadre du mariage ou pas d’ailleurs. » Pas bêtes, nos princesses !

Moi ? Jamais !

Plutôt mourir que se marier ! Pour certaines, c’est une question de logique. « Un divorce, ça coûte cher. Parfois, on préfère l’éviter en restant ensemble mais malheureux. Et puis, tout cet argent dépensé ! 20.000 euros mais ce sont des frais de notaire pour une maison ! Si je devais me marier, j’irais sur une île déserte. », explique Lucie, 26 ans.

Pour d’autres, il y va de leur indépendance. Valérie, 28 ans : « Je trouve le mariage tellement rétrograde. Il suffit d’écouter les textes lus à la commune ou à l’église. En clair, la femme est subordonnée à l’homme, sous son autorité. Personnellement, je suis une femme indépendante, un être à part entière. Je ne vis pas dans l’ombre de celui qui partage ma vie. Je m’assume seule et surtout financièrement. »

Pendant des mois, on a entendu parler de leur mariage. On a même levé les yeux au ciel en les voyant agir comme des princesses. Mais le jour J, on a quand même versé une larme. Au final, qu’elles pensent comme nous ou non, on les aime nos copines. Soyez heureuses, les filles !