Domotique : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Mis à jour le 7 avril 2022 par ELLE Belgique
Domotique : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Un des sujets les plus discutés à l’heure actuelle, la Domotique attire davantage l’attention de nombreux consommateurs. Qu’est-ce que c’est ? Pourquoi et comment ça fonctionne ? Découvrez dans les lignes qui suivent la définition, le rôle, le fonctionnement, les avantages, les étapes d’installation et les tarifs de cette technologie de plus en plus convoitée.

Qu’est-ce que c’est que la domotique ?

Le concept de la Domotique nous renvoie à un système qui vise à rendre autonome et intelligente votre maison. Il s’agit d’une nouvelle technologie dont les objectifs sont de maîtriser la consommation des énergies, assurer la sécurité de la demeure et la rendre plus confortable.

Beaucoup plus qu’une maison connectée, la maison Domotique vous fait profiter d’un système bien programmé, sachant anticiper vos gestes, besoins et de les exécuter à votre place. De ce fait, les volets peuvent se fermer ou s’ouvrir de manière dynamique sans que vous appuyez sur une commande quelconque.

Aussi, la lumière de la pièce dans laquelle vous entrez s’allume automatiquement et s’éteint lorsque vous sortez. Vous n’avez plus à vous servir des interrupteurs pour déclencher ces actions. Toutes les commandes sont centralisées et s’exécutent de manière autonome et harmonieuse.

Rendre sa maison intelligente via la domotique

Quel est le rôle de la domotique ?

Le rôle de la Domotique est de réaliser à votre place certaines actions et/ou tâches que vous auriez dû faire dans le quotidien. L’algorithme d’une solution domotique basique permet, par exemple, d’exécuter les ordres d’ouverture et de fermeture d’une fenêtre, d’une porte ou d’un portail.

Aussi, pour un système disposant des fonctions plus avancées, elle peut allumer selon la fréquence et les heures souhaitées le chauffage, la climatisation, préparer votre café… Mais ces scenarios nécessitent des matériels plus perfectionnés et évolués.

Concrètement, le rôle de la domotique est de faciliter votre quotidien en gérant de manière autonome votre habitat. Elle programme, automatise et contrôle l’ensemble des éléments et appareils électriques connectés au réseau.

Comment fonctionne la domotique ?

Pour que la solution domotique puisse fonctionner correctement et efficacement, elle doit en premier lieu disposer d’un serveur, à l’instar du Zwave, ou d’une box domotique. Cela fournit par la suite un réseau qui peut être avec ou sans fil.

Les différents objets domotiques dont vous avez besoin pour faire exécuter les scenarios possibles viennent ensuite pour compléter vos équipements. En interconnectant ces différents équipements pour donner un tout, votre maison devient une smart home et vous pouvez programmer puis lancer les différents scenarios que vous souhaitez exécuter avec votre système domotique.

En utilisant votre Wifi, Bluetooth ou des ondes radio, votre réseau assure la communication entre vos équipements électriques. Vous travaillez ensuite de connecter et centraliser le tout sur un ordinateur qui, en revanche, va piloter à l’aide d’une programmation bien établie l’ensemble des séries de situations à réaliser.

Les trois avantages importants de la domotique

En vous tournant vers cette technologie déjà répandue auprès de nombreux propriétaires et consommateurs, vous bénéficiez de nombreux avantages sur différents niveaux. Mais les trois plus connus sont axés sur la sécurité, le confort et la maîtrise de la consommation des énergies dans votre foyer.

Assurer la sécurité de son domicile

Certes, vous pouvez opter pour un système d’alarme autonome en utilisant des appareils dédiés à cela, tels que la vidéosurveillance ou d’autres appareils détecteurs de brouillage. Mais avec la mise en place de certains protocoles sur le réseau de votre domotique, vous pouvez bel et bien constituer un système d’alerte beaucoup plus performant. Vous serez tout de suite notifié en cas d’intrusion, d’incendie ou divers accidents pouvant se produire dans votre maison.

Pour cela, Facebook, Tweeter, Instagram, ou pourquoi pas une application plus spécifique comme Jeedom, peuvent vous signaler pour que vous agissiez à temps. Ainsi, pour renforcer la sécurité de votre demeure, vous pouvez ajouter dans la liste de vos objets domotiques le détecteur de fumée. Cela vous mettra entre autres à l’abri des incendies.

Réaliser des économies d'énergie à l'aide de la domotique

Faire des économies d’énergie

La maîtrise de la consommation d’énergies fait partie des avantages importants d’une maison domotique. En effet, vous pouvez connaître à tout moment et gérer vos dépenses relatives à :

  • l’électricité ;
  • l’eau ;
  • le gaz.

Le fait de rendre intelligente la demeure doit impacter sur la dépense des énergies électriques. L’utilisation des lampes qui s’allument en cas de détection de mouvement, entre autres, devient ainsi de plus en plus conseillée. Pour cela, vous pouvez par exemple choisir des éclairages connectés Philips Hue.

