3 tutos masques pour tous les niveaux de couture

Mis à jour le 28 avril 2020 par Elisabeth Debourse
3 tutos masques pour tous les niveaux de couture Avec deux élastiques et une bande de tissu, on a déjà un masque. ©Unsplash

Machine à coudre ou aiguille à la main, tissu tendance ou de recup, il y a bien des façons de réaliser ses propres masques anti-projections — mais bien moins de se protéger du coronavirus.

C’était l’un des points d’orgue de la dernière allocution de la task force belge de déconfinement : le port d'un masque, même cousu-main, est dès aujourd’hui recommandé dans les lieux publics — voire même obligatoire dans certaines situations, comme en voyage en transports en commun. Si les ersatz de tissu ne sont pas 100% efficaces face au covid-19, ils représentent une barrière de plus pour le virus, qui se transmet notamment par les micro-gouttelettes projetées en toussant, éternuant, voire en parlant. Le gouvernement a annoncé une distribution de protections à tous les ménages, qui devront être lavés à 60°C après chaque utilisation. Mais les couturiers et couturières, professionnels ou amateurs, n’ont pas attendu l’annonce pour se mettre à la confection de leurs propres masques, dispensant par la même occasion des tutoriels faciles et des astuces pour les adapter à sa morphologie.

Sauf que tout le monde n’a pas de formation en couture, ou même une machine à coudre sous la main. Qu’importe, les couturières ci-dessous ont pensé à tout, avec trois vidéos adaptées à tous les niveaux.

Un masque tout simple, sans couture

Deux élastiques à cheveux et un t-shirt découpé — ou une jolie bande de tissu —, c’est tout qu’il faut pour réaliser cette protection improvisée, qui peut facilement être doublé d’un filtre. Idéal quand tous ses masques sont à la machine à laver, ou en attendant de pouvoir en dégoter un digne de ce nom. Attention, comme pour toutes les protections anti-projection, celle-ci doit impérativement couvrir le nez et la bouche.

Un masque cousu à la main

Ce kit de couture qui prend la poussière dans un tiroir va enfin connaître une utilité ! Avec un disque de tissu, une paire de ciseaux, deux élastiques, du fil et une aiguille, on assemble en quelques minutes seulement un masque solide et confortable.

La video actu du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER

Un masque avec pince pour le nez, à la machine à coudre

Adaptable tant aux petits minois qu’aux grandes gueules, cette version à plis, avec pince pour le nez et pour machine à coudre demande à peine plus de compétences que le modèle précédent. Mais une fois l’appareil dompté, l’affaire se révèle beaucoup plus rapide que son alternative à la main.

Bonus : le masque de Make my Lemonade

La marque parisienne lancée par Lisa Gachet a participé très tôt à l’« effort de guerre » en s’essayant à la confection de protections anti-projections. Presque immédiatement après, elle s’est fendue d’un patron et d’une vidéo simplissime, pour réaliser son propre masque.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Make My Lemonade (@makemylemonade) le

Quelques mesures d'hygiène importantes à respecter durant la fabrication :

  • Se désinfecter correctement les mains, soit à l’aide d’un gel hydroalcoolique, soit en se les lavant avec du savon et de l’eau chaude pendant une minute, avant de s’essuyer les mains avec un essuie-tout à usage unique.
  • Désinfecter son poste de travail, ainsi que la machine à coudre si on en utilise une.
  • Porter un masque durant la confection.
  • Après chaque utilisation du masque, le laver en machine à 60°C.

À LIRE AUSSI

Confinement : 10 gestes citoyens qui changent tout

Homeworking : la méthode pomodoro à la rescousse

Que faire avec les kids cette semaine ? #4