Sellpy : la plateforme de seconde main arrive en Belgique

Mis à jour le 2 juin 2021 par Juliette Maes et ELLE Belgique
Sellpy : la plateforme de seconde main arrive en Belgique©Shutterstock

La plateforme de shopping d'occasion Sellpy est désormais, grâce au soutien d'H&M, disponible en Belgique. Une bonne nouvelle pour les adeptes du seconde main qui peuvent dès à présent profiter d'un large choix de vêtements d'occasion, avec plus de 10.000 marques disponibles sur le site.

Elle avait déjà un large succès en Suède depuis 2014, la plateforme de seconde main Sellpy est maintenant disponible en Belgique et rend la vente et l'achat de mode vintage plus simple que jamais. La plateforme contrôle la qualité des articles pour assurer au client une expérience positive. Les vêtements qui ne peuvent pas être vendus sont, eux, utilisés pour le recyclage des textiles.

« Nous constatons que la sensibilisation et la demande de mode circulaire augmentent parmi nos clients. Nous sommes donc extrêmement heureux qu’avec Sellpy, nous pourrons dorénavant proposer en Belgique une plateforme où les clients peuvent acheter de la mode d'occasion et vendre des vêtements, prolongeant ainsi leur durée de vie », déclare Pär Lindback, Country Sales Manager chez H&M Belgique.

Sellpy, le site de seconde main qui a séduit la Suède

Sellpy est le premier site de vente de vêtements d'occasion de Suède. Il est désormais également disponible en Allemagne, en Autriche et aux Pays-Bas en addition à la Belgique. Depuis sa création en 2014, plus de 9 millions de vêtements de seconde main ont été vendus. Cela représente une économie de milliards de litres d'eaux et 1.000 tonnes de CO2.

La mission éco-responsable de H&M

« Nous sommes enthousiasmés par la croissance internationale continue de Sellpy, que nous soutenons par notre investissement et en tant que partenaire stratégique. Nous croyons aux entrepreneurs et à l'équipe derrière Sellpy et à leur modèle d'entreprise circulaire unique, qui correspond parfaitement à notre vision de devenir entièrement circulaire », informe Nanna Andersen, responsable de H&M CO:LAB au sein du groupe H&M.

Dans la lancée de son travail pour une industrie de la mode plus durable, le groupe H&M souhaite passer d'une utilisation linéaire à une utilisation circulaire des textiles. Ainsi, par l'intermédiaire de sa branche d'investissement H&M CO:LAB, le groupe H&M investit dans des nouveaux modèles commerciaux dans les domaines de la location ou de la réparation. Dans cette optique, il investit dans la plateforme Sellpy depuis 2015 et est récemment devenu un actionnaire majoritaire.

À LIRE AUSSI 

Lunettes vintage : où shopper les plus beaux modèles ?

Pourquoi faut-il acheter en seconde main ?

5 labels de mode qui donnent une seconde vie aux « dead stocks »