On a testé : Hypnos, le premier masque d’hypnose connecté

Publié le 30 septembre 2019 par Eloïse Pirard
On a testé : Hypnos, le premier masque d’hypnose connectéHypnos - masque connecté

Vous voulez gérer votre stress, améliorer votre sommeil, renforcer votre motivation ou encore vous évader au quotidien ? DreaminzZz, une société française a créé une solution à portée de main : Hypnos, le premier masque d'hypnose connecté au monde. Gadget digne du télé-achat, appareil "black-mirorèsque" ou réel outil de bien-être ? On a testé pour vous et on vous dit tout !

Le concept

Hypnos, le masque d'hypnose connecté
Hypnos, le masque d'hypnose connecté

L'hypnose

Un masque d'hypnose connecté, kézako ? Déjà, c'est loin d'être de la sorcellerie, on vous rassure. Mais avant de vous parler de la technologie, il est important de redéfinir les bases mêmes de cette technique souvent discréditée et stéréotypée. Loin des spectacles de Messmer, l'hypnose est une thérapie brève qui existe depuis des centaines d'années, qui n'est ni dangereuse ni occulte. C'est un outil utilisé par un.e professionnel.le de la santé dans le but de mettre une personne dans un état mental à mi chemin entre le sommeil et la conscience. Concrètement, c'est donc un état modifié de conscience naturel qu’on provoque avec des techniques de communication qui facilitent les fonctionnements non volontaires (= le subconscient). L'hypnose est une technique généralement utilisée dans de nombreux cas : stress, troubles du sommeil, manque de confiance en soi, phobies, addictions... Son champ d'action est donc immense et ses résultats (en un temps record) sont surprenants !

Une solution made in France

Guillaume Gautier et Kevin Kastelnik
Guillaume Gautier et Kevin Kastelnik, les créateurs du masque Hypnos

Malheureusement, des barrières subsistent. Si certains n'osent pas se rendre chez un praticien par peur d'être jugé, d'autres en revanche redoutent du coût de la séance ou du côté chronophage de la thérapie. C'est donc ici que le masque d'hypnose connecté intervient. Cet outil 2.0 qui entend révolutionner la thérapie non médicamenteuse a été créé par deux jeunes français : Guillaume Gautier et Kévin Kastelnik. Alors que le premier est praticien en hypnose ericksonienne, le second quant à lui est ingénieur industriel. On ne pouvait donc pas rêver meilleur combo pour créer un appareil aussi safe que pratique.

Ainsi, Hypnos, le premier masque d'hypnose connecté au monde permet de démocratiser cette pratique en la rendant accessible à tous et à n'importe quel moment de la journée.

En pratique

Hypnos propose à chacun de ses utilisateurs de reprendre le contrôle sur certaines pensées ou comportements. Il existe donc de nombreuses sessions d'écoute compartimentées par thématiques. Améliorer son sommeil, mieux gérer son stress, réduire d'éventuelles douleurs, travailler sur sa motivation, contrôler son alimentation, apprendre à se relaxer... Au-delà de ces séances évidentes, d'autres sessions sont plus originales comme les contes pour enfants, les voyages au bout du monde ou encore les simulations de saut en parachute. Actuellement, plus de 50 séances sons disponibles.

Le must ? Ce catalogue de sessions enregistrées par des professionnel.les de la santé est renouvelé assez fréquemment et permet donc de toujours pousser l'expérience plus loin ou de la personnaliser davantage.

Comment ça fonctionne ?

Il existe actuellement trois modes de fonctionnement : un mode connecté, l'hypnose et deux autres déconnectés, le mode sieste et sommeil.

