Voici ce qui arrive aux produits de beauté que vous renvoyez

Mis à jour le 11 août 2020 par Virginie Dupont
Voici ce qui arrive aux produits de beauté que vous renvoyez © Jazmin Quaynor - Unsplash

Il nous est toutes déjà arrivé d’acheter un rouge à lèvres ou un fond de teint, surtout en ligne, qui ne correspondait pas à nos attentes. De nombreux e-shops proposent des retours gratuits, mais le sont-ils vraiment ? Et qu'arrive-t-il aux cosmétiques et produits de beauté retournés ?

Une vidéo TikTok d'une employée de la chaîne de beauté américaine Ulta est devenue virale. Bianca Ann Levinson y montre comment elle doit détruire le maquillage renvoyé : elle gratte le fard à paupières d'une palette et casse un crayon à lèvres en deux. Dans cette vidéo, Bianca explique que les produits retournés ne sont souvent pas remis en rayon pour des raisons sanitaires. Bianca pourrait également jeter les cosmétiques retournés, mais le magasin court alors le risque qu’ils soient volés dans les poubelles pour être revendus. Les détruire est donc généralement la seule option.

@biancaann5How returns are handled at the best beauty store ever💕 (I love my Ulta fam) ##ultabeauty ##workdistractions ##fyp ##checkthisout ##foryoupage♬ original sound - biancaann5

Le danger des produits de beauté retournés

Le principal problème est qu'il est difficile de voir si un produit retourné a été utilisé ou non. Afin de ne pas prendre de risques, il n’est pas remis en vente. Mais où se situe le danger exactement ? Le maquillage constitue un environnement idéal pour l'hébergement de bactéries. Les produits liquides, en particulier, sont un véritable nid à organismes indésirables qui peuvent causer des infections. Par exemple, le maquillage des yeux comme le fard à paupières, le mascara et l'eye-liner peuvent provoquer des infections oculaires. Un rouge à lèvres ou un autre produit pour les lèvres peut entraîner l'apparition de boutons de fièvre. De même, dans les produits cosmétiques qu’on applique aux doigts, tels que les crèmes ou les produits liquides, les bactéries se développent rapidement. En outre, les entreprises redoublent de prudence en cette période de coronavirus.

La video beauté du jour :
QUELS SONT LES CRITÈRES PHYSIQUES POUR DEVENIR MANNEQUIN

Le prix des retours gratuits

Ulta n'est pas la seule entreprise à traiter les retours de cette manière, beaucoup d'autres boutiques en ligne doivent également jeter les cosmétiques renvoyés par les clients. Un deuxième problème est que le coût de la remise en rayon (nettoyage et repackaging) des produits bon marché est souvent plus élevé que le prix auquel ils sont vendus, sans compter que l'entreprise paie déjà en moyenne 5 euros pour couvrir le retour des colis. Comme de nombreuses boutiques en ligne proposent des retours gratuits, les clients ont l'impression qu’il n'y a pas de frais supplémentaires. De plus, ces retours massifs ont un impact négatif sur l'environnement. Les camionnettes de livraison doivent faire des allers-retours supplémentaires, ce qui, bien sûr, se traduit par davantage de pollution.

Le retour des cosmétiques génère énormément de gaspillage. Certaines boutiques en ligne demandent donc à l'Union européenne d'interdire les retours gratuits, tandis que d'autres décident de faire payer les clients qui souhaient renvoyer tout ou partie de leurs commandes. La France tente de réduire le gaspillage en interdisant la destruction des invendus. On ne peut pas contrôler ce que font les entreprises avec les produits de beauté retournés, mais en tant que consommateur, on peut apporter sa pierre à l’édifice en commandant en ligne de manière plus consciente. En filmant cette vidéo, Bianca explique en effet avoir voulu éveiller les consciences.

(Article rédigé en néerlandais par notre stagiaire, Tori Machiels)

À LIRE AUSSI

Canicule : 8 conseils pour se ménager

Quels soins pour des pieds et des mains canons cet été ?

Cette marque serait-elle le secret de beauté le mieux gardé d’Hollywoo