Minceur : faut-il utiliser des coupe-faim ?

Mis à jour le 4 novembre 2021 par ELLE Belgique
Minceur : faut-il utiliser des coupe-faim ?

Perdre du poids et le maintenir à un niveau normal est un enjeu majeur pour la bonne santé. L'obésité et le surpoids sont devenus de véritables fléaux touchant 800 millions de personnes dans le monde et responsables de 2,8 millions de décès chaque année.

Il existe aujourd'hui de nombreux moyens pour permettre aux personnes concernées d'atteindre un poids optimal. Parmi eux, on constate une utilisation répandue des coupe-faim. Que sont-ils et devrait-on les utiliser ? Trouve-t-on d'autres alternatives pour perdre du poids de façon saine ?

Qu'est-ce qu'un coupe-faim ?

Comme son nom l'indique, un coupe-faim est une substance dont le rôle principal est de diminuer ou de faire disparaitre la sensation de faim. Si vous souhaitez comprendre comment fonctionne un brûleur de graisse, consultez un site spécialisé en alimentation et nutrition. Vous y trouverez des conseils d'experts pour perdre du poids de façon saine. Il existe aussi de plus en plus de coupe-faim formulés pour favoriser également la combustion des calories. Les coupe-faim agissent de deux manières : soit en inhibant l'appétit soit en augmentant la sensation de satiété afin de toujours se sentir le ventre plein.

Historiquement, les premiers coupe-faim étaient dérivés d'amphétamines et ils interféraient directement avec les centres nerveux en régulant la sensation de faim et de satiété. Ces molécules présentaient beaucoup d'effets secondaires (hypertension artérielle pulmonaire, accidents vasculaires cérébraux). Ils ont donc été proscrits en France à partir de 1999. Aujourd'hui, les produits coupe-faim sont composés d'extraits de plantes et de compléments alimentaires.

compléments alimentaires minceur

Comment fonctionnent les coupe-faim ?

On distingue généralement deux types de coupe-faim : les gélifiants qui agissent sur la sensation de satiété et les régulateurs d'appétit qui interviennent dans la faim.

Les coupe-faim gélifiants sont faits à partir d'extraits de plantes. Certains contiennent de la gomme de caroube ou de guar. Ces légumineuses, dont les graines sont broyées, servent de gélifiants. D'autres coupe-faim proviennent de racines de konjac (une plante médicinale originaire d'Asie du Sud-Est), d'algues comme le fucus ou le carraghénane, ou encore de nopal, également désigné sous le nom de figuier de Barbarie.

Une fois ingérées, ces substances forment une sorte de gel qui occupe de la place dans l'estomac et rassasie plus rapidement. Cette propriété découle de la capacité de ces plantes à absorber massivement de l'eau et à gonfler dans l'estomac.

Les régulateurs d'appétit, quant à eux, sont des acides aminés qui agissent normalement comme neurotransmetteurs dans le système de signalisation nerveux de la satiété et de la faim. Les plus utilisés sont la tyrosine et le tryptophane qui sont des précurseurs de neuromédiateurs comme la sérotonine. Ces acides aminés une fois ingérés vont envoyer un signal au cerveau mimant celui correspondant à la sensation de satiété. Il empêche ainsi le cerveau de ressentir la faim.

Dans quels cas utiliser les coupe-faim ?

Les coupe-faim sont destinés aux personnes ayant une surcharge pondérale importante et à celles qui consomment de grandes quantités de nourriture à chaque repas. Ils s'adressent aussi à ceux qui souffrent très souvent de fringales en cours de journée. En revanche, ils ne sont pas appropriés si vous souhaitez seulement éviter de prendre quelques kilos ou "garder la ligne".

Les coupe-faim sont des moyens d'appoint efficaces utilisés comme solution minceur. Il est recommandé de ne pas les employer seuls, mais en association avec d'autres méthodes pour perdre du poids rapidement et sans danger. Leur utilisation doit être limitée dans le temps.

Il est judicieux de demander conseil auprès de son médecin ou autre professionnel de la santé avant d'initier ce type de traitement. Vous pourrez ainsi fixer une durée convenable d'utilisation en fonction de votre état de santé. Signalons qu'une surconsommation de ces produits peut être à l'origine de troubles digestifs et de troubles de l'alimentation.