Quant à l’eau, une autre source énergétique importante, sa gestion peut être intégrée dans le réseau domotique. Vous serez alors notifié pas SMS en cas de fuites ou d’autres problèmes détectés. Cela réduit considérablement vos dépenses et impactera évidemment sur votre facture.

Enfin, en plus de la gestion de la consommation de gaz, le système domotique de votre demeure peut vous avertir en cas de fuite de celui-ci. Vous pourrez alors intervenir à temps et éviter les dégâts qui pourraient se produire.

Améliorer le confort de sa maison

Grâce au contrôle et à la gestion de manière permanente de votre maison, la domotique peut vous procurer une vie plus confortable. Par exemple, sans que vous soyez obligé d’être là, votre chauffage peut s’allumer tout seul selon les horaires de vos habitudes.

Le système retient et enregistre pareillement vos besoins afin de démarrer vos appareils électroménagers connectés au réseau, tels que le lave-vaisselle ou la machine à laver.

Le portail s’ouvre automatiquement lorsque vous êtes rentré de votre travail et se ferme aussi sans commande. Dans certains cas, ce système peut même lancer votre application de lecture de musique pour diffuser votre playlist préférée. En peu de mots, la domotique est installée, conçue et pensée pour vous faciliter la vie.

Controller ses volets à distance

Les technologies propre à la domotique

Pour domotiser votre maison, trois technologies s’offrent à vous : la technologie sans fil, la technologie Courant Porteur en Ligne (CPL) ou CPD et celle qui utilise des câbles. Vous pouvez alors choisir celle qui convient au mieux à vos situations, à vos besoins et à votre budget après avoir lu ce comparatif résumant les points distinctifs de chaque type de technologie.

La technologie par réseau sans fil ou le wifi

Se démarquant par sa fiabilité, la technologie domotique utilisant un réseau sans fil, à l’instar de votre Wifi, est facile à installer. Elle est alors rapidement opérationnelle. De plus, elle produit très peu de pollutions électromagnétiques.

La technologie par réseau câblé ou câble Ethernet

Pour vous qui êtes en train de construire votre maison, ce type de technologie domotique utilisant des câbles Ethernet serait mieux pour votre situation. Plus adapté à des maisons neuves, ce système présente une fiabilité sans faille, en ce sens qu’il reste insensible par rapport aux perturbations électromagnétiques.

Son installation nécessite toutefois plus de temps car il faut mettre en place tous les câbles avant de connecter tous les objets domotiques.

La technologie courant porteur en ligne ou CPD ou CPL

Quant à la technologie courant porteur en ligne, elle est à utiliser avec les prises de courant de la maison. Cette technique permet de transmettre facilement les informations entre les différents objets domotiques en passant par les unités de commande. L’installation devient très facile avec cette technologie car il suffit de mettre en place les appareils à connecter, brancher la prise et le tour est joué.

Ce type de technologie domotique convient notamment à vous qui louez un ou des appartements. Vous pouvez le porter facilement et l’installer dans votre nouvelle demeure lorsque vous serez contraint de vous déménager. Toutefois, sachez que cela émet beaucoup plus de pollutions électromagnétiques.

Quels sont les points importants pour passer à la domotique ?

Avant d’installer votre système domotique, il reste indispensable de connaître certains points qui pourraient affecter votre choix et votre vie future. Parmi ceux-ci, voici les éléments incontournables à analyser de près :

  • la sécurisation des données personnelles ;
  • le coût de la migration vers la domotique ;
  • le risque de dépendance au réseau internet ;
  • les problèmes que vous pouvez rencontrer lors de l’installation par rapport aux différents objets domotiques à connecter dans un même réseau.

Les données personnelles

Parce que la domotique nécessite le recours à l’installation et l’utilisation des logiciels se connectant à internet, des risques en rapport avec vos données personnelles pourraient arriver. Vous devez, dans ce cas, renforcer la protection de celles-ci contre les différentes attaques de piratage. Cette étape demeure très importante car si quelqu’un parvient à déstabiliser votre système domotique, votre maison risque d’être cambriolée.

Le coût de la domotique

Les tarifs d’installation de cette technologie constituent un autre point déterminant à évaluer. Certes, vous pouvez trouver sur le marché des appareils utiles à bas prix et avec des options assez limitées. Ils peuvent déjà contribuer à la surveillance à distance de votre maison. Mais en réalité, le coût pour vous offrir une maison domotique plus satisfaisante reste relativement onéreux. Trouver des offres plus intéressantes en termes de qualité-prix s’avère alors indispensable. Pour cela, l’empreinte carbone des objets domotiques à utiliser constitue une réelle solution.

La perte d’autonomie

Attention ! Vous servir quotidiennement du système domotique pourrait impacter votre habitude de vie. Il est vrai que cette technologie sert à faciliter votre vie car la plupart des gestes très simples que vous auriez dû réaliser sont assurés par le système. Vous risquez alors de dépendre à cela et au réseau internet. Aussi, à la rigueur, cela pourrait se transformer en une forme de paresse et nuire à votre vie lorsque le réseau rencontre des problèmes techniques.

