« Mais qui es-tu », mais qui sont-ils ?

Mis à jour le 13 février 2018 par Elisabeth Clauss
« Mais qui es-tu », mais qui sont-ils ?

!cid_36B35C56-47FA-4FB1-B636-5AF7BFC1798E

Des sweats et tee-shirts frappés de slogans marrants et provocants commencent à fleurir sur nos poitrines. Mais qui est à l'origine de tout ça ?

La petite marque namuroise a été lancée comme une joke. Martin Basso, 27 ans, graphiste, s'est fabriqué un jour un tee-shirt "Mais qui es-tu Martin Basso". Pour rire. Ses amis lui en demandent avec leur propre nom, Nicolas Filée, l'un d'entre eux, 35 ans et ingénieur commercial, se joint à la partie et tandis que les commandes commencent à affluer de la part de fans qui ne sont même pas leurs potes, jusqu'en Australie et au Brésil, ils créent ensemble la marque "Mais qui es-tu".

Le procédé de fabrication, ultra-artisanal, s'opère chez eux, à Namur, à la maison. Hand et homemade stuffs. On peut leur demander n'importe quel statement, ils le réalisent avec les mêmes garanties de qualité qu'en sérigraphie. Un message à faire passer ? Vous rêvez d'un tee-shirt "Branleur" pour faire votre coming-out de fumiste ? Ils vous le font. Dans un autre genre, votre petite nièce va bientôt voir le jour ? Faites-lui concevoir un body rien qu'à son nom (nickel pour éviter les échanges de bébés  à la maternité).

Sur le site de "Mais qui es-tu", les tee-shirts sont à 35€, les sweats à 60€, les slips à 20€.  Homme, femme, tout petits mômes, du 3mois au XL. Mais qu'allons-nous devenir ?

!cid_133BF7B4-CA36-4F96-9280-184977D062C2!cid_B08449F2-A042-435D-9FA5-2DED5F46CB24

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS

BB

!cid_94DDC7B3-42E1-44F3-AE1D-9C07DB0A1FD1