5 conseils qui boostent la santé en automne

Mis à jour le 4 octobre 2019 par ELLE Belgique
5 conseils qui boostent la santé en automne

Ça y est, c’est l'automne ! Pour faire le plein d’énergie, upgrader son système immunitaire et faire face aux agressions extérieures avant l’hiver, suivez nos 5 conseils !

1. Bouger !

Notamment en marchant, parce que ça a deux gros avantages :

  • c’est super bénéfique pour l’organisme, ça réduit aussi le risque d’infections respiratoires d’environ 40 % et c’est immunostimulant !
  • la lumière perçue par la rétine durant votre marche agit directement sur l’hypothalamus, la partie du cerveau qui régit les sécrétions hormonales et contrôle l’appétit, la libido, le sommeil, l’humeur, l’énergie… Pas étonnant qu’avec les journées qui raccourcissent et le mauvais temps qui revient, c’est le Blue Monday toute la semaine. Pour éviter ce coup de déprime, multipliez donc les occasions d’être en plein air ! Mais attention, 30 à 60 minutes de marche par jour sont suffisantes pour être en bonne santé ! Pas besoin d’en faire trop, car un exercice intense et prolongé pourrait affaiblir le système immunitaire et faciliter l’entrée et la multiplication des virus dans l’organisme.

2. Une assiette équilibrée et colorée

L’efficacité du système immunitaire est intimement liée à ce que nous mangeons. Les vitamines A, E et surtout C, renforcent les défenses et sont à privilégier tout au long de l'hiver. Le zinc et le fer des éléments minéraux indispensables au bon fonctionnement de l'immunité. En effet, un apport de zinc en période hivernale réduit la fréquence des rhumes et des grippes. À consommer sans modération grâce à une alimentation variée en fruits et légumes, ou à des compléments alimentaires si votre alimentation est insuffisante ou non diversifiée. Les oligo-éléments les plus efficaces pour doper les défenses immunitaires ? Le trio cuivre-or-argent. Un traitement est disponible en pharmacie, sous forme de comprimés ou d'ampoules buvables.

3. Baissez le chauffage et humidifiez

OK il fait froid, mais ne montez pas trop la température des radiateurs. La chaleur et l’air sec affaiblissent nos premières barrières respiratoires contre les infections. La température de votre maison ne doit donc pas excéder 18-20°C. Aérez aussi les chambres un maximum ! Au moins 10 minutes par jour pour éviter la multiplication des microbes. Si l’air est trop sec, une demi-heure avant d’aller dormir, branchez un humidificateur dans la chambre. L’humidité prévient le dessèchement des muqueuses et les toux irritantes. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d'huile essentielle de citron (elle purifie l'atmosphère) ou d'eucalyptus et de thym (elle combat les symptômes du rhume).

4. Des granules en prévention

En médecine préventive, il y a également l’homéopathie. Un médecin homéopathe prescrira de manière individualisée des médicaments homéopathiques en fonction des faiblesses qu’il détectera chez une personne. Pour prévenir des maladies hivernales et booster le système immunitaire, le Thymuline 9 CH est tout indiqué. L’Oscillococcinum, à prendre une fois par semaine, est également un médicament homéopathique, biothérapique, qui aide à prévenir les virus de l’hiver, comme les états grippaux, fébriles, rhumes… Si malgré une prévention bien menée, vous êtes la cible des microbes, l’homéopathie est toujours très efficace. Ce type de médicaments soigne différents symptômes comme la toux, le nez qui coule, la fièvre, le mal de gorge, l’angine, la gastro-entérite... Pour chacun de ces symptômes, il y a un médicament homéopathique. Il faut le prendre dès que les symptômes démarrent, répéter la prise toutes les 30 minutes et espacer les prises dès que les signes de la maladie s’estompent !

5. L’échinacée, une plante souveraine

Sans doute la référence la plus connue aujourd’hui et la plus utilisée en phytothérapie pour prévenir les infections et les épisodes hivernaux. En stimulant le système immunitaire, l’échinacée augmente la résistance de l’organisme à tous les microbes. À prendre sous forme de cure durant 10 à 15 jours par mois pour stimuler l’immunité. Idéal pour combattre les rhumes, les refroidissements, les états grippaux, les toux et les infections

L’homéopathie, pour tous ?

L’homéopathie permet de soigner toute la famille, y compris les enfants et les femmes enceintes. Beaucoup de parents qui soignent leurs enfants grâce à l’homéopathie le disent, un traitement préventif homéopathique est très efficace et prévient l’absentéisme à l’école ! Mais comme dans toute automédication, si les symptômes persistent ou s’aggravent dans les deux à trois jours, il faut consulter un médecin !