L’interopérabilité

Pour le moment, trouver des objets domotiques issus d’une même marque s’avère encore difficile. La combinaison des appareils de différentes marques présente cependant une certaine incompatibilité. Vous devez alors faire face à cette réalité lorsque vous prendrez la décision de passer à la domotique.

Quel est le coup d’une installation domotique ?

Pour connaître le prix de l’installation domotique, certains critères doivent être considérés. Voici alors les points majeurs qu’il faut prendre en compte :

  • les dimensions et la configuration de la maison à équiper (neuve ou nécessitant des travaux de réparation) ;
  • son état actuel ;
  • la marque des objets domotiques à utiliser ;
  • les types de scenarios que vous souhaitez faire exécuter par le système ;

Cout installation domotique

Comment installer la domotique dans sa maison ?

La décision d’installer la domotique dans votre maison est une décision particulièrement cruciale. Mais comme tout projet, cela demande certaines études et une planification bien établie avant de vous lancer corps et âme dans les travaux. Voici en gros ce que vous devez faire étape par étape.

Étape 1 : Définir le projet et vos besoins

Dès le début de l’élaboration des plans de votre nouvelle maison, pensez également à y intégrer un système domotique qui la rendra intelligente et autonome. Cela va vous permettre d’intégrer dans les murs les câbles dont vous aurez besoin pour connecter les objets domotiques lors de l’installation finale. Les solutions domotiques filaires seront alors terminées en grande partie avec la réalisation même de vos gros œuvres.

Prenez également le temps de déterminer vos différents besoins afin de faciliter la conception de votre future maison à la fois intelligente que neuve. Pour cela, commencez par définir le budget dont vous disposez pour le projet. Ensuite, listez les scenarios possibles à faire réaliser en vous posant les bonnes questions. Figurez parmi les priorités alors vos envies actuelles mais aussi celles qui vous seront utiles dans le futur.

Étape 2 : Calculer le coût total de l’installation domotique

Cette étape consistant en la définition des coûts totaux de l’installation domotique constitue un tournant important pour la suite de la décision. De ce fait, après avoir listé les séries de situations à faire réaliser, vous connaitrez les appareils et les équipements qu’il faut. Faites par la suite le calcul du total des dépenses de ceux-ci et évaluez en fonction de votre budget si tout serait réalisable. Si vous avez encore plus de marge, vous pouvez y ajouter d’autres scenarios possibles. Mais si le budget semble inapproprié, n’hésitez pas à retirer de la liste des scenarios qui ne vous sembleraient pas utiles.

Étape 3 : Choisir le système domotique pour votre maison

Parmi les types de technologies présentés plus haut, les solutions domotiques filaires constituent un choix plus avantageux par rapport aux autres possibilités. Vous intégrez dès la construction des murs les fils pour faciliter par la suite la finalisation de l’installation. Si votre projet de domotiser votre demeure ne démarre pas avec la construction elle-même, votre choix peut se tourner vers la technologie de la domotique sans fil. Le réseau de votre système passera alors par les ondes de votre Wifi ou Bluetooth.

Lorsque votre choix est fait, faites-le savoir à votre constructeur et au prestataire qui va se charger de l’installation de votre système domotique.

Étape 4 : Anticiper et ajuster avant de commencer les travaux

Dans cette étape, on vous invite à prévoir le lieu où tous les fils des objets à connecter soient centralisés. Il s’agira alors d’une pièce calme et confortable parce que le cerveau de votre maison intelligente s’installera dans ce coin. Tel est le cas pour une maison neuve. Mais si le projet sera introduit dans une maison existante ou en cours de réparation, vous devez trouver l’endroit idéal où le Wifi couvre tout le périmètre de votre demeure.

Étape 5 : Démarrer le chantier

Lorsque tout est prêt, vous pouvez commencer et concrétiser le projet. À la fin des travaux, vous aurez une maison à la fois neuve qu’intelligente, capable de réaliser tous les scenarios possibles que vous avez envisagés depuis l’élaboration des plans.

Quelle box domotique choisir ?

Pour trouver la box domotique idéale qui va gérer le système domotique de votre maison, beaucoup de modèles et marques s’offrent à vous. Pour cela, les boxes Zwave, TaHoma, Zigbee ou Jeedom sont les plus prisées par les utilisateurs grâce à leur qualité. Mais pour vous aider, lisez d’abord des articles parlant de comparatif entre ces modèles de box domotique.

En conclusion

Solution technologique très convoitée, la domotique séduit de plus en plus de nombreux utilisateurs. La preuve, 20 pourcent des Belges disposent d’au moins un objet domotique connecté à leurs propres systèmes. Cette technologie connaîtra sans aucun doute un succès phénoménal d’ici dix ans où le marché des objets connectés serait plus démocratisé au sein des foyers de différentes classes sociales.