  • Le mode hypnose est donc connecté, c'est-à-dire qu'il est directement lié à l'application mobile que vous avez installé au préalable sur votre téléphone. En fonction de vos envies ou de vos objectifs, vous choisissez donc une session qui vous convient. Ce récit enregistré par un praticien en hypnose est spatialisé. Vous allez donc entendre un son en trois dimensions avec des ambiances qui vous plongent dans une histoire encore plus immersive. Vous enfilez donc vos écouteurs dans vos oreilles, vous mettez le masque et vous vous laissez porter par les lumières, les vibrations et la voix du thérapeute pour rentrer en auto-hypnose.
  • Le mode sieste est déconnecté. Il vous suffit donc de choisir la durée de votre sieste sur les boutons situés à l'avant du masque. Et laissez-vous aller grâce à un guide lumineux mis en place pour atteindre "l'état de cohérence cardiaque" qui favorise l'endormissement et le lâcher prise. Une fois le temps de la sieste écoulé, un stimulateur d'aube vous permet de vous réveiller en douceur pendant 5 minutes.
  • Le mode sommeil est également un mode déconnecté. Vous devez paramétrer la respiration guidée de votre endormissement à l'aide de l'application, choisir une heure de réveil, le style de sonnerie, la durée du simulateur d'aube et enfiler le masque. That's it ! Insomniaque ? Le masque vous permettrez de vous endormir deux fois plus rapidement !

Mon expérience

Pour mieux vous décrire mon expérience, je dois d'abord vous informer (on l'oublie trop souvent) que chaque personne est différente, avec des objectifs, des réactions, des attentes et un fonctionnement qui lui sont propre. Pour ma part, je suis une jeune journaliste de 25 ans, un peu (beaucoup) névrosée qui a des difficultés à gérer son stress et à s'endormir. Je me suis donc naturellement intéressées aux sessions liées à l'anxiété, à la respiration et au sommeil. J'ai testé trois séances pour cet article : confiance en soi (16 minutes), relaxation (21 minutes) et insomnie (16 minutes).

Dans mon lit, parfois assise, parfois couchée, j'ai enfilé mes écouteurs et mon masque et j'ai tenté, non sans a priori, de me laisser porter par la voix du thérapeute et j'ai du rapidement revoir mon jugement trop hâtif sur cet accessoire de bien-être.

Ce qui m'a d'abord surprise, c'est la similitude avec les masque de luminothérapie. Sauf qu'ici, vous avez un.e praticien.ne qui se charge de vous faire voyager à travers votre inconscient. Au fur et à mesure de la séance, je sentais réellement mon corps se détendre et devenir lourd. La voix calme et enveloppante ainsi que les ambiances m'ont permis de rapidement déconnecter. Je me suis rendue compte que je partais souvent très loin, que je ne distinguais plus les mots ni les messages, j'entendais à peine mon ventre qui gargouillait grâce à la respiration abdominale. Puis, je revenais à moi-même, loupant quelques passages du récit, mais sans doute étais-je en train d'ancrer les messages de la session dans mon inconscient.

Les jeux de lumières et les vibrations m'ont également permis de faire totalement abstraction de ce qui m'entourait. Je n'étais plus dans ma chambre, sur mon lit, j'étais dans un ailleurs serein et réconfortant. À la fin de la séance, les petites impulsions lumineuses recommencent, le thérapeute vous guide pour reprendre conscience tout en douceur. Vient alors le moment où je retire le masque et les écouteurs, encore un peu groggy à cause du voyage. Je me sentais toujours plus détendue, relaxée et bizarrement fatiguée, comme lorsqu'on promet de faire une sieste de deux minutes avant de sortir et qu'on finit par s'endormir deux bonnes heures (you know what I mean).

Personnellement, j'ai donc ressenti les bienfaits directs et immédiats de ces séances d'hypnose connectée. Désormais, il faudrait que je poursuive l'expérience sur le long terme pour régler des problèmes plus profonds liés à un possible manque de confiance en moi par exemple. Mais je sens déjà que je vais utiliser ce masque connecté comme un accessoire de bien-être à portée de main dès que je me sens angoissée le soir ou que je n'arrive pas à fermer l'oeil de la nuit.

Bilan de mon expérience ?  Positif ! Après le mieux, c'est de l'essayer soi-même...

J'achète

En revanche, je souhaite tout de même insister sur le fait que je n'ai pas testé toutes les sessions et que ce masque s'adresse surtout aux personnes souffrant de "pathologies légères". Si l'hypnose ne soigne de toute manière pas les psychoses, ce masque d'hypnose connecté peut également connaître ses limites sur certaines névroses. Je pense par exemple à des personnes ayant vécu de gros traumatismes. Si c'est votre cas, il vaudra toujours mieux aller voir un thérapeute en séance individuelle.

À lire aussi : 

L'autohypnose : un moyen miraculeux pour gérer le stress au quotidien

Hypnose : la solution miracle pour réussir ses examens ?

13 astuces pour moins stresser