Eau Thermale Avène lance un nouveau filtre solaire révolutionnaire

Publié le 28 mai 2021 par Cellule commerciale
Eau Thermale Avène lance un nouveau filtre solaire révolutionnaireEau Thermale Avène

Une personne sur 5 aura un cancer de la peau avant ses 75 ans en Belgique (1). La protection solaire reste un véritable enjeu de santé publique. Le groupe Pierre Fabre, spécialisé dans les traitements thérapeutiques et les soins dermo-cosmétiques de la peau n’a jamais cessé d’en faire une priorité pour sa recherche. Il lance aujourd’hui le TRIASORB™, un filtre solaire breveté disponible dans un nouveau soin solaire de sa marque Eau Thermale Avène : Intense Protect 50+.
TRIASORB™ est le 1er filtre organique ayant la particularité unique d’absorber et de refléter la partie nocive du spectre solaire, laquelle inclut les UVB, UVA courts, UVA longs mais aussi lumière bleue haute énergie visible.

Lumière bleue, kézako ?  

Les scientifiques ont mis depuis longtemps le rôle des rayons UVB et UVA dans l’apparition des coups de soleil, des cancers cutanés, et du vieillissement accéléré de la peau. Plus récemment, de nouveaux travaux scientifiques pointent l’impact nocif de la lumière bleue haute énergie visible sur les cellules cutanées.

Avec la lumière bleue haute énergie visible, on a découvert un nouvel ennemi de la peau. Ces ondes néfastes sont dotées d’une pénétration encore plus profonde des couches cutanées, allant jusqu’à l’hypoderme. Cette dernière est également responsable de stress oxydatif au niveau de nos cellules cutanées et un coupable du vieillissement prématuré de notre peau.

« La lumière bleue agit aussi sur le gène de la pigmentation et aggrave donc certaines dermatoses liées au fonctionnement de la mélanine telles que le masque de grossesse, l’hyperpigmentation, les lentigos solaires, ces petites taches brunes sur la peau. Mais surtout, les effets nocifs de cette lumière bleue sont cumulatifs et les dégâts, se mesurent sur le long terme d’où la nécessité absolue, en termes de santé publique, de s’en protéger dès le plus jeune âge et tout au long de la vie » insiste Daniel Redoules, Docteur en Sciences, Responsable scientifique Eau Thermale Avène.

Une bonne crème solaire est essentielle pour protéger sa peau des rayons UV. Mais la peau a un nouvel ennemi : la lumière bleue. TriAsorB™ est le premier filtre organique qui offre une protection contre les UVB, UVA courts, UVA longs mais également la lumière haute énergie visible.

TriAsorB™, une vraie prouesse technologique 

La mélanine se charge de procurer naturellement une photoprotection adaptée à la peau. C’est elle qui protège du coup de soleil, du photovieillissement et les cancers cutanés. C’est encore elle qui protège de la lumière bleue à haute énergie visible. Inspiré par ce fonctionnement unique, TriAsorB™ vient apporter à la peau une photoprotection très large et efficace et reflète la partie nocive du spectre solaire, laquelle inclut les UVB, UVA courts, UVA longs mais également la lumière bleue haute énergie visible. Le nouveau filtre TriAsorB™ est une molécule organique dispersée dans la formule. Cette technologie unique garantit l’innocuité du filtre. Grâce au TriAsorB™, les laboratoires Eau Thermale Avene ont réussi la prouesse de diminuer d’environ 10 % la part des filtres dans le nouveau soin Intense Protect 50+ tout en maintenant les hautes qualités de protection.

avène protection solaire
Eau Thermale Avène Intense Protect 50+

Solaires éco-responsables : se protéger oui, polluer non.

Certains filtres sont potentiellement dangereux pour la faune et la flore marine. Quand on se baigne 25% de la crème appliquée se disperse dans l’eau. Les scientifiques ont donc travaillé à formuler des protections efficaces mais moins agressives pour l’environnement.

Le nouveau filtre TriAsorB™ s’inscrit pleinement dans la démarche Conscious Care de Pierre Fabre Dermo-Cosmétique. Utile, raisonnée et éthique, celle-ci vise à formuler des actifs toujours plus respectueux de la peau et de l’environnement. Les filtres des laboratoires Eau Thermale Avène ont un minimum d’impact sur la diversité marine. Ils sont non toxiques sur des espèces représentatives du corail, du phytoplancton et du zooplancton.

« C’est un événement exceptionnel et aussi extrêmement rare note Daniel Redoules. Ce sont 4 années de travail et 30 études toxicologiques qui ont été consacrées à prouver l’innocuité du filtre. Ultra sûr, TriAsorB™ reste en surface de la peau, saine ou altérée. Aujourd’hui, Pierre Fabre est le deuxième fabricant cosmétique au monde à avoir développé son propre filtre solaire.

Nous apportons une innovation majeure dans la photoprotection après 20 années de recherche pour protéger la santé de chacun »

Intense Protect 50+ : le nouveau soin solaire haute protection

Une formule qui répond au double engagement d’Eau Thermale Avène : protéger la peau et respecter l’environnement

  • Le nouveau soin solaire ultra large spectre répondant aux plus hautes exigences pour la peau tout en minimisant son impact sur l'environnement
  • Réduction de 95,3% des lésions de l'ADN induites par la lumière bleue (2)
  • Texture hybride pour un fini imperceptible sur toutes les peaux grâce à sa couleur "nude"
  • Formule hydratante et ultra-résistante à l'eau
  • Réduction de l’impact sur l’environnement
  • Très haute tolérance cutanée et oculaire démontrée sous contrôle dermatologique, pédiatrique et ophtalmologique. Convient aux bébés, enfants, femmes enceintes, adultes. Ne pique pas les yeux. Sans parfum.

 

(1) https://www.cancer.be/les-cancers-types-de-cancers-liste-z/cancer-de-la-peau-m-lanome

(2) Test in vitro. Application topique (2 mg.cm-2) Mesures réalisées sur des épidermes reconstruits. Stress : exposition à la lumière bleue simulée. Quantification des dommages oxydatifs de l’ADN par analyse immunohistochimique

 

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec Eau Thermale Avène.

www.eau-thermale-avene.be

N'hésitez par à suivre Avène Belgium sur Instagram pour découvrir toutes leurs nouveautés !

 

A lire aussi :