On a testé Depop, l’application qui mixe Vinted et Instagram

Mis à jour le 26 septembre 2019 par Marie Guérin
On a testé Depop, l’application qui mixe Vinted et InstagramMon profil, tout frais, tout neuf @marieguerin

Imaginez un Vinted où les vendeuses auraient du style. C'est le créneau de Depop qui propose un feed façon Instagram qu'on regarde aussi pour s'inspirer. Et si on le veut, on peut acheter.

Depop, c'est quoi ?

J'avoue avoir été vite lassée de Vinted. Ce n'est pas pour rien que des comptes comme "Les casse-couilles de Vinted" existent, il y a beaucoup de chipotage, un certain investissement dans le temps pour, finalement, vendre des pièces à quelques euros (les articles de luxe ne se vendent pas très bien). Le jeu n'en valait pas la chandelle pour moi.

Quant à l'idée d'y acheter quelque chose... ce n'est pas évident. C'est très difficile de trouver un compte inspirant, des pièces pointues ou avec un intérêt mode. Bien qu'elles existent, j'en suis sûre. Leur accès n'est juste pas intuitif.

Et Vestiaire Collective ? C'est une application vraiment géniale, qui propose une vraie sélection et garantit l'authenticité des marques. Elle demande une grosse commission (25%), ce qui est compliqué pour des articles luxe inférieur à 500€ (accessoires, bijoux, lunettes etc.)

J'ai donc tout de suite été très intéressée par l'application Depop, avec son look&feel très "street" et ses comptes colorés. Il y a de tout, certes, mais également du très bien pensé. Il est tout à fait possible de se créer un chouette feed qui correspond à notre style.

L'application a été créée en 2011 à Milan par Simon Beckerman, mais c'est à Londres qu'elle cartonne vraiment. Elle fonctionne sur le même principe qu'Instagram avec de jolies images, un feed, des likes, des commentaires, des followers, des messages privés et des people. On peut, par exemple, racheter la garde-robe de Chiara Ferragni ou Emily Ratajkowski (les comptes sont vérifiés). Le réseau a également ses propres stars comme @internetgirl (plus de 500.000 followers) qui en a fait un vrai business.

application depop
Le feed Depop

Comment fonctionne Depop ?

"Créer une boutique de sa chambre" c'est le crédo de l'application. Pas étonnant qu'elle séduise des milliers d'ados. Son fonctionnement est très simple et requiert uniquement un compte PayPal.

Pour les acheteurs, il suffit de se créer un compte en linkant son Facebook et de parcourir l'onglet "recherche" qui propose des profils à suivre. Au fur et à mesure des abonnements que l'on se construit, notre feed s'affine. Personnellement, je suis allée m'inspirer sur le compte Instagram de l'appli qui suggère des personnes à suivre.

Une fois qu'on repère une pièce qui nous intéresse, on peut la liker et/ou l'acheter via Paypal.

Pour les vendeurs, on uploade très facilement ses images, comme sur Vinted, et on calcule les frais de port qui seront à charge de l'acheteur. L'application recommande vivement de proposer la livraison internationale pour accroître ses followers. Pour le prix, Depop s'octroie une commission de 10% et il faut également tenir compte des frais de Paypal (comptez 2,9% du montant de la transaction + 0,30€).

C'est donc idéal pour des pièces de créateurs dont le montant varie entre 50€ et 400€, ce qui correspond à mon profil de vendeuse.

Quels sont les comptes Depop à suivre ?

Je vais vous faciliter la vie avec ma sélection de comptes. Le style est un mélange de streetwear, de vintage de friperie et de pièces de luxe. Je vous laisse faire votre marché et n'oubliez pas de me follower !