Zoom sur la motricité libre

Mis à jour le 18 novembre 2020 par ELLE Belgique
Zoom sur la motricité libre

La motricité libre se base sur le fait de laisser l'enfant évoluer à son rythme pour favoriser son développement et son épanouissement. C'est un concept datant des années 60 qui va souvent de pair avec la pédagogie Montessori. Mais la motricité libre, qu'est-ce que c'est au juste ? Quels en sont les bienfaits ? Et comment s'y prendre ?

La motricité libre, c'est quoi ?

La motricité libre est un concept inventé par le médecin pédiatre Dr Emmi Pikler dans les années 60. Elle considérait que les enfants étaient en mesure de se développer seuls, sans l'aide d'un adulte. Elle applique alors le principe de la motricité libre aux enfants d'une pouponnière qu'elle dirigeait à Budapest. Cette expérience lui a permis de constater que le développement moteur est acquis naturellement et que la liberté accordée aux enfants leur apportait un sentiment de sécurité et d'accomplissement. La pédagogie Montessori intègre parfaitement le concept de la motricité libre, par opposition aux pratiques encore courantes en garde collective ou à la maison. N'hésitez pas à lire cet article de Découvrir Montessori sur la motricité libre pour en apprendre plus sur le sujet. En effet, cette pédagogie repose sur trois piliers fondamentaux : la liberté de choisir, l'autonomie et l'apprentissage par l'expérience.

Motricité libre : mode d'emploi

Les principes de la motricité libre reposent sur le fait de laisser l'enfant se mouvoir et explorer librement son environnement. Vous avez plusieurs possibilités pour ce faire. Vous pouvez, par exemple, installer votre enfant sur un tapis d'éveil et disposer quelques jouets et jeux autour de lui afin de lui donner l'envie d'explorer. N'hésitez pas à l'accompagner verbalement en l'encourageant. Cela lui procurera un sentiment de sécurité et de confiance.

Dans le cas où votre enfant n'aimerait pas être posé au sol et/ou seul, vous pouvez le mettre sur le dos, l'allonger sur le lit et partager des moments de complicité avec lui en jouant, en chantant des comptines… Progressivement, continuez ces temps de jeux au sol sur un tapis d'éveil le temps que votre enfant s'y familiarise.

La video ELLE du jour :
10 BOISSONS FRAÎCHES

Petit à petit, laissez-le jouer seul tout en le surveillant et en lui portant un regard bienveillant de loin. En revanche, si votre enfant manifeste peu ou pas d'intérêt pour l'environnement qui l'entoure, n'hésitez pas stimuler sa curiosité et à lui donner l'envie de jouer avec des balles de couleurs, des hochets, etc.

Les bienfaits de la motricité libre

Les bienfaits de la motricité libre sont nombreux. Tout d'abord, elle offre à l'enfant le plaisir d'une activité riche et de découvrir le monde à son propre rythme. Il pourra tester les limites de son corps et expérimenter de nouvelles positions. Ainsi, il deviendra plus autonome et aura de plus en plus confiance en lui. Il acquerra plus d'assurance à force d'essayer et d'apprendre. La motricité libre permet également à l'enfant de développer un esprit d'initiative, il fera ainsi preuve de persévérance et d'attention dans ses gestes.

Adopter les principes de la motricité libre, c'est permettre à votre enfant d'acquérir plus de confiance en lui et de devenir plus autonome. Même si cela requiert une intervention minimale d'un adulte, l'enfant ne doit pas rester sans surveillance.