Closet in The Cloud: la plateforme belge de location de vêtements

Mis à jour le 11 octobre 2019 par Marie Guérin
Closet in The Cloud: la plateforme belge de location de vêtements Yasmine Mili et Iza Marquenie, fondatrices de Closet in The Cloud

Et si on arrêtait de dépenser des fortunes en fringues pour finalement n’avoir rien à se mettre ? Et si pour le prix d’une pièce, on pouvait en louer six? Voilà le genre de questions existentielles auxquelles Yasmine Mili et Iza Marquenie ont répondu en lançant Closet in The Cloud.

«Ça fait déjà quelques années que cette idée me poursuit: comment accéder au luxe sans en payer le prix?», explique Yasmine. C’est en secondaire à Gand que les jeunes femmes de 26 ans se sont rencontrées. Après des parcours très différents, Yasmine dans le facility management et Iza dans la gestion de PME, elles se sont retrouvées autour d’une table pour discuter business. «C’est Yasmine qui a eu cette idée de louer des vêtements et ça m’a tout de suite enthousiasmée», explique Iza. «Il existe déjà des marchés dans d’autres pays, comme les États-Unis avec Rent The Runway. Certaines marques commencent même à mettre leurs propres pièces en location. Il était temps de se lancer en Belgique», ajoute Iza.

La location de vêtements, l'alternative à la consommation de masse

Leur première démarche a été de s’inscrire au Google Atelier Digital. «On cherchait un feed-back sur notre idée, comprendre si le marché belge était mûr, développer un réseau et apprendre les outils essentiels. Les workshops étaient intenses, les filles super sympas, bien organisées. On a vraiment pu rendre le projet concret », précise Yasmine. Alors, rentrons dans le concret, justement. Comment fonctionne Closet in The Cloud? «Notre concept s’articule autour de deux axes: un site web et un pop-up store», explique Iza. «La plateforme centralise les différents outfits, que l’on peut directement louer ou réserver pour une date ultérieure, ensuite on paie (entre 40€ et 200 € pour des pièces d’une valeur de 200 € à 1.500 €, NDLR) et le colis est envoyé. La cliente reçoit sa pièce chez elle avec un bordereau de renvoi. C’est inclus dans le prix ainsi que le nettoyage. La location dure quatre jours.» Le site propose plus de 150 pièces de créateurs dans différentes tailles: A.F. Vandevorst, Julia June, Marie Méro, Elisabetta Franchi, Marni, Valentino, Moschino, Max Mara, N°21, Natalie Vleeschouwer et d’autres.

robe af vandevorst closet in the cloud
Robe Af Vandevorst disponible sur Closet In The Cloud

Le pop-up se tient au Shopping Center Zuid à Gand jusqu’au 31 décembre. Il permet aux clientes d’essayer les vêtements et de les louer directement. «Après une étude de marché, 50% des femmes interrogées ont déclaré vouloir essayer les pièces, c’est pour ça que l’on propose les deux services.» Quel gain de place dans la garde-robe! Sans parler de l’argument environnemental en s’inscrivant dans cette économie circulaire, leur slogan «Make you dream closet accessible» pourrait très bien se lire «Make your dream closet durable»!

Closet in The Cloud fait partie des trois projets gagnants de notre accélérateur d'entreprise: Google Atelier Digital !

La video ELLE du jour :
10 SPORTS QUI FONT DES FESSES CANONS