Les alternatives aux coupe-faim

Les solutions minceur s'articulent en général autour de deux axes : les méthodes qui permettent de réduire les apports caloriques et celles qui permettent de puiser dans les réserves adipeuses de l'organisme. Les coupe-faim font partie de la première catégorie. Voyons ensemble d'autres méthodes similaires.

Le rééquilibrage alimentaire

Il représente un aspect crucial du processus de perte de poids puisqu'il permet de prévenir au mieux les fringales. Il fonctionne sur le principe du contrôle de votre assiette. Privilégiez donc les aliments pauvres en calories, mais qui remplissent plus rapidement et plus longtemps l'estomac. On parle d'aliments peu caloriques, mais avec un indice de satiété élevé. Ces aliments sont riches en protéines et surtout en fibres. On peut citer, par exemple, les flocons d'avoine, le poisson, les pommes de terre cuites à l'eau, les pâtes complètes, etc.

Veillez à bien choisir le type d'aliment à intégrer au menu et assurez-vous d'avoir une assiette équilibrée. Elle doit comporter les bonnes proportions pour chaque classe d'aliments : les protéines, les glucides, les lipides, les vitamines, etc. Évitez au maximum les aliments dits orexigènes qui stimulent précocement l'appétit et provoquent la sensation de faim. Les boissons gazeuses, l'alcool, les biscuits ou encore les chips devront donc être écartés lors d'un régime minceur.

réequilibrage alimentaire, perte de poids

Travailler ses motivations psychologiques

En dépit de notre bonne volonté et de nos efforts, il peut arriver d'avoir des petits creux. Savoir les gérer est la clé de voûte du processus de perte de poids. Dans la plupart des cas, elles sont d'origine psychologique. Bon nombre de personnes en proie à l'obésité trouvent dans le grignotage un certain réconfort.

Ne pas succomber aux fringales nécessite donc beaucoup de volonté et d'effort. Recentrez-vous donc sur les motivations vous ayant poussé à démarrer le processus. Si vos motivations sont fortes et suscitent beaucoup d'engagement de votre part, il sera plus facile pour vous de résister à ces envies.

Certains gestes pourraient vous permettre de repousser ces sensations inopinées sans avoir besoin de consommer des aliments caloriques. Boire un grand verre d'eau, manger une pomme ou faire une activité manuelle peut suffire à vous faire oublier vos envies.

Les brûleurs de graisses

Les brûleurs de graisses sont des substances stimulant la lipolyse. Ils augmentent le métabolisme de base de l'organisme. Ils favorisent le déstockage des lipides dans les adipocytes, et leur transformation en acides gras de petite taille immédiatement utilisables par l'organisme. Les substances comme la L-carnitine, le chrome, la caféine, le thé vert, les extraits de nopal, en sont des exemples.

Si vous optez pour ces solutions, vérifiez la présence de ces molécules dans la liste des ingrédients. N'hésitez pas à privilégier les suppléments alimentaires deux-en-un qui sont à la fois des brûleurs de graisses et des coupe-faim.

L'activité physique

Faire du sport est un des moyens les plus pratiques pour puiser dans ses réserves. L'activité physique permet de maintenir et harmoniser votre poids. Elle est d'autant plus efficace si elle est faite de façon régulière et prolongée dans le temps.

Parmi les activités recommandées, on trouve :

  • la marche rapide,
  • la natation,
  • le vélo,
  • la course à pied.

Ces activités sportives entretiennent votre système cardio-vasculaire et procurent des effets bénéfiques sur le moral et le bien-être en général.

Les coupe-faim sont des solutions minceur qui présentent des avantages certains dans le processus de perte de poids. Leur utilisation, si elle est contrôlée, est sans danger pour l'organisme. Il est important de les utiliser de manière ponctuelle et de les intégrer dans une bonne hygiène de vie en association avec d'autres moyens favorisant la perte de poids.

Les coupe-faim, un régime alimentaire sain et équilibré, une gestion psychologique des fringales, les brûleurs de graisses ainsi qu'une activité physique régulière sont autant de moyens efficaces pour atteindre ses objectifs et perdre du poids de façon